Lumières de l'ombre

Bienheureux les fêlés, ils laissent passer la lumière... Des photos au fil des jours pour essayer de dire.

02 septembre 2014

Eugénie

 

Bonjour Eugénie, on m'a dit que celle  qui t'a servi de modèle portait ce prénom, alors je t'appelle ainsi. 

Je te trouve très belle, je t'ai photographiée sous toutes les coutures. 

Dommage, tu es un peu abîmée  et il y a bien longtemps que personne n'a fait la poussière. 

 

Eugénie face_2014 05 31_7970b

 

Tu restes magnifique cependant, de semi profil aussi. Mais tu as l'air triste. Que regardes tu ? 

Eugénie profil_2014 05 31_7961b

 

Belle aussi en entier. Quel port impérial ! 

Eugénie_2014 05 31_7887b

 

Celui qui t'a créée pouvait être fier de son oeuvre, d'ailleurs on m'a dit aussi que tu étais devenue monument historique. 

Signature_2014 06 01_7437b

 

J'imagine les femmes en crinoline monter cet escalier, ça devait être beau... On m'a dit que tu avais rencontré Sarah Bernhardt, chanceuse ! Tu vis dans ce qui fût un des plus luxueux hôtels de France, le savais tu ?  

Hall_2014 05 31_7964b

 

Mais aujourd'hui que te reste t-il à admirer ? 

Hall_2014 06 01_7426b

  

Pour monter là haut il faut un casque lourd... 

Hall_2014 06 01_7636b

 

Les murs s'écroulent, les plafonds s'écroulent... 

Entrée droite_2014 05 31_7911b

 

Il faut des étais partout

Hall_2014 06 01_7466b

 

C'est un triste sort pour un monument historique.

Hall_2014 05 31_7881b

 

Il te reste la visite de quelques photographes un peu fous, mais pas assez pour monter là haut, à cause des trous partout dans le plancher, des gravats qui tombent de temps en temps. Nous n'avions pas de casque lourd. 

Escaliers_2014 05 31_7943b

 

Il te reste la contemplation des toiles d'araignée, sur cette porte que personne ne passe plus. 

Entrée_2014 05 31_7889b

 

Encore une photo d'escalier. Cette fois j'ai tenté le flash, ça a dû te faire un drôle d'effet. :)

Escalier_2014 06 01_7620b

 

Au revoir Eugénie, j'espère que quelqu'un va s'occuper de toi... 

Eugénie face_2014 05 31_7884b

 

 

A suivre, un peu plus tard... 

 


Commentaires

  • Terrible ce que tu nous montres!!!

    Posté par Martine, 02 septembre 2014 à 12:03
  • Comme j' aurais aimé faire sa connaissance!

    Posté par Philippe, 02 septembre 2014 à 12:09
  • Je n'ai qu'une question: C'EST OU?????????? Non parce qu'on pousse les portes (déjà un peu poussées, en fait) avec toi, on découvre, on visite pièce par pièce, on développe une fascination malsaine pour l'escalier (ah cet escalier!!!) tout ça pour revenir à l'accueil et se rendre compte qu'on ne sait même pas où se trouve cette petite merveille de décadence! Alors-euh???

    PS: j'aime beaucoup l'histoire que tu tisses entre les photos et tes commentaires, c'est le dosage idéal pour qu'on reprenne son souffle avant de te suivre dans la pièce d'après.

    Posté par Ceher, 02 septembre 2014 à 12:56
  • Quel regret qu'un tel lieu ne soit pas davantage préservé...on a envie de proteger cette belle des gravats qui risquent d'endommager sa beauté...

    Posté par Christelle, 02 septembre 2014 à 13:19
  • Un peu semblable à toi, j'aime bien les lieux abandonnés, où restent des traces du passé; Il est vrai que ce lieu nous invite à l'imagination......
    Ton billet précédent avec ce piano déglingué dégage aussi de la tristesse de voir que ce lieu n'est pas réhabilité !!
    Un mécène le découvrira peut-être....
    merci de ce partage
    bonne journée
    bisettes
    christyn

    Posté par christyn, 02 septembre 2014 à 13:41
  • T'as du...

    ...la photographier un lendemain d'hier, elle a la gueule de bois !
    Dommage pour cette très belle demeure
    Bisous Pastelle et BonApm

    Posté par H-IL, 02 septembre 2014 à 13:44
  • Un abandon comme un crève-coeur quand on pénètre les lieux... et cette Eugénie qui soupire dans son bois ne laisse pas de marbre, merci Pastelle !

    Posté par jill bill, 02 septembre 2014 à 13:52
  • Même question : où c'est ? Tu veux pas lancer une souscription pour un rachat collectif ? Je le trouve toujours aussi génial cet hôtel, chaque coin et recoin doit avoir des centaines d'histoires à raconter !

    Posté par Fabien, 02 septembre 2014 à 14:48
  • Magique

    La rencontre du regard d'aujourd'hui sur les mystères d'un monde englouti, un monde qui semble refuser de sombrer dans l'oubli le temps d'un reportage photographique. Magique.

    Posté par Daniel Blaise, 02 septembre 2014 à 14:58
  • grandeur et décadence ! un jour on fera tomber cet hôtel et ce bel escalier sera détruit et tant pis pour ceux qui regrettent .voilà ce dont on est capable au lieu de le récupérer pour un autre endroit .
    tes photos sont très parlantes .

    Posté par ghislaine, 02 septembre 2014 à 15:00
  • Vraiment curieux que tout ait été laissé sur place.
    C'est le première Eugénie que je préfère, celle au long cou, et toute sa tristesse. Très belle.

    Posté par AniLouve, 02 septembre 2014 à 15:01
  • Une merveille ce lieu !! Quelle chance tu as Il faut y retourner équipé c'est trop dommage de ne pas explorer ce lieu !! J'adore les escaliers et les fauteuils bien sur Magnifique série, hâte de voir la suite

    Posté par Tatiana, 02 septembre 2014 à 15:08
  • merci

    Beauté, mystère, poésie, nostalgie, rêverie...merci pour ce partage

    Posté par Michèle, 02 septembre 2014 à 15:29
  • Quel triste sort pour cette belle Eugénie et cet hôtel... Ça fait mal en dedans de voir un si bel endroit dans cet état... Tes photos sont magnifiques! Bises et bonne journée toute douce!

    Posté par Maria-Lina, 02 septembre 2014 à 16:09
  • Cet endroit est si beau malgré son délabrement
    Urbex ... un style que j'aime
    Ca m'émeut
    Bon après-midi

    Posté par Kri, 02 septembre 2014 à 16:15
  • En regardant tes belles photos, je me mets à imaginer au temps où cet endroit était magnifique et brillait de mille feux. Et combien de mains ont touché Eugénie avant de monter l'escalier, des femmes aux belles robes et des hommes avec leur haut de forme.
    Merci Pastelle pour ce beau billet.
    Bises

    Posté par Denise, 02 septembre 2014 à 16:22
  • j'aime bien la mise en scène, l'intro avec eugenie

    Posté par captain27, 02 septembre 2014 à 16:56
  • Je ne laisserai que ces quelques mots : j'adore ton article ! textes et photos ! C'est tout top !!

    Posté par Evelyne, Tt Simp, 02 septembre 2014 à 17:48
  • Excellent reportage !
    J'adore la progression que tu donnes d'Eugènie... à ... Eugènie....
    Témoignage des grandeurs d'antan.
    Attristant quand même de voir le terrible délabrement...
    A part un Prince saoudien, qui a les moyen d'invertir dans la restauration d'une tel bâtiment ? Il y en a pour des dizaines de millions d'euros....
    Et pour en faire quoi ?

    Posté par alainx, 02 septembre 2014 à 17:49
  • Bonjour, un magnifique article sur une belle demeure, j'aime ce genre de photo, bonne soirée !

    Posté par Domi, 02 septembre 2014 à 17:50
  • Grandeur et décadence ! Mais Eugénie restera belle pour l'éternité !

    Posté par fifi, 02 septembre 2014 à 17:58
  • ah là là sophie, tu sais comme j'aime ça
    tes deux derniers posts sont magiques, plein d'histoires !
    c'est beau c'est beau !
    bisous

    Posté par marty, 02 septembre 2014 à 18:42
  • C'est vrai qu'elle a de la gueule, si je puis me permettre cette expression, cette Eugénie. De la rampe de 1er choix !
    Mais ce que je préfère ce sont quand même tes photos de l'escalier en contre plongée, notamment l'avant dernière.

    Posté par Lannic, 02 septembre 2014 à 19:13
  • Impressionnant et beau, beau !

    Posté par Nadezda, 02 septembre 2014 à 19:40
  • Incroyable...

    Vraiment incroyable... la belle Eugénie ressemble à une princesse indienne taillée dans le bois, elle observe en gardienne des lieux ce cataclysme qui l'entoure, si loin du faste d'antan.

    Pourtant, je ne sais pourquoi (une impression) à moins que ça ne soit ton regard d'écriture photographique, cet hôtel est encore vivant & Dame Eugénie n'est pas si seule que cela (en dehors des passants curieux j'entends)

    Vertigineux escaliers qui montent vers le 'grand secret, les chambres qui enferment l'histoire, la petite lumière tout en haut, c'est là que tout commence (...)

    Je t'envoie mille pensées positives, et je t'embrasse fort douce Pastelle qui m'a donnée envie d'écrire, merci infiniment de cet instant bonheur, belle soirée à venir.

    Posté par petitroseauNath, 02 septembre 2014 à 19:50
  • Bsr
    Ce serait bien de récupérer ce qui peut l 'être !!! il est magnifique cet escalier
    merci pour ce voyage avec les esprits ! Bonne semaine

    Posté par Ptck, 02 septembre 2014 à 20:16
  • Je comprends pourquoi Eugénie a l' air si triste ...abandonner de tels endroits crève le coeur ...quand on imagine les ruines que l'on va laisser derrière nous...!!
    Un très beau reportage qui montre bien les ravages du temps qui passe inexorablement ...
    Bisous pastelle

    Posté par Mathilde, 02 septembre 2014 à 20:21
  • Bonsoir Pastelle,

    Cet endroit est vraiment magnifique et on le sent chargé d'histoire. Un grand bravo pour cette série: en te lisant et admirant les photos, j'imaginais la vie qui régnait en ce lieu.

    Bises et bonne soirée.

    Posté par Gaya Nature, 02 septembre 2014 à 21:31
  • J'aime bien ces endroits où l'on découvre les restes d'une vie passée.
    Ces lieux peuvent aussi foutent les jetons !
    Bonne soirée.
    Bises.

    Posté par tce76, 02 septembre 2014 à 21:33
  • En tous cas, voici un bel et émouvant hommage que tu rends à Eugénie, qui se retrouve bien seule maintenant...

    Posté par Françoise, 02 septembre 2014 à 21:50
  • Il reste encore beaucoup de beautés dans cet escalier et ce lieu. Je ne fais pas les photos de ce style mais j'aime en voir chez les autres.

    Posté par Focales, 03 septembre 2014 à 06:53
  • Pauvre Eugénie, tu sembles si triste et cela chavire le coeur de te voir ainsi pleurer d'amères larmes de bois.
    Les princes t'ont laissée toute seule et ta demeure a un goût de gravats.

    Mais tu as reçu la visite d'une merveilleuse Dame fée; grâce à elle, tu n'es pas oubliée.
    Et nous espérons tous que quelqu'un va s'occuper de toi...

    Posté par Myz, 03 septembre 2014 à 07:20
  • Un endroit magnifique et c'est triste de le voir désolé.
    Je comprends ton émerveillement devant cette Eugénie car elle est magnifique cette sculpture

    Bonne journée

    Posté par PascalXLD, 03 septembre 2014 à 08:45
  • Un regard bien triste en effet... une série touchante. J'aime celles des escaliers joliment graphiques.

    Posté par evelyne dubos, 03 septembre 2014 à 10:03
  • Que lieu incroyable, il devait etre bien fastueux à l'époque. Pourquoi est-il tombé à l'abandon.... J'adorerais me balader dans cet endroit. Ta photo d'escalier (la 4ème depuis la fin) est top.

    Posté par christine, 03 septembre 2014 à 10:15
  • Quel lieu incroyable! il devait être fastueux à l'époque. Je m'interroge sur les circonstances qui ont conduit à son abandon et adorerais m'y balader. Ta photo de l'escalier en contre-plongée (la 4ème depuis la fin) est top!

    Posté par christine, 03 septembre 2014 à 10:17
  • J'aime beaucoup tes séries bien que cela soit triste de voir de si jolies choses dans cet état. Bises Sophie

    Posté par elisa-bonheurs, 03 septembre 2014 à 10:28
  • Les lieux désertés ont un charme désuet qui ne peut que fasciner nos contemporains. Tes photos leur rendent un hommage mérité. Mais comment diable peut-on laisser un immeuble naguère fastueux tomber dans une telle décrépitude ? Même pour le plaisir des photographes.

    Posté par Mamilouve, 03 septembre 2014 à 11:24
  • Quel endroit magnifique. Son abandon lui donne une ambiance étrange, surréaliste. Quel dommage malgré tout que rien ne soit fait pour sa sauvegarde. Rien que les deux fauteuils mériteraient d'être récupérés et retapissés. Quant à Eugénie, elle est tout "simplement" exceptionnelle.

    Posté par MISS MM, 03 septembre 2014 à 12:14
  • Quel merveilleux visage!... Et quel hommage tu lui rends-là, avec ce superbe reportage! On te suit sans hésiter , on tremble avec toi sous ces plafonds et escaliers fragilisés... On est avide d'en découvrir plus... Et d'en savoir un peu plus sur cette demoiselle Eugénie...
    Allez!.... Ne nous laisse pas languir trop longtemps.... Dis-nous où se cache cette beauté...
    Merci pour cette découverte Pastelle
    Bises

    Posté par Aliselle, 03 septembre 2014 à 17:19
  • Quelles image de ce vieux bâtiment superbe cet escalier et Eugénie elle est très belle superbe bravo.
    amitié

    Posté par Nicou, 03 septembre 2014 à 17:52
  • Un lieu que tu as vraiment su mettre en valeur : c'est magnifique et magique !

    Posté par Elsaxelle, 03 septembre 2014 à 19:05
  • tu es une sacrée aventurière Pastelle
    Quel jeu de piste , mais .... j'ai trouvé le lieu , le nom , l'histoire de cette grande maison
    c'est déroutant , désolant
    quel travail tu as fait , une fois de plus , tu as toute mon admiration !
    merci pour le partage

    Posté par Jeanne, 03 septembre 2014 à 21:57
  • On comprend mieux sa tristesse quand on découvre l'état de ce qui fut un magnifique bâtiment

    Posté par Ulysse, 03 septembre 2014 à 22:42
  • Quelle tristesse de voir un tel délabrement.
    Bonne fin de semaine.
    Yvon.

    Posté par Yvon., 03 septembre 2014 à 23:02
  • Tes photos témoigneront

    Posté par Gérard, 03 septembre 2014 à 23:03
  • Bonjour... toi....
    Oui toi qui passait par là, tu as su faire revivre cette presque inconnue fort belle à travers es superbes photos. Grâce à toi,le passé a resurgi pour un temps.

    Je t'embrasse

    Posté par albert, 04 septembre 2014 à 00:32
  • Oui je suis curieuse aussi. C'est où ?
    Tes photos sont très belles.
    Dommage pour cet hôtel abandonné.
    Bisous à vous 2.
    Yoyotte

    Posté par Yoyotte, 04 septembre 2014 à 21:39
  • La lumière est particulièrement douce sur chaque image. On ressent l'ambiance, silencieuse, presque religieuse. Vous avez du vous régaler dans cette vielle demeure. Ce sont toujours des lieux imprégnés d'histoires dans lesquels notre imagination vagabonde. Les perspectives avec les escaliers donnent un joli rendu graphique. Joli travail. Bonne soirée à vous

    Posté par Narsouille, 04 septembre 2014 à 22:12
  • De ma douceur, certes, mais un si beau travail qui disparaît ainsi... terriblement triste.

    Posté par gballand, 05 septembre 2014 à 07:26
1  2    Dernier »

Poster un commentaire







Englishblogger Englishblogger