Lumières de l'ombre

Bienheureux les fêlés, ils laissent passer la lumière... Des photos au fil des jours pour essayer de dire.

17 novembre 2015

Le temps d'après

 

Le 13 novembre, pendant que je postais mes petites photos paisibles d'arbres et de nature, certains se préparaient à tuer ou être tués, d'autres à faire la fête, à écouter un concert, aller au restaurant, prendre un verre. Et puis ces mondes se sont rencontrés. D'une manière incroyablement violente. Vous connaissez tous la suite. Entre mes deux notes, un gouffre. Comment dire l'indicible ? Je le peux difficilement en temps ordinaire, et encore moins avec le magma qui me sert de cerveau en ce moment, mais j'ai besoin d'essayer. Histoire d'avancer, de ne pas rester tétanisée dans les émotions. Alors juste quelques mots, très courts, car je pense que nous en sommes tous saturés, même s'il y en a de très beaux.  Et puis quelques photos aussi... 

 

Il y a le temps de la sidération, de l'effroi, de l'horreur, et des larmes. Une inconsolable tristesse en pensant à tous ceux qui ont été tués, tant et tant de jeunes qui pourraient être nos enfants ou des proches, et qui parfois le sont, leurs familles, leurs amis, mais aussi à tous les blessés, et ceux qui s'en sont sortis, mais dont la vie a définitivement changé. A Paris, et ailleurs dans le monde. A tous, je présente mes condoléances les plus sincères. 

wbl_Katarzyna larmes_20150618_1382nb

 

Puis le temps de la compassion, de la solidarité, de la fraternité, du besoin d'être ensemble, de partager, de faire un petit quelque chose, participer avec une bougie, un mot, une fleur.  De la chaleur, de la lumière. Union des humains. De l'amour contre la haine et la folie, quelle que soit la manière d'exprimer l'un ou l'autre.  Je suis allée déposer des fleurs de mon jardin et allumer ma petite flamme à Lyon, comme tant et tant, partout dans le monde... 

w_Hôtel de Ville Lyon_20151115_1533

 

 

Le temps de répondre aux questions des enfants, de leur parler de respect de la vie, respect de l'autre, de liberté, de tolérance, de résistance, de valeurs fondamentales. Mais comment répondre à leur peur ? Qui n'a pas peur pour ceux qu'il aime ?  Et pourtant elle est notre ennemie, la peur, elle nous fait faire n'importe quoi, souvent... 

w_Enfant Hôtel de Ville Lyon_20151115_1556

 

 

Le temps de la réflexion, de la colère aussi, d'essayer de comprendre l'incompréhensible, cette barbarie. De ceux qui pourtant un jour ont été des enfants aussi... Pourquoi et comment sont ils devenus des assassins ? 

w_Hôtel de Ville Lyon_20151115_1538

 

 

Et puis un jour viendra le temps de contempler les étoiles en pensant à tous ceux qui sont partis, et en rêvant d'un monde en PAIX.  Imagin, oui... On va sourire encore. Mais ce sera très long. 

wbl_Imagin_11 16 07_0501c

 

 

En attendant, on va continuer à vivre, écouter de la musique, à chanter même faux, à boire des verres aux terrasses des cafés, à faire la fête, et des photos, et même des photos de nu, puisque je dois faire partie des perverses et des idolâtres qui ont été visés, à beaucoup, beaucoup, s'aimer. A ne pas amalgamer. A être libres. A se souvenir que la vie est courte. A chercher les lumières de l'ombre. 

Et puis pourquoi pas, passer son brevet de secouriste. En tout cas moi je vais le faire. Qui sait, un jour ça pourra servir...

Prenez soin de vous et de ceux que vous aimez. 

 

Et pour terminer quand même sur un sourire... 

Si

 

Nb : Le modèle sur la première photo est Katarzyna, une photo que j'avais éliminée mais que je suis allée repêcher pour l'occasion, merci à elle. La dernière photo a déjà été publiée sur mon blog il y a longtemps, mais je l'ai légèrement modifiée pour qu'elle exprime ce que je veux dire. Quant à la dernière image, je l'ai trouvée sur le net sous différentes formes, mais j'ai volé cette dernière version ici

 


Commentaires

    J'aime beaucoup ta première photo, mais tu ne m'en voudras pas je le sais de te dire que dans ma propre sensibilité elle ne convient pas à ton propos. Cette sublime femme illustre trop l'acceptation et la zénitude.
    Tiens bon, Pastelle.

    Posté par AniLouve, 17 novembre 2015 à 18:30
  • Le Temps d'après

    Beaucoup de tristesse,mais restons droit,nous vivrons !

    Posté par AMMON, 17 novembre 2015 à 18:37
  • partagés

    Tes mots, tes photos, ton émotion qui est la mienne. Je faisais la fête vendredi soir, en Bretagne avec mes copains, quand....
    Une fois rassuré pour les miens, haletant aux infos, cette colère qui monte et qui n'est pas encore retombée.
    J'ai pensé aux autres. J'ai pensé à toi.
    Bisettes

    Posté par Exigeant, 17 novembre 2015 à 18:38
  • Même émotion que toi et que bien d'autres. Ta première image est percutante et colle formidablement au sujet. Comme toi je suis vide et si je m'étais écoutée hier, j'aurais carrément viré mon blog tant je trouve vaine ma petite participation à ce monde en folie à côté de ce qu'on vécu ces pauvres gens assassinés gratuitement.

    Posté par Focales, 17 novembre 2015 à 18:38
  • Un très émouvant message ! Tant par les écrits que par les photos ++++

    Oui, rêvons d'un avenir de paix et notre rêve peut devenir réalité ... MAIS QUAND ?

    Bien à toi.

    Posté par JO TOURTIT, 17 novembre 2015 à 18:41
  • la même émotion nous étreint, on pense aux parents qui ont perdu un enfant,ces jeunes qui sont de la génération de ma fille, c'est l'horreur absolue.
    mais il faut se redresser, continuer à avancer
    tes photos sont superbes
    bonne soirée

    Posté par danièle.b, 17 novembre 2015 à 18:45
  • Bel hommage

    Merci pour ce bel hommage aux victimes et à la vie.
    Pour être complet, mes pensées vont aussi aux héros qui vont combattre le mal là où il prend racine, quel que soit leur pays. Pour nous protéger, certains le payeront de leur vie et ne reverront pas leur famille. Il est triste d'en arriver là...

    Posté par Filimages, 17 novembre 2015 à 18:53
  • Bonsoir Pastelle, début d'année Charlie, grande émotion et solidarité, je ne pensais pas que dix mois plus tard.... pour les familles et amis de victimes oublier ils ne pourront, quant aux victimes... pensaient-elles mourir de la sorte un jour... Merci aussi, par la pensée avec vous, JB

    Posté par jill bill, 17 novembre 2015 à 20:06
  • Comme tu as bien su dire ce que moi je n'ai exprimé que par deux photos en deux posts...
    merci...
    Et même si le coeur n'y est pas vraiment il faut continuer à avancer, un petit pas après l'autre et ne pas se laisser aller devant tout ça. Ne pas baisser les bras...
    Bises

    Posté par Aliselle, 17 novembre 2015 à 20:12
  • Je me sens bizarre, depuis samedi matin. Je ne ressens rien. J'ai mal mais sans douleur, sans larme. Déception, chagrin : l'humanité me déçoit. Rien n'est plus comme je croyais que cela serait. On continuera à vivre. J'ai partagé un repas samedi soir avec des amis, une séance de ciné, dimanche, appelée par une amie. Peut-être que c'est cela qui nous restera : nos proches et l'amitié.

    Posté par LOU, 17 novembre 2015 à 20:48
  • De sublimes photos et des mots disant les maux.
    Paris est une ville forte, elle sortira de cette épreuve renforcée mais le présent est douloureux et les jours d'après compliqués...

    Posté par evelyne b., 17 novembre 2015 à 21:25
  • La lumière sera toujours plus forte que l'obscurité. Encore faut-il que nous fassions l'effort de la trouver en nous, car elle y est depuis toujours, et que nous l'exprimions à chaque occasion, sans peur !
    C'est notre plus grand défi face à l’obscurantisme..

    Posté par David, 17 novembre 2015 à 21:27
  • Juste t'embrasser fort, Pastelle.

    Posté par Françoise, 17 novembre 2015 à 21:45
  • Pastelle, avec des mots de tous les jours, tes mots qui venaient du cœur , tu as su parler à notre cœur !
    Un langage de vérité est un lien puissant ,une fraternité et un partage.
    Par ton message, pour un instant ,nous nous sommes sentis réunis. Nous n'étions plus seuls enfermés dans notre désarroi et notre peine.
    Nous étions ensemble.
    Merci pour ton mot de la fin, ce sourire " comme un soleil levant ".....

    Posté par Monique, 17 novembre 2015 à 22:15
  • Je crois que nous avons tous besoin d'exprimer notre effroi... Je vois déjà que certaines personnes refuse d'en parler, refuse de croire que ce n'est pas fini, terminé derrière nous... Ca ne sert à rien de refaire l'autruche comme nous le faisions depuis des années où en tous cas depuis janvier. Plusieurs fois sur Inter j'ai entendu des "experts" dirent que nous devions nous attendre à des attaques terroristes majeures... Mais je ne voulais pas y penser...Il faut bien voir les choses en face. Certes nous sommes tous saturés. Mais se taire n'effacera rien, autant en parler et s'habituer à une situation qui ne va pas se terminer du jour au lendemain. Enfin je crois. Merci en tous cas d'en avoir parler. Moi je sature de ne pouvoir en parler. Je ne croise que des gens qui font semblant de rien...

    Posté par Mahie, 17 novembre 2015 à 22:21
  • Je me joins à toi ma belle Pastelle, je suis avec vous tous de tout coeur! Gros bisous et bonne journée toute douce!

    Posté par Maria-Lina, 17 novembre 2015 à 23:53
  • Tout est dit..
    Tes images sont très belles et tes mots aussi..
    Que rajouter..
    Bises..

    Posté par Evelyne Tt Simpl, 18 novembre 2015 à 00:56
  • Mêmes émotions partagées, l'effroi, la tristesse et la colère aussi. Toutes nos pensées vont aux victimes et à leurs proches, de Paris ou d'ailleurs....

    Posté par Danièle Nguyen, 18 novembre 2015 à 06:22
  • Merci pour tes arbres qui le 13 comme aujourd'hui étaient vivants
    Merci pour tes mots qui vont droit au cœur même si le cerveau est encore sidéré.
    Merci pour tes photos et ton partage
    Belle journée
    Bisous

    Posté par Océanique, 18 novembre 2015 à 09:07
  • La vie s'est arrêtée pour certains mais elle continue pour tous les autres ! Continuons à vivre !

    Posté par Daniel, 18 novembre 2015 à 09:20
  • Tristesse… mais il faut continuer à vivre comme avant…

    Posté par Toilapol - PaulK, 18 novembre 2015 à 09:40
  • Bonjour
    Ton billet est très beau, et surtout la première photo très réussie
    La beauté triomphe ... ils n'auront pas le dernier mot

    Posté par Kri, 18 novembre 2015 à 09:44
  • Tout simplement Merci Pastelle

    Posté par Yves, 18 novembre 2015 à 10:43
  • Surentrainés, debout malgré l'effroi, la douleur et la peur.... Merci pour tes mots, pour les photos. J'aime beaucoup beaucoup la nuit étoilée "Imagin"

    Posté par Tatiana, 18 novembre 2015 à 10:56
  • elle fait sens cette première photo.
    Et ton "reportage" est aussi très signifiant.
    Ton humanité y transparait
    Merci

    Posté par alainx, 18 novembre 2015 à 12:10
  • Après le temps de l'abattement et de l'effondrement vient le temps de se relever, parce que si nous restions trop longtemps à terre, ça leur ferait bien trop plaisir à tous ces barbares qui tuent au nom d'AIlah ! Comme si un dieu, quel qu'il soit, pouvait exiger que l'on tue en son nom : quels imbéciles, ils n'ont rien compris à la religion !
    Alors oui, malgré notre tristesse, tous unis et soudés dans un même élan d'humanité, nous allons reprendre le cours de nos vies et continuer à vivre, par respect pour tous ceux dont la vie s'est arrêtée ce vendredi 13 novembre, et par respect pour leurs proches dont la vie aussi a été brisée... Nous allons continuer à faire de la photo et tout ce que nous aimons faire parce que chez nous, la liberté s'écrit en lettres d'or ! Merci à toi et prends bien soin de toi également...

    Posté par Sylvie, 18 novembre 2015 à 13:54
  • Merci de ton message, Pastelle... je suis de tout coeur avec les familles et proches des victimes.
    Bisous

    Posté par Denise, 18 novembre 2015 à 13:58
  • Tu as bien fait de rompre le silence, en mots et en images... tout est tellement beau !

    Je crois que le plus important dans l'après que nous vivons est de montrer la Vie, sous toutes ses formes, la beauté de ce qui nous entoure, et que ce sera notre plus bel hommage à ceux qui ne sont plus.

    "Vous n'aurez pas ma haine", a dit Antoine Leiris...
    Je sais combien c'est difficile pour ceux qui ont perdu ceux qu'ils aimaient, mais après avoir lu ses mots à lui, l'avoir entendu, je sais qu'il a raison. Il faut continuer à vivre et à montrer que nous sommes debout, encore, malgré tout.

    Merci pour tes lumières de l'ombre, ce sont les plus belles.
    Prends bien soin de toi.
    Je t'embrasse très fort.

    Posté par Quichottine, 18 novembre 2015 à 15:04
  • restons unis et forts sur nos valeurs de liberté et sur notre ouverture d'esprit... Car c'est cela in finé que ces "fous de dieux" essayent de nous faire abandonner

    Posté par geomichel, 18 novembre 2015 à 16:08
  • Et oui il faut le digérer et aller de l'avant quels hommages et séries pour ce jour de barbarie superbe.
    amitié

    Posté par Nicou, 18 novembre 2015 à 19:13
  • douleur

    merci pour tes mots, merci pour les photos, je t'aime

    Posté par sonatine, 18 novembre 2015 à 20:53
  • pour ne pas oublier

    Ne pas oublier, ne pas être indifférent.
    merci pour ce partage

    Posté par joreveur, 18 novembre 2015 à 21:18
  • Merci de si bien exprimer la douleur indicible que l'on ressent.

    Posté par maryy, 18 novembre 2015 à 22:06
  • Une synthèse

    Très beau billet qui synthétise parfaitement par ses images et ses mots le sentiment général.
    Merci !

    Posté par Antiblues, 19 novembre 2015 à 07:26
  • Vie

    J'ai été touchée par ton article, la vie existe même au delà de la vie. J'aimerai m'exprimer sincèrement, dire que chaque chose a une raison, notre humanité, notre planète a besoin de s'élever, soyons au dessus, relevons-nous sans nous battre, pour le monde futur, nos enfants, j'aimerai que mes fils un jour puissent dire qu'ils ont vécu quelque chose d'inexplicable, mais que finalement avec du recul, tout cela nous a rendu bien plus fort et dans l'harmonie solidaire, sans rentrer dans des rassemblements où l'on pleure à ne plus s'arrêter, sans affiches "mouton", vivons chacun à sa façon, personne n'est exemple, chaque âme vit autrement les choses. Ce qui me fait réfléchir, c'est le mot : "mouton". Trop d'amalgames, trop de personnes qui n'ont pas de personnalité et qui imitent leur voisin, ou ami Facebook, à mettre les couleurs de la France, mais ils le font par copiage. J'aimerai le réveil de ces personnes là. J'aimerai aider ces gens, car ils sont encore loin de ce que nous devons être un jour. Je m'excuse d'avoir blessé ou énervé quelqu'un, je ne voulais pas. Je me suis laissée aller à dire mon ressenti du plus profond de mon âme.
    Merci de comprendre.

    Posté par Vole haut rêves, 19 novembre 2015 à 13:33
  • Ils étaient toujours jeunes, ils étaient tous beaux, ils aimaient la vie, nous ne les connaissions pas mais leur mot brutale ou leurs souffrances à jamais nous bouleversent profondément. Nous voudrions les réconforter, les serrer dans nos bras, leur dire que tout cela n'était qu'un mauvais rêve, mais nous restons impuissants, avec nos mots qui ne sortent pas, nos photos qui disent notre peine et notre solidarité. Merci pour ce billet dans lesquels nous pouvons nous reconnaître. Non, le monde n'a pas encore basculé dans la barbarie. Tu le prouves, par tes mots, tes photos. Merci !

    Posté par Mamilouve, 19 novembre 2015 à 14:25
  • après une telle tragédie, on se sent dépouillé, nu, désemparé, dans la totale
    incompréhension ! une immense tristesse et le chaos dans la tête !
    je ne cesse de penser à ces jeunes qui aiment la musique, boivent un verre en
    terrasse parce que le temps est doux, ou se font un petit resto............fauchés...
    et aux familles, amis, dont je n'ose même pas imaginer le désarroi !
    en me relisant je me rends compte que je parle d'eux au présent ! je laisse...

    comme le dit le dernier petit mot ! on ne tremble pas nous, on vit ... pas eux et
    je les plains

    Posté par marty, 19 novembre 2015 à 18:00
  • C'est dur, très difficile d'avancer sans penser à tous ceux qui étaient à nos côtés et qui ne pourront pus jamais partager un petit bonheur du vendredi soir. Se serrer les coudes, partager, se souvenir, s'aimer et se le dire : une devise dorénavant.
    Merci Sophie pour tes mots et tes images.

    Posté par elsaxelle, 19 novembre 2015 à 21:13
  • Un billet complet que j'apprécie.
    Je participe à tes émotions
    Merci-))))))))))))))))))

    Posté par Grandmistral, 19 novembre 2015 à 22:45
  • Ce soir au club photo on a passé de tout comme genre photo. Dont un des membres qui aime bien le "nu", habillé ou pas. Je n'aime pas en principe, car trop "facile", mais la votre du début ,j'aime beaucoup. Tout dans la finesse et la suggestion en restant pondéré. Bravo. Je ne reviendrai pas sur le sujet traité.

    Posté par François Lagane, 20 novembre 2015 à 00:04
  • Comme après un deuil

    Tout ce qui s'est passé depuis vendredi passé me laisse pas mal dans le doute. Naturellement, on ne comprend pas. Après quelques jours, une autre impression désagréable. Les médias nous rabâchent les témoignages. Les images des fleurs, les bougies. J'ai quelque part l'impression que beaucoup de ces manifestations sonnent faux. Les "je n'ai même pas peur" sont presque dérisoires. Ça me fait penser à ces gens qui se croient obligés après une sépulture de présenter des condoléances vides de sens. La tristesse se passe de mots. Naturellement ceci ne s'adresse pas à tes mots à toi.

    Posté par dominique, 20 novembre 2015 à 13:32
  • un bel article

    Posté par l'angevine, 20 novembre 2015 à 18:38
  • Passer à travers les mails

    Posté par Pascal, 20 novembre 2015 à 22:37
  • Un grand bravo pour cet article !
    Et merci aussi.

    Posté par Pascale MD, 21 novembre 2015 à 10:23
  • Les fêtes du 8 décembre sont mises entre parenthèses en cette fin d'année douloureuse et dramatique. Il n'en este pas moins la beauté de la ville que j'ai très bien connu et l'engouement de sa population. Mais il faut persévérer! La première photo est envoûtante. Merci pour votre petit mot laissé dernièrement!

    Posté par alezandro, 21 novembre 2015 à 12:36
  • Un très beau billet, un très bel hommage. Beaucoup de sensibilité et de vérité.
    Un article certainement qui t'a demandé beaucoup de temps. Félicitations et Merci

    Posté par Petits Bonheurs, 21 novembre 2015 à 15:07
  • Si ...

    ... tout, dans la réalité, les blogs, nous tous, ce qu'on a vu, lu, entendu, pleuré, étreint, pouvaient repousser les forces du mal, quand je vois tte cette force d'amour et de solidarité des gens "normaux", fraternels "naturellement" quand je vois tt ça je rêve l'espoir encore, mais j'ai tant, tant de mal à y croire. J'en parle de travers tiens. Tes deux billets à toi, celui-là et le suivant, sont doux et beaux et je les aime.

    Posté par Nikole, 22 novembre 2015 à 23:18
  • Espoir et solidarité. La vie se poursuit... mais ce ne sera jamais pareil...

    Posté par Olivier, 25 novembre 2015 à 13:18
  • Que faire contre ça... ? je crois que ça prendra des dizaines d'années à moins que.... une t'ite bombe H ?

    Posté par patrickcassagnes, 26 novembre 2015 à 14:37
  • Ce 13 novembre

    Je ne serais pas aussi radicale dans la sentence de notre Patrick ;>)... Ce serait trop beau de pouvoir éliminer ses arriérés d'un seul coup d'un seul. Talentueuse Pastelle continue plus que jamais de nous faire partager toutes ces belles images de la vie que tu sais si bien filmer. et montre à ces enfoirés nos corps nus de femmes libres

    Posté par claire, 27 novembre 2015 à 12:51
1  2    Dernier »

Poster un commentaire







Englishblogger Englishblogger