Lumières de l'ombre

Bienheureux les fêlés, ils laissent passer la lumière... Des photos au fil des jours pour essayer de dire.

11 avril 2018

Quais du polar 2018, lectures

 

Un rendez-vous que je n'aimerais pas manquer, celui des Quais du Polar, l'occasion de faire des portraits autres que de modèles, de rencontrer des auteurs connus, d'en découvrir d'autres, et de faire le plein de livres... 

Je ne sais pas comment vous choisissez vos lectures ? Pour les romans policiers, ma référence absolue est celui du blog d'Yvan, "Emotions, blog littéraire et musical", qui m'avait demandé comme l'an dernier de faire quelques portraits pour illustrer sa chronique. Ce fut un plaisir ! Il y a aussi les livres qu'on me prête ou qu'on me donne (Merci Corinne, Valérie, Amélie, et les autres...), et puis il y a les Quais du Polar. J'achète des livres quand l'histoire m'attire bien sûr, mais aussi quand l'auteur réussit à m'intéresser d'une manière ou d'une autre, parfois simplement à cause de son regard, de son sourire, de sa gentillesse ou des bêtises qu'il peut raconter... 

Quelques portraits, sourires ou regards récoltés au cours de ces 3 jours... Avec toujours sous-jacente cette interrogation : les gens ressemblent-ils à ce qu'ils écrivent ? 

Et une citation, que j'ai adorée, de Douglas Preston.. 

 "L'autre jour à un dîner, on m'a demandé : "Comment se fait-il qu'une personne qui ait l'air aussi gentil et normal que vous puisse écrire des livres à propos de meurtriers, de serial killers et de psychopathes ?"

J'ai répondu : "Madame, comment se fait-il qu'une personne qui ait l'air aussi gentil et normal que vous puisse les lire ?" 

Excellente réponse ! :)

 

Mon portrait préféré, un auteur que je ne connais pas encore, Franck Bouysse, mais je vais m'empresser d'y remédier... 

wb_Franck Bouysse_20180408_8379

 

Harlan Coben, demande spéciale Marie Pierre (Pour la photo avec les jolies lunettes bleues, voir l'album)

wb_Harlan Coben_20180406_7428

 

Celle qui m'empêche de dormir en ce moment parce que j'ai commencé un de ses livres, Camilla Grèbe

wb_Camilla Grebe_20180408_8200

 

Dans la même série des angéliques à qui on donnerait le bon Dieu sans confession, mais surtout ne pas s'y fier, Karin Slaughter.

wb_Karin Slaugter_20180407_7807

  

Un auteur que je voulais absolument rencontrer, car son livre "Ce qu'il nous faut, c'est un mort" est le meilleur que j'ai lu depuis longtemps. Encore une fois découvert grâce à Yvan du blog "Emotions", lire sa présentation ici. Lisez le, c'est un indispensable !  Il s'agit d'Hervé Commère, venu présenter un autre bouquin "Sauf", que j'ai bien sûr acheté, le seul que je n'avais pas...  

wb_Hervé Commère int_20180407_7741

 

D'accord, il faut aimer ou supporter les bains de foule, mais il y a eu des moments plus calmes. Et puis il y a pire comme endroit. 

wb_QDP Palais de la Bourse_20180407_7765

 

C'est drôle, quand on va aux Quais du polar depuis longtemps, on peut avoir une idée du succès d'un auteur à la file d'attente pour les dédicaces. L'an dernier, Olivier Norek était tout à fait accessible, cette fois j'avais l'impression que des centaines de personnes attendaient pour le voir. Et j'ai quand même eu une photo, un sourire et une grimace (A voir chez Yvan la grimace). Merci ! :)

wb_Olivier Norek_20180407_7620

 

Côté file d'attente, celle de Michel Bussi était impressionnante aussi. Et il doit avoir un regard bionique, car j'ai beau me faire toute discrète derrière d'autres personnes, à chaque fois il me repère au bout d'un quart de seconde. La prochaine fois je me déguise. En quoi ? A voir... :)

wb_Michel Bussi_20180408_8194b

 

Franck Thilliez très demandé aussi, photo spéciale pour Valérie, à lui j'attribue le prix du nombre de selfies réalisés avec des fans ! 

wb_Franck Thilliez_20180407_7744

 

Un autre auteur à découvrir, Niko Tackian, un autre regard... 

wb_Niko Tackian_20180406_7457

  

Parfois on a la chance de croiser des auteurs à l'extérieur, alors une photo en lumière du jour, ça change un peu... Marin Ledun. 

wb_Marin Ledun ext_20180407_7733

  

Compliqué aussi d'accéder à Karine Giebel, mais je tiens à faire ma photo annuelle, ma vengeance pour toutes les souffrances qu'elle me fait endurer..  :)

wb_Karine Giebel_20180407_7692

 

Et puis je vais m'arrêter là, mais m'arrêter sur un sourire, celui de Patrick Bauwen, écrivain et médecin urgentiste, mais il y en a eu tant d'autres... 

wb_Patrick Bauwen_20180408_8282

 

J'ai battu mon record de photos sauvées cette fois, il y en a 70, elles sont toutes dans l'album des Quais du polar, les anciens, ceux que je photographie chaque année et qui  ne changent pas au fil du temps (Deon Meyer par exemple, n'a pas changé entre 2012 et 2018, de même que Craig Johnson, Caryl Ferey et d'autres, c'est amusant de les voir au fil des années), les nouveaux, ceux qui hélas ont disparu, et ceux que j'ai hâte de revoir ! A l'an prochain ! 

Merci à tous les auteurs de vous être prêté au jeu, même quand visiblement ça ne vous plaisait pas, et merci aux organisateurs sans qui ces photos n'auraient pas été possibles. Même dans les files d'attente de 50 mètres, j'avais toujours la possibilité de me glisser le temps d'une photo, j'apprécie vraiment beaucoup. 

D'autres images et un compte rendu un peu plus sérieux à voir chez Yvan, bien sûr... 

 


Commentaires

  • Depuis l'an dernier je ne lis toujours pas de polars, car vraiment ce n'est pas ma tasse de thé, mais j'apprécie cette petite balade de portraits en portraits. Car ton don pour la photo est tel que tu sais donner un intérêt à chaque sujet, et même ce à quoi on ne s'intéresse pas spécialement à priori ! Bravo à toi et bonnes lectures...

    Posté par Sylvie, 02 mai 2018 à 15:43
« Premier   1  2 

Poster un commentaire







Englishblogger Englishblogger