Lumières de l'ombre

Bienheureux les fêlés, ils laissent passer la lumière... Des photos au fil des jours pour essayer de dire.

13 août 2013

Immortelle

 

" Je connais un pays et une fleur

Que l’on appelle celle de l’amour"

(D’après « Nadau », groupe béarnais)

C'est une photo qu'il faut mériter, drôlement haut perchée cette fleur... Mais quel plaisir. Elle ressemble à une bergère habillée de laine. A une étoile aussi. Edelweiss ou immortelle des Pyrénées, entre autres jolis noms. 

Une grande première pour moi ! C'est important les premières...

Merci à Philippe notre guide, car les coins à edelweiss sont paraît il aussi secrets que les coins à champignons, c'est dire !  :)

 

Edelweiss_13 01 08_8763

 

Edelweiss_13 01 08_8748

 

Merci aussi de me permettre de tenir parole, j'avais promis à mon amie Myz que je posterai l'histoire qu'elle m'a envoyée le jour où je photographierai des edelweiss pour la première fois... 

 

---o@o---

 

"Faute de soleil, sache mûrir dans la glace.
(H. Michaux)

 

C’était une terre morne et stérile, oubliée du soleil. Les gens y vivaient les yeux baissés, recroquevillés d’ennui sous un ciel sans grâce, emmitouflés et frileux jusqu’au coeur même de leurs songes.

Ses rêves à elle étaient rougeoyants ou gorgés d’un or pâle. Rêves de soleil levant, de soleil couchant, de soleil de quatre-saisons.
Alors, un jour où le froid se faisait plus intense encore que de coutume, un jour de neige dure et compacte, elle partit dans la plaine.

Elle se coucha sur le sol gelé, s’étira soigneusement, sans oublier le moindre petit muscle, le plus minuscule tendon, le plus infime carré de peau. Et s’offrit, confiante, à la brûlure de la glace.

~~~~~~~~~

Après une semaine de battues, où chaque sentier, chaque talus, chaque recoin se vit passer au peigne fin, il fallut se rendre à l’évidence : elle avait disparu.

Des rumeurs circulèrent. On évoqua, à mots couverts, la traite des blanches. On accusa, par habitude, les Gitans établis à l’écart du village. Puis le temps fit son oeuvre. Le pays retourna à son humide hébétude.

Le corps ne fut jamais retrouvé.

Il y avait bien ce chien-loup, hurlant obstinément, le regard rivé sur un parterre d’edelweiss qui s’épanouissaient là, dans cette région sans relief où rien, jamais, n’avait poussé.

Étranges fleurs de givre…

Mais dans ce pays comme dans bien d’autres, les hommes ont oublié depuis longtemps le langage des chiens.

 

© Myz, qui n'a pas de blog, et c'est bien dommage... :)

 

 ---o@o---

  

Merci à tous ceux qui ont accompagné ce joli voyage...

 

 ---o@o---

 

Posté par Pastellle à 18:47 - Côté jardin et nature - Commentaires [55] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Commentaires

    Oh wow, c'est une vraie merveille cette petite étoile!!! Elle est magnifique, d'une telle beauté et douceur! Un gros merci pour ce beau moment de douceur, photo et texte!!! Bise et bon mardi tout doux!

    Posté par Maria-Lina, 13 août 2013 à 19:20
  • ...

    As-tu creusé ?

    Posté par Cristophe, 13 août 2013 à 20:09
  • Une vraie chance que de pouvoir admirer une édelweis de visu !!!
    accompagnée de cette belle histoire;
    merci à toi Pas-telle

    Posté par christyn, 13 août 2013 à 20:14
  • Très très jolie fleur absente de ma région. J'aime beaucoup la première.
    Bonne soirée

    Posté par Nokomis, 13 août 2013 à 20:28
  • Belle histoire et belles fleurs, en effet très secrètes

    Posté par Martine, 13 août 2013 à 20:38
  • Super ce duvet !!!
    Bisous et Bonne soirée Sophie

    Posté par Didier 85, 13 août 2013 à 20:51
  • Myz et Pastelle votre association ne pouvait qu'être une belle réussite!!! Les photos de l'une, les histoires de l'autre, devaient se rencontrer
    Je suis fière et heureuse de vous retrouver toutes les deux sur mon petit blog sans prétention. Il reflète "ce qui me passe par la tête" et ce n'est pas toujours harmonieux MDR
    Bonne nuit avec plein de bisous qui partent à l'instant vers vous deux

    Posté par 80alattaque, 13 août 2013 à 21:32
  • la photo est splendide...elle dilate le beau en moi..
    mais le texte de Myz 'accompagne avec magnificence... quelle belle écriture, quel texte doux et superbe!
    Merci et bisous à toutes les deux!!

    Posté par Coumarine, 13 août 2013 à 21:36
  • Merci pour ces photos d'une superbe fleur.
    Et le texte est tout aussi beau.
    Bisous à vous 2.
    Yoyotte et Fanfan

    Posté par Yoyotte, 13 août 2013 à 22:13
  • Certains croyants comme les catholiques y verront une très grosse similitude avec le sacrifice du Christ qui décida de donner son corps pour absorber un max de choses négatives, "cette terre stérile et morne" à l'intérieur des humains pour essayer de faire "germer" quelque chose de meilleur en eux.
    Qui sait ? Une sorte d'edelweiss à sa façon.
    D'autres croyants plus orientés spiritualité que croyance verront une grosse analogie avec le bouddha qui lui aussi à sa façon décida de dédier quasiment toute sa vie pour enlever cette souffrance permanente de l'homme, "cette terre stérile et morne" elle aussi, pour y mettre à la place le "bonheur".
    Quoi de plus beau que le sacrifice donné pour "combattre" de partout toutes ces "terres stériles et mornes".

    Très très belle histoire et tes photos sont évidemment à la hauteur de cette même histoire !!
    J'y connais pas grand chose en fleur et je découvre cette magnifique fleur, et comprends, en la regardant, tous les efforts qu'elle demande pour qu'on puisse la découvrir bien cachée

    Il n'y a qu'une chose à dire : très très belle association !!
    Une très très belle histoire parfaitement illustrée par ces très jolies photos !!

    Bravo aux deux artistes !!

    Des trucs comme ça, vous hésitez pas à nous en remettre hein ?

    Posté par David, 13 août 2013 à 23:54
  • Une fleur d'autant plus précieuse qu'elle est souvent inaccessible et il faut déjà monter relativement haut pour en trouver. J'aime sa forme en étoile et surtout son velouté doux et précieux. J'espère que tu as fait un voeu pour cette première fois ???
    Joli texte que celui de ton amie Myz

    Posté par Focales, 14 août 2013 à 07:14
  • Il y a des années que je n'en ai pas vu. Il y'a longtemps j'en avais contemplé, in situ, en Vanoise, c'est juste magnifique....Autant que l'histoire de Myz.
    Bizzz

    Posté par JMB, 14 août 2013 à 07:59
  • Hurler aves les loups

    Chacun son E(delweiss)verest

    Beau texte.
    Belles symboliques.
    Belle citation.

    Bon retour, Sophie !

    Posté par Nikole, 14 août 2013 à 09:56
  • Une étoile qui tente de rejoindre le ciel
    C'est une très belle fleur et comme je ne vais pas à la montagne j'en ai installé dans mon jardin et elles s'y plaisent très bien

    Posté par Kri, 14 août 2013 à 10:09
  • Telle quelle, ce n'est pas une fleur que je trouve profondément jolie. Elle est par contre joyaux pour celles et ceux, qui après une longue marche, sont récompensés de la trouver. Espèce protégée, elle en devient précieuse et source d'admiration. Mais j'avoue lui préférer la pâquerette des prairies montagneuses.

    Posté par Elsaxelle, 14 août 2013 à 10:10
  • Très belle histoire, magnifiquement illustrée par tes images de cette fleur exceptionnelle et si rare, et protégée ! Merci pour ce très beau partage !

    Posté par Evelyne, tout si, 14 août 2013 à 10:36
  • Belle fleur qui sait se faire désirer... on en voit pas tous les jours. J'aime son aspect duveteux, si particulier
    Bon retour, bises..

    Posté par evelyne dubos, 14 août 2013 à 11:22
  • Une bien belle histoire ! Sais-tu que lorsque nous sommes allés à Gavarnie en juillet pour le Spectacle de nuit "La Belle et la Bête", nous avons découvert un édelweiss... les photos plein soleil était plutôt floues mais c'est quand-même une joie d'en voir un !
    Christian en Vallée d'Aspe, au dessus de Sarrance allait en cueillir dans son enfance mais à présent bien sûr elles sont protégées...
    J'aime beaucoup Nadau et son hymne à l'Immortelle, on la chante souvent ici cette chanson merveilleuse...

    Posté par marine D, 14 août 2013 à 11:25
  • bonjour amie Sophie .
    je suis très heureux aussi de te retrouver .
    après avoir lu ce texte je pense que j'aurai un autre regard
    quand je serai en présence de ces fleurs magnifiques et si douces .
    bonne journée a toi ma belle .
    je t'embrasse bien fort .

    Posté par jean-pierre, 14 août 2013 à 11:42
  • J'aime le récit plein de poésie
    J'aime l'édelweiss que j'ai croisée face à la Meije dans un petit ville du bout du monde ; Le Chazelet
    J'aime te retrouver ici et là
    J'aime tes belles photos sur lesquelles l'immortelle est splendidement veloutée
    Bisous

    Posté par Océanique, 14 août 2013 à 11:50
  • Cette fleur est une merveille...
    Pour aller l'admirer, là où elle pousse, je peux en témoigner...
    mais comme tu dis, cela se mérite !!!
    Bises amicales.

    Posté par cordée, 14 août 2013 à 12:38
  • tu me fais envie.

    Dire que je n'en ai jamais vu dans les montagnes.. je ne devais pas les mériter sans doute.. une bien belle fleur, et prononcer son nom avec l'accent suisse allemand, quelle horreur...

    Posté par dominique, 14 août 2013 à 13:41
  • alors moi non plus , je ne l'ai pas méritée . je ne l'ai pas vue là haut dans les alpes !
    jolie histoire . j'aime bien les légendes .

    Posté par ghislaine, 14 août 2013 à 14:59
  • C'est génial de pouvoir découvrir une fleur qui faut vraiment mériter pour la photographie... quelle délicatesse, une merveille! Merci Pastelle pour cette photo

    Posté par pat, 14 août 2013 à 15:34
  • Bonjour,
    Contente de te retrouver et tu reviens avec un très jolie fleur. Le bijou des montagnes .... Merci également pour le récit de ton amie. Tour cela est bien joli ... vous faîtes une belle équipe.
    Bonne fin de journée et bisous des Alpes

    Posté par elisa-bonheurs, 14 août 2013 à 16:19
  • Heureuse de te retrouver sur ton blog, Pastelle.
    Tu as bien mérité ton edelweiss, elle est si belle. On dirait du velours très délicat. Bravo, Pastelle pour cette première. Il y a quelques années, j'en ai vu quelques-unes en montagne, dans le Valais. Elles sont tellement rare que c'est un grand privilège d'en voir et du bonheur.
    Merci à ton amie Myz pour son beau texte.
    Bises et tes photos sont superbes.

    Posté par Denise, 14 août 2013 à 16:28
  • Elle ferait le bonheur d'un druide

    Salut Sophie,

    Oui ! Tu l'as amplememnt mérité cette rencontre ; d'autant plus que te sachant petite, tu as du faire plus de pas que les autres.

    ---------------------------------------------

    La légende de Myz est fantastique à souhait. Une écriture descriptive et enjouée ; un réel plaisir de la lire. Toutefois, cette légende, en retraçant la première naissance de l'edelweiss, ne peut pas dans son texte la nommer par son nom. Mieux eut fallu écrire : Il y avait bien ce chien-loup, hurlant obstinément, le regard rivé sur un parterre de fleurs qui s’épanouissaient là, dans cette région sans relief où rien, jamais, n’avait poussé.

    Bien à toi...

    Posté par Kristen Chaman, 14 août 2013 à 18:07
  • Je vis dans ce Fameux Plat Pays de Brel donc pas haut du tout... si elles résistent aux sommets elles résistent à tout. Quoiqu'il est vrai que mon pays n'est pas sec

    Posté par Kri, 14 août 2013 à 18:23
  • La reine des alpes dans toute sa beuaté quelle edelweiss sueprbe une fleur que s'apprécie particulièrement c'est splendide.
    amitié

    Posté par Nicou, 14 août 2013 à 19:05
  • J'ai une edelweiss séchée, cueillie avant que l'espèce ne soit protégée. Méritée, elle aussi, mais dans les Alpes.

    Posté par AniLouve, 14 août 2013 à 19:50
  • Quelle chance d'avoir decouvert cette fleur qui illustre de son charme tant de souvenir de montagne. Bonne soirée

    Posté par robert, 14 août 2013 à 22:29
  • C'est une espèce protégée, je trouve cette fleur très belle. Ma correspondante suisse m'en avait envoyée une sèchée, il y a plus de 40 ans !!!
    Je te souhaite un adorable 15 août.

    Posté par Binchy, 14 août 2013 à 22:39
  • Magnifique de douceur, on dirait de la ouate

    Posté par Gérard Méry, 15 août 2013 à 00:22
  • Elle ressemble étrangement à un édelweiss... superbe avec son habillage laineux.

    Posté par JMS*, 15 août 2013 à 04:49
  • Pour moi, c'est *la fleur* de montagne par excellence...
    Je vais bientôt aller les admirer de près...
    Bises

    Posté par cordée, 15 août 2013 à 08:39
  • Coucou Pastelle,

    J'aime bien cette fleur si curieuse.Jolis clichés. Je ne crois pas l'avoir jamais vue en vrai. J'ai apprécié cette belle histoire.
    Curieux le hasard. On m'a demandé de dessiner cette fleur.
    Nadau: j'ai eu la chance d’assister à deux de leurs concerts ( une fois dans les Les landes et une autre dans l'Aude). j'aime beaucoup ce groupe talentueux

    Douce journée à toi Pastelle
    Martine

    Posté par Martine, 15 août 2013 à 12:26
  • Tout est beau: la photo et l'histoire!

    Posté par Daniel, 15 août 2013 à 17:40
  • Fleur rare et précieuse qui mérite l'effort pour être immortalisée.
    Je ne peux m'empêcher de penser à ce film gentillet et à cette chanson :
    http://www.youtube.com/watch?v=TtEzZEe_5kA

    Posté par saravati, 15 août 2013 à 20:51
  • http://lejardindaliselle.eklablog.com/

    Joli texte pour une jolie photo....A moins que ce ne soit l'inverse???? En tout cas, merci pour le partage Pastelle.
    Bisous
    PS C'est vrai que le Parc des oiseaux est un vrai régal... Lors de cette sortie j'étais avec mes élèves, et à par les photos faites pour la classe, je m'étais surtout focalisée sur les canards et autres volatiles qui déambulaient en liberté à nos pieds. Malheureusement, pas facile dans ce cas là de les identifier quand on s'y connait aussi peu que moi...
    Mais cette sortie date un peu et j'ai bien envie d'y retourner, mais sans élèves cette fois!

    Posté par Aliselle, 16 août 2013 à 09:28
  • Cette fleur va égayer ma journée....je chantonne "étoile des neiges" non stop depuis qu'elle est apparue sur mon écran.
    C'est un privilège de la voir, la montagne t'a adoptée et t'a offert ce présent comme certaines rivières donnent des pépites d'or.

    Posté par ksenia, 16 août 2013 à 10:56
  • Je n'ai jamais pu admirer un vrai edelweiss... Si j'en vois un, je penserai à cette legende...

    Posté par lylouan, 16 août 2013 à 19:28
  • Je n'ai jamais pu admirer un vrai edelweiss... Si j'en vois un, je penserai à cette legende...

    Posté par lylouan, 16 août 2013 à 19:28
  • cette fleur m'a toujours fascinée ! une étoile tombée du ciel
    une nuit froide et elle a gardé sa fourrure ! une petite merveille

    Posté par MARTY, 16 août 2013 à 22:51
  • Quelle chance, je n'en ai jamais jamais vu en vrai !!
    Je reviens aussi de la montagne, j'en ai vu de belles fleurs, de toutes sortes !
    Bisous

    Posté par lori, 17 août 2013 à 11:28
  • Quel joli récit et quelles magnifiques photos!
    Merci à toi de me permettre de revoir ces fleurs, alors que physiquement, je ne pourrais plus retourner en montagne. Je suis un tantinet émue!

    Posté par Marie Le Brenn, 18 août 2013 à 11:37
  • Je n'avaus jamais vu ce genre de fleur auparavant, merci de me la faire découvrir.

    Posté par Robert, 18 août 2013 à 17:09
  • Merci à toi pour cette photo d'une fleur si rare. J'ai eu la chance d'en voir alors que je n'avais que 14 ans (et pas d'appareil photo en bandoulière) aux alentours du village de St Véran dans les Hautes-Alpes. Je n'en ai jamais revu depuis.
    Merci aussi à Myz pour cette magnifique légende. C'est vraiment sympa de l'avoir partagée avec nous.

    Posté par Oxygène, 19 août 2013 à 16:01
  • Protection

    Merci de vos commentaires, que ce soit sur la fleur elle-même ou sur l'histoire créée par Myz. J'ai beaucoup aimé vos diverses interprétations.

    Je suis particulièrement heureuse d'avoir fait découvrir cette fleurs à certains, canadiens ou pas, et d'avoir rappelé de jolis souvenirs à d'autres.

    La fleur n'est pas protégée dans tous les départements, sauf dans les parcs nationaux bien sûr, et sa cueillette est parfois autorisée. Elle fait d'ailleurs partie intégrante de certaines fêtes en vallée d'Ossau. Cependant les cueilleurs prennent bien garde à ne pas arracher la plante, mais à couper soigneusement la fleur, ce qui limite certes les semis spontanées, mais renforce le pied mère, ainsi il y a toujours autant de fleurs d'année en année à l'endroit où se fait la récolte.

    Cependant la plante se protège bien toute seule en poussant au delà de 1500 mètres seulement, et dans des endroits plus accessibles aux chamois qu'aux humains ordinaires.

    Posté par Pastelle, 20 août 2013 à 09:57
  • De la part de Myz

    "Merci à toi, Pastelle, pour avoir accueilli mes mots ici et surtout pour les avoir associés à tes premiers edelweiss, si précieux et mérités. Tellement émouvants aussi... ♥

    Un grand merci également à tous ceux qui ont pris la peine de lire mon texte et de le commenter. Je suis touchée et heureuse de savoir que d'aucuns l'ont apprécié... "

    MyZ

    Posté par Pastelle, 20 août 2013 à 09:59
  • Des photos parfaitement illustrées par cette si belle histoire ! Merci pour ce touchant partage !

    Posté par Nath, 20 août 2013 à 14:07
1  2    Dernier »

Poster un commentaire







Englishblogger Englishblogger