Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
Lumières de l'ombre
16 juin 2015

Patrice, l'homme illustré

 

Je lui avais dit que c'était le titre que je donnerai à ma note, il a souri. Je photographie rarement des hommes, mais il est un sujet qui me tient particulièrement à coeur depuis longtemps, c'est le thème du "double je", et aussi du lecteur ou de la lectrice, alors après avoir vu quelques images de Patrice, je l'ai contacté, timidement, disant que j'aimerais qu'on fasse une séance ensemble. "Je suis toujours partant" m'a t-il répondu. Entre ma demande et la séance photo, nous avons papoté, échangé. discuté, et j'ai commencé à découvrir et à apprécier un homme fascinant et terriblement attachant, au delà de tous mes à priori et toutes les apparences. 

Je lui ai demandé d'apporter une tenue de ville et un objet qui lui ressemble, qui lui tienne à coeur. Il est arrivé au studio avec une garde robe complète et une multitude d'objets divers et variés, et j'ai été terriblement touchée de ses attentions. Il m'a montré qu'il m'avait écoutée, il a apporté tout ce dont nous avions parlé au cours de nos discussions, un échantillon de plusieurs de ses collections, en particulier des tableaux de cheveux, dont je ne connaissais même pas l'existence... 

 

Je vous présente Patrice, un homme, un lecteur comme un autre... Ou presque. 

wbl_Patrice livre_20150118_8803w

 

Lors de nos échanges, il m'a montré l'endroit où il vit, fascinant... Avec un clin d'oeil à ma belle soeur. Clic pour agrandir, les photos ne sont pas de moi. 

Patrice_417939274_n          Patrice1739818577_n

 

Me voyant sidérée par sa collection de globes de mariées, à laquelle chez lui il a consacré une pièce entière, il a eu la gentillesse de m'en apporter un. Mais le flash se reflétant trop dans le verre, j'ai été obligée de le retirer. 

wbl_Patrice globe_20150118_8832

 

 

Cependant mon idée première avec Patrice était de jouer avec le thème du double, alors je l'ai enfermé dans une camisole, et lui ai demandé d'essayer d'en sortir. Cette photo est telle qu'il me l'a demandée,  "le "normal" (les guillemets sont de lui) en transparent. Moi j'avais fait l'inverse.  Mais c'est à chacun d'apprécier sa part de folie... 

wbl_Patrices_1_20150118_8859

 

 

Sortir de sa prison... 

wbl_20150118_8868_Patrice camisole_rw

 

Au fur et à mesure de l'extraction de la camisole, j'ai eu droit à un magnifique jeu d'acteur

wfb_patrices_20150118_8844EssaiB

 

Limite il me faisait peur, alors que quelques secondes avant j'éclatais de rire... 

wbl_20150118_8916_Patrice camisole_rw

 

 

Il m'a permis de faire aussi ce portrait que j'adore

wfb_Patrice_portrait camisole

 

 

Double je, double jeu... 

wbl_Patrices_20150118_8843essai5

 

 

Jusqu'à la fin... Ces images ne sont qu'un extrait de la très longue série que j'ai faite, et que je n'ai pas encore vraiment finalisée à ce jour. Jamais je n'ai fait autant de photos en une seule séance ! C'était une première aussi. J'avais mis l'appareil sur pied, je parlais, et j'avais le déclencheur dans la main. Et j'ai eu le déclenchement facile, je l'ai trouvé génial à chaque instant.  :)

wbl_20150118_8976_Patrice camisole_r2w

 

"Apporte moi un objet qui te tienne à coeur". Il est venu avec cette statuette, je tiens donc à la présenter ici également. 

wbl_Patrice statuette_20150118_9078r

 

Double je pour le lecteur aussi. 

wbl_Patrices les lecteurs_20150118_8844bw

 

 

"Rien sans effort", c'était sa devise. Mais parfois il y a trop d'efforts à faire, trop de souffrance. 

wbl_Patrice dos_20150118_9034wm

 

 

Aujourd'hui, Patrice n'est plus là, il était trop fragile et trop sensible pour ce monde je crois.  Je suis très triste, comme tous les photographes et tous les modèles qui l'ont connu. Mais jamais je n'oublierai cette séance photo, sa gentillesse et sa générosité. Il me disait qu'il avait trois coeur. Il en avait rajouté un sous sa peau, mais pour moi le principal était dans ses yeux. Il était croyant, alors j'espère qu'aujourd'hui il a enfin trouvé la paix. 

wb_Patrice coeur_20150118_9015rw

 

Pour les lyonnais, j'ai poursuivi ce thème du double, dans le cadre d'une exposition collective à Imag'In. L'an dernier le thème était "A table", et cette fois, c'est "Canapé". L'association possède en effet un canapé tout pourri, celui sur lequel se trouve Patrice sur la toute première photo. 12 photographes vont présenter leurs visions de ce canapé. Je ne connais pas moi même encore toutes les images, mais si vous êtes par là, je serai ravie de vous rencontrer, mercredi lors du vernissage ou un autre jour si vous me prévenez. 

 

wb_FlyerKnaP201506

 

 

Publicité
Publicité
Commentaires
P
En effet, ces photos sont excellentes et assez troublantes. L'intérieur est très beau aussi. Il me rappelle un peu un intérieur où j'ai été en visite, un roman "Bruges la Morte" et une description dans "la Chambre de Goethe", de Frédérique Hébrard...
Répondre
A
Mais où étais-je quand tu as publié cette superbe série ? Magnifique !
Répondre
J
Une magnifique et émouvante série de clichés que je découvre aujourd'hui . Ce double je est vraiment superbe .
Répondre
G
Tu es vraiment douée pour les portraits et la mise en scène, une série pro. bravo Sophie.
Répondre
V
Touchée en plein cœur . <br /> <br /> Je te lisais et je ne sais pas , j'ai eu l'impression que le temps s'arrêtait . <br /> <br /> Une rencontre hors du commun . <br /> <br /> Je n'ai pas de qualificatif tant cet instant est fort . <br /> <br /> Je t'embrasse <br /> <br /> C'était un 16 juin , je suis née en ce jour de fin de printemps .
Répondre
Publicité
Derniers commentaires
Archives
Newsletter
260 abonnés
Publicité