Lumières de l'ombre

Bienheureux les fêlés, ils laissent passer la lumière... Des photos au fil des jours pour essayer de dire.

17 octobre 2014

Chef d'oeuvre en péril

 

Petit retour dans l'hôtel d'Eugénie, présenté ici et .

 

Je prends un risque en titrant ainsi une série comportant un autoportrait, mais je n'ai rien trouvé d'autre... :)

Salon fond_2014 06 01_7379Rb

 

Avouez que c'était tentant, un autoportrait dans un monument historique ? 

Autoportrait_2014 05 31_7760rB

  

Indubitablement un chef d'oeuvre

Tête_2014 06 01_7355rb

 

Et incontestablement en péril... 

Plafond_2014 06 01_7367b

  

Que ce soit l'entrée des toilettes, de la toilette pardon

Porte toilette_2014 06 01_7373rb

 

Ou une simple porte de placard.... 

Porte placard_2014 06 01_7371b

 

 Toutes les portes sont devenues sans issue

Sans issue_2014 06 01_7382b

 

 Pour combien de temps encore ? ... 

Sans issue_2014 06 01_7391b

 

 

La qualité des photos n'est pas extraordinaire, je suis arrivée au bout des possibilités de mon appareil sans pied. Mais je trouve que ça retranscrit bien l'amosphère des lieux. 

Dernière série à suivre... 

 

 


Commentaires

  • C'est impressionnant ... sais-tu comment ce lieu "en est arrivé là" ? ça me fait penser à la famille du tsar ... et en haut du grand miroir, je crois reconnaître Eugénie ... merci pour cette belle série ... en regardant ces photos, mes sens autres que la vue me parlent: l'odorat "sent" l'odeur qui doit y régner aujourd'hui, tandis que l'ouie me transporte dans le passé, me faisant entendre les rires, les voix, les froufroutements des robes à crinoline ...

    Posté par La Nomadeuse, 18 octobre 2014 à 00:27
  • C'est bien dommage, ce devait être beau...mais il y a du travail de restauration...
    J'aurais bien aimé "retaper" le banc sur l'avant-dernière....il est tout à fait à mon goût.

    Posté par tanette2, 18 octobre 2014 à 00:28
  • Bonsoir....

    Je souris au titre et sous-entendu, plus côtée à l'argus, allons bon.... ! Un lieu plus que parfait pour fantômes, d'ailleurs qui sait la nuit.... merci Pastelle

    Posté par jill bill, 18 octobre 2014 à 00:48
  • Oh que j'aimerais visiter cet endroit, quelle chance tu as d'y être allée, c'est triste et magnifique à la fois, tes photos sont superbes, j'imagine le tout dans les années passées, les grandes dames accompagnées de leur cher monsieur... Bise et bon samedi dans la joie!

    Posté par Maria-Lina, 18 octobre 2014 à 01:01
  • Sympa cette (re)visite

    J'aime beaucoup.
    A mon avis tu n'es pas "arrivée au bout des possibilités de mon appareil sans pied" ni des tiennes, vu ce que j'ai déjà vu sur ce blog On voit les sources de lumière sur ces photos. Il y a donc de la lumière dans l'ombre ... c'est fait pour ce blog.
    En regardant les EXIF de la dernière photo, tu es a 1/125, ISO8000, F6.3. Tu trembles déjà tant que ça ? Nooooonnnn rire. Tu peux au moins aller jusqu’à 1/50 avant le flou de bougé je pense. Je vais à 1/30 voir 1/10 sans flou, adossé. Aussi je vois dans ces photos sans trépied, plein de possibilités de poser et caler ton APN, et donc de rester sous 800 iso (pas 8000), avec retardateur, pose longue, etc. Si tu es très soigneuse ou si l'endroit est vraiment très sale : emporte un petit carré de moquette ou mieux, ce genre de mousse d’emballage qui ne glisse pas et dont je ne sais pas le nom... existe en blanc et en noir... te voila bien avancé

    Cela dit c'est nickel et certains miroir irait bien chez moi !

    Posté par 我的名字, 18 octobre 2014 à 01:49
  • En grand péril, quel crève coeur !

    Posté par AniLouve, 18 octobre 2014 à 02:49
  • Tu as raison, tes photos ont quelque chose de fragile, d'imparfait qui nous permet de ressentir si justement l'atmosphère du lieu, qui parle au coeur autant qu'aux yeux. Ce sont des photos vibrantes, qui donnent à ressentir plutôt qu'à voir la désolante beauté d'un agonisant.
    Le talent, c'est aussi cela, me semble-t-il : savoir être imparfait...
    Cette série sur l'hôtel d'Eugénie me touche au plus profond; merci Pastelle.

    Et je trouve réconfortant de savoir qu'Eugénie a reçu un jour la visite émue et respectueuse des fées et des bons génies, le temps d'une danse, d'une douce et tendre valse en images.
    Ça donne envie de croire aux miracles.
    Et à la résurrection des chefs d'oeuvre en péril...

    Posté par MyZ, 18 octobre 2014 à 03:19
  • Cata...

    ...cette belle oeuvre
    Bisous et bon samedi

    Posté par H-IL, 18 octobre 2014 à 06:37
  • Quel dommage de laisser une telle merveille à l'abandon. C'est un lieu magnifique, j'aime ces architectures témoin d'un temps révolu. Tu me ferais aimer les friches à la longue. Bisettes

    Posté par Focales, 18 octobre 2014 à 06:41
  • Quelle désolation cet abandon, mais cela offre de belles photos urbex.
    Bonne journée

    Posté par Pascale MD, 18 octobre 2014 à 06:57
  • Pour la Photo , c'est vraiment intéressant pour faire des images décalées , mais c'est quand même un gâchis de laisser un tel décor se dégrader !

    Posté par daddyrogers, 18 octobre 2014 à 08:04
  • Un lieu magique, qui l'a été et qui l'est encore, tu as beaucoup de chance d'avoir pu le visiter.
    Ma photo préférée celle de La toilete, elle réunit qualité (cadrage excellent) et mystère du lieu...

    Posté par JCDPhotos, 18 octobre 2014 à 08:32
  • ¸❤✿¸

    photos superbes....
    un endroit qui devait être terriblement beau..oh monde cruel !!!

    Posté par ♥*¨*•.¸¸❤✿¸.¤*¨¨, 18 octobre 2014 à 08:36
  • Yep

    Une série bien construite pour un si beau monument ..... en péril.

    Ouaip, il le fallait l'autoportrait. Le lieu s'y prête à merveille !!!
    Ne pas le faire eut été un sacrilège.
    Joli travail Pastel.
    Je retiens la preum's, l'autoportrait et le placard

    Posté par ronin, 18 octobre 2014 à 08:54
  • Tristesse et nostalgie mélangée, cocktail de sentiments divers. Profond dégoût face au laxisme de certains à laisser se dégrader un bijoux qui mérite d'être sauvegarder.
    Bises et doux WE à toi.

    Posté par Patrick, 18 octobre 2014 à 09:58
  • quel est donc ce lieu ou on peu entrer et sortir de la sorte.
    tu apparait dans ce miroir tel un fantôme
    la royauté devait s'y presser .
    des photos de nuit pourrait être sympa avec ce miroir.
    bon week-end pastelle .

    Posté par jp37, 18 octobre 2014 à 10:26
  • Les 2 premières auraient peut être méritées du HDR, mais je trouve la qualité largement acceptable compte tenu des conditions ... Tu nous as habitué à des portraits plus, comment dire, descriptif ?... J'en connais qui se damneraient pour aller dans un tel endroit.

    Posté par lireine, 18 octobre 2014 à 10:43
  • Un univers qui offre encore tant de charme malgré l'abandon, le délabrement qui s'opère peu à peu mais forcement, on imagine l'avant , le faste, le luxe, les décors...quel dommage tout de même ! Tes photos sont juste parfaites pour nous plonger dans une lumière qui se veut douce.

    Posté par Christelle, 18 octobre 2014 à 10:56
  • J'aime bien ce genre d'atmosphère !
    Je m'imagine les scènes qui ont pu se passer dans ces pièces...
    Bisous et bon WE Pastelle

    Posté par Didier 85, 18 octobre 2014 à 10:57
  • Quand j'étais petite...

    ... disons, j'avais 7 ans, j'ai habité une maison 'bourgeoise, qui a laissé des souvenirs qui resteront gravés jusqu'à la fin des temps. Elle avait, entre autres des miroirs comme ceux que tu présentes, et je me souviens très bien des plafonds avec ces belles rosaces.

    En me promenant avec toi et tes photos, je me souviens, du parquet, du grenier, des caves, des pièces, du jardin, devant, du grand portail, du jardin, derrière, de la terrasse, du tilleul, du bassin aux poissons rouges, des crocus plantés autour, de la roseraie, des glaïeuls, du petit pommier, du petit poirier, du figuier sauvage, de ma balançoire, du grand mur où j'aimais me chauffer avec les lézards au soleil, des deux pruniers, mais aussi du perron et des deux escaliers à droite et à gauche qui menait à l'entrée, du marronnier gigantesque ou mon 'couillon, de chat siamois (le premier - messire Réza) était resté coincé à la cime et miaulait pour que l'on vienne le chercher, les pavots (oui oui) au pied des marches, la grande, lourde, massive porte en bois avec la main en butoir, mais où il fallait sonner pour que la porte s'ouvre automatiquement, les longs couloirs aux grands carreaux noir & blanc, le mur granuleux d'un rose un peu passé qui menait à la terrasse à la vigne vierge, où il fallait connaître pour voir en chemin la poignée dorée d'une porte en trompe l'oeil qui menait sur un escalier en colimaçon, une rambarde en bois tout le long, puis, arrivé dans le hall, une autre tarabiscotée en fer forgé d'un vert étrange (j'aimais bien faire l'équilibriste dessus au risque de me rompre le cou) le parquet de la chambre de mes parents, avec la grande cheminée de pierre, les fenêtres hautes et étroites avec un rebord large où mon cher chat (encore lui) se donnait rendez-vous avec sa copine et puis et puis et puis, tes photos ont fait courir mes doigts sur le clavier plus vite que ma pensée et m'ont fait m'éloigner de DAME EUGENIE et de tes photos désolée...

    Un auto-portrait petit petit petit... chère Pastelle, mais je t'envoie de gros GROS GROS bisous calinoux <3 Merci pour ces belles photos toutes en ombre, lumière, histoire et beauté en décrépitude...

    nb : j'étais petite, le proprio n'avait pas le fric pour entretenir et moâ les problèmes de chaudières, de fuites d'eau & Cie ne me touchaient pas, je laissais ça à mes parents

    Posté par petitroseauNath, 18 octobre 2014 à 11:06
  • belle série Effectivement, un chef-d'œuvre qui a du demander des jours et des semaines de travail pour juste une pièce... et maintenant, à l'abandon mais on peut encore imaginer la vie des gens au travers de tes photos.

    Posté par Toilapol - PaulK, 18 octobre 2014 à 11:26
  • bonjour Pastelle

    tu aurais pu faire un auto-portrait plus visible !!
    j'aime beaucoup ces décors poussiéreux et délabrés .
    ils sont magiques pour fixer des images insolites .
    la banquette me plait beaucoup , moi qui veux changer mon canapé !
    même dans des conditions d'éclairage difficile tu as bien tiré ton épingle du jeu .
    c'est ça la classe !
    t'embrasse très fort ma belle .

    Posté par jean-pierre, 18 octobre 2014 à 11:35
  • Quel gâchis !

    Quel gâchis de laisser tomber en ruine une telle demeure !

    Posté par Filimages, 18 octobre 2014 à 11:43
  • Je trouve tes photos plutôt réussies et ce jeu d'ombres et de lumières va bien avec l'atmosphère des lieux.

    Posté par Joseph Guégan, 18 octobre 2014 à 11:46
  • Très intéressantes ces photos. L'atmosphère est là et on imagine bien la désolation qui règne à cet endroit.

    Côté technique, tes photos sont très bien et elles peuvent, au besoin, se récupérer sous lightroom sans problème. T'as shooté en RAW, bien sûr ?

    Posté par David, 18 octobre 2014 à 12:06
  • Bien bonne suite photographique, dont il émane une certaine nostalgie d'un siècle oublié.

    Posté par José, 18 octobre 2014 à 12:22
  • C'est bien d 'immortaliser ce lieu ! une belle réalisation en son temps !! une fortune de nos jours pour restaurer cela !! Merci d'avoir oser pénétrer !Bon week end Biz

    Posté par Ptck, 18 octobre 2014 à 20:34
  • C'est vraiment un lieu incroyable. Je n'ai jamais eu accès à de tels endroits.

    Posté par Olivier Bailleux, 18 octobre 2014 à 20:52
  • < uelle tristesse !!!!!

    Posté par 80alattaque, 18 octobre 2014 à 22:24
  • Une très belle série. Le 4ème cliché a ma préférence. On imagine le travail derrière les détails de ce décor mural. La 7ème photo est très bien réalisée. Le cadrage et l'effet grand angle donne toute la dimension de la pièce. Merci de continuer à nous régaler avec cette vieille demeure. Bonne journée.

    Posté par Narsouille, 19 octobre 2014 à 00:20
  • Vous bravez tous les dangers, mais cela en vaut la peine

    Posté par gballand, 19 octobre 2014 à 07:47
  • si j'avais su avant , je serais venue récupérer ce banc et la porte , les glaces ...
    quel dommage de laisser tomber tout ce patrimoine .

    Posté par ghislaine, 19 octobre 2014 à 07:55
  • J espère qu un riche collectionneur amateur de lieux magiques verra ton billet et reprendra cette maison pour la faire revivre

    Posté par nicole nini, 19 octobre 2014 à 09:24
  • Un lieu magique et de très belles prises !

    Posté par Tatiana, 19 octobre 2014 à 11:30
  • Et quelle atmosphère! Belle série mais pour l'auto-portrait tu prends pas bcp de risques, on te voit à peine.

    Posté par evelyne dubos, 19 octobre 2014 à 11:36
  • Un endroit rempli de nostalgie. Voir ces belles demeures ainsi réduites me donne le bourdon.

    Posté par Elsaxelle, 19 octobre 2014 à 14:12
  • Bravo Pastelle pour tes très belles photos. C'est triste cet abandon mais à l'époque, il devait être magnifique. J'aime toutes ces splendides moulures et décorations. Merci.
    Douce soirée.

    Posté par Denise, 19 octobre 2014 à 17:23
  • Beauté du temps

    Que j'aimerai hérité d'un lieu pareil pour en conserver des coins défraichis et poétiques, et pour rénover d'autres pour faire la fête, écrire des livres avec cette ambiance authentique.

    Bravo pour le rendu photo

    Posté par GentlemanW, 19 octobre 2014 à 17:52
  • S'immortaliser dans ce lieu en déroute c'est effectivement osé !
    Mais tellement tentant
    Merci du partage
    Bisous ensoleillés

    Posté par Océanique, 19 octobre 2014 à 19:03
  • Peux-tu dire où est cette résidence? En privé même si tu veux (c'est mon mari qui demande!)

    Posté par Martine, 19 octobre 2014 à 20:13
  • Quelle désolation et quelle tristesse. J'imagine le frôlement d'un fantôme...

    Posté par LOU, 19 octobre 2014 à 21:19
  • Cet endroit est vraiment incroyable. Et il inspire à la fois la tristesse de voir une telle demeure laissée à l'abandon et le plaisir de déambuler (grâce à tes photos) dans un lieu mystérieux, magique, et si beau.

    Posté par MISS MM, 19 octobre 2014 à 22:48
  • Du travail pour la rénovation quel ancien hôtel et son cachet d'époque superbe.
    Amitié

    Posté par Nicou, 20 octobre 2014 à 05:43
  • J'aime beaucoup le ressenti en regardant tes clichés, Bonne journée Stefe

    Posté par Stefe, 20 octobre 2014 à 11:20
  • Scandale

    Je ne suis pas sensibilisée au subtil 'au-portrait'.

    Parce que je trouve simplement, que tes photos, splendides. Fortes. Montrent ce qu'on n'a pas le droit d'oublier. De laisser choir et se ruiner.

    Merci.
    Tout de toi est aussi beau.

    Posté par Amélie, 20 octobre 2014 à 14:42
  • Un vraiment chouette endroit, et de très jolies lumières pour lui faire prendre vie !
    Mais je ne me vois pas le retaper tout seul, vu comment je galère avec mes 70 m²

    Posté par Djoe l'indien, 20 octobre 2014 à 21:17
  • bonsoir

    Contente de te retrouver
    dommage de laisser ces lieux en ruine
    Bises Pastelle

    Posté par nini25, 20 octobre 2014 à 21:32
  • C'est une série de chef d'oeuvre en péril

    Posté par larhune64, 20 octobre 2014 à 23:07
  • Je suis toujours un peu triste de voir de si belles choses dans un tel état .....
    Re- bises

    Posté par elisa-bonheurs, 21 octobre 2014 à 10:02
  • atmosphère en décrépitude mais cool l'autoportrait

    Posté par les cafards, 21 octobre 2014 à 17:14
1  2    Dernier »

Poster un commentaire







Englishblogger Englishblogger