Lumières de l'ombre

Bienheureux les fêlés, ils laissent passer la lumière... Des photos au fil des jours pour essayer de dire.

07 novembre 2012

Françoise, plus loin...

 

Vous souvenez-vous de Françoise ? Je l'avais présentée sur mon blog en août 2011, juste après l'avoir découverte, parce que j'avais été épatée par cette femme, et je le suis toujours. Un petit clic sur sa photo pour retrouver cette première note.  En résumé, Françoise est une femme qui un jour a décidé de faire une "trrrrès longue randonnée", de l'Ardèche à la Chine à pied. Partie avec un ami, elle a continué seule au bout de six mois. 

 

Françoise_IMG_0233

(Auto portrait Françoise)

 

Aujourd'hui le grand voyage est terminé. Partie de l'Ardèche le 2 novembre 2010, elle est rentrée en juin 2012, et tout ce temps elle a marché... Marché et traversé l'Italie, la Grèce, la Turquie, la Géorgie, l'Arménie, l'Iran, les Emirats, l'Inde, la Thaïlande, le Laos, la Chine, le Japon. Quand on regarde sur une carte, ça impressionne. Ca ne fait jamais que 38 723 kilomètres ! 

Dès qu'elle le pouvait, elle postait une note sur son blog, avec des photos, et c'était à chaque fois absolument passionnant, beau, émouvant, et drôle. Entre autres. 

 

CarteFrançoise

 

Elle vient de publier un dernier message sur ce blog, en guise de bilan, et pour répondre à certaines questions. Ca s'intitule : "Mais qui a marché ?", et c'est aussi passionnant que tout le reste.  Elle y parle en tant que femme, en tant que voyageuse, en tant qu'humaine. Je me suis amusée à illustrer quelques uns de ses mots, qui m'ont frappée, avec ce que j'avais sous la main...

 

"[en Italie...]  Donc, en gros, tu portes un sac à dos et voyages sans voiture = tu es pauvre.  Tu es pauvre = tu es voleur. Tu es voleur = peut-être es-tu aussi un assassin.

Ce qui pousse certaines personnes croisées à s’enfuir littéralement lorsqu’on les salue, des femmes à hâter le pas dans les rues désertes lorsque vous marchez derrière elles, et certains enfants à vous jeter des pierres."

Françoise 1_12 07 11_0838

 

[...] "cette crainte de « l’aventure », et tout simplement de « l’autre », est universelle.
Dans chaque pays traversé, on vous met en garde contre le pays suivant, forcément peuplé d’assassins et de bandits. {...]
Partout le discours est le même:
Ailleurs est dangereux.
Mais ailleurs, c’est toujours chez quelqu’un qui pense pareil. Déroutant."

Françoise 2_12 07 11_0827

 

"Passées les premières surprises, on constate que derrière cette nouvelle frontière vivent des gens, des humains quoi, et qu’ils sont plutôt pareils en gros.
Y’a des gentils, y’a des moins gentils (souvent ceux qui ont plus peur), et puis voilà." [...]
" j’ai vécu également de très belles choses avec des gens curieux, sincères, généreux et bons, même si la communication ne faisait finalement que multiplier les questions sans réponses."

Françoise 3_12 07 11_0899

 

Je précise que tous ces extraits sont ici sortis de leur contexte et qu'il vaut mieux aller lire la note de Françoise, ici, ainsi que toutes les autres ! Même son article sur le matériel est intéressant à lire, surtout pour ceux qui font de la randonnée, mais les autres aussi ! Le minimalisme de sa garde robe m'a laissée très rêveuse d'ailleurs. :)

Katbrakatjamb, ça se lit en fait dans n'importe quel ordre, chaque étape comme un roman en même temps qu'un livre d'images. 

Un immense merci à toi Françoise, pour cette merveilleuse aventure que tu as partagée avec nous. Et j'espère qu'un jour te viendra l'envie d'en faire un livre.  Plus loin que la peur de l'autre... 

 

Posté par Pastellle à 17:52 - Hors catégories - Commentaires [63] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Commentaires

  • je trouve ce genre d'aventure fantastique quand les gens ne partent pas avec leurs enfnats,là je trouve que c'est carrément honteux d'entrainer des gamins dans ce genre d'expedition .Sinon,a partir du moment ou tu es adulte,et bien c'est enrichissant .Quand tu vois deja,que d'une region a une autre,les gens ne reagissent pas apreil alors d'un hemisphere a l'autre .. lolbon dimanche

    Posté par taka, 11 novembre 2012 à 07:46
  • Bonjour

    merci pour le partage ,viens de jeter un oeil rapidos ,suis ébahie en lisant qu'on ne lui a rien dérobé !! chapeau pour cette femme et merci à toi ,bon dimanche @ ++

    Posté par Ghis, 11 novembre 2012 à 08:06
  • J'aime cette notion de partage qui anime ton blog
    tu as su en images et en mots rendre hommage à Françoise.
    Bravo à elle, mais aussi à toi

    Posté par danièle nguyen, 11 novembre 2012 à 08:49
  • Je me souviens d'elle. Elle a vécu quelque chose d’incomparable et d'exceptionnel !
    Je vais mettre son lien de côté car il va me falloir du temps pour aller visiter son blog.
    Gros bisous et bon dimanche entre pluie et soleil ici.

    Posté par chantal, 11 novembre 2012 à 10:30
  • C'est une femme extraordinaire qui nous flanque dans la gueule des leçons de vie, j'espère qu'elle en fera de son blog un livre, car c,est plus qu'un récit, c'est un trésor de sagesse. "L'Everest, ça se monte un pas à la fois, à chacun son Everest"

    Posté par Robert, 11 novembre 2012 à 15:10
  • te remercierai-je suffisamment un jour de m'avoir fait découvrir Françoise?
    la conclusion me passionne déjà je vais plonger dans le récit de son périple avec plaisir
    merci encore et doux bisous Pastelle

    Posté par cris murmurés, 11 novembre 2012 à 16:02
  • Finalement, nous sommes tous comme ces petits bonbons: de couleurs différentes, mais avec le même coeur à l'intérieur ! Magnifique ton illustration !

    Posté par Emmeji, 11 novembre 2012 à 18:37
  • Fabuleux partage, des gens comme ça sont des perles, comme tes images le symbolisent avec ces couleurs !

    Posté par k@, 13 novembre 2012 à 16:05
  • Respect

    Respect, c'est le mot qui revient le plus souvent, celui qui convient le mieux. Respect Françoise, oui.

    Merci de vos commentaires, d'avoir partagé mon enthousiasme, d'avoir eu la curiosité d'aller voir Françoise, cette fois ou la première fois.

    Merci de vos sourires sur mes smarties, hum, oui, parfois je croque mes modèles. Mignonne la comparaison de Emmeji : des couleurs différentes, mais toujours un coeur en chocolat dedans.

    Et pour tout le reste, ce n'est pas à moi de répondre. J'espère que Françoise passera ici un jour et lira tous vos sympathiques messages.

    Posté par Pastelle, 13 novembre 2012 à 18:31
  • Kristen l'astucieux

    Merci Kristen pour l'astuce, c'est génial !
    Je la recopie ici pour ceux qui ne lisent pas tous les commentaires :
    ---
    une astuce informatique très utile à mon sens. Il faut appuyer sur la touche f3 en haut à gauche du clavier pour faire apparaître une petite fenêtre à droite de l’écran. Cette petite fenêtre est magique ; car elle permet les recherches manuscrites. Il suffit d’écrire à l’intérieur le mot ou les mots recherchés pour qu’aussitôt elle stabilotte (plus drôle que surligne) le mot recherché partout où il se trouve, les touches précédent et suivant permettant de voyager dans le texte à la vitesse de l’éclair. Si vous entendez un ding sonore pendant l’écriture, c’est soit que le mot est mal orthographié ou bien qu’il n’existe pas dans l’ouvrage.

    Posté par Pastelle, 13 novembre 2012 à 18:36
  • C'est grâce à toi que j'ai découvert la fantastique aventure de Françoise. Je l'ai suivie avec admiration jusqu'à la fin de son périple. Je m'en vais aller lire avec plaisir ses dernières considérations sur son voyage.

    Posté par spiruline, 13 novembre 2012 à 22:00
  • Merci

    Bonjour Pastelle, et bonjour à tes lecteurs.
    Un grand merci pour m'avoir soutenue, suivie, pour avoir partagé tes lecteurs avec moi, et pour ce nouveau post.
    Si je ne me connaissais pas, ça me donnerait envie d'aller voir...
    Maintenant que j'ai plus de temps, je vais plutôt pouvoir suivre les blogs des autres. Et en particulier le tien!
    Merci à tous pour vos commentaires, et à un de ces jours peut-être pour un spectacle ou un bouquin sur le sujet...

    Posté par Françoise, 14 novembre 2012 à 17:46
  • Françoise

    Merci d'être passée. Jolie point d'orgue aux commentaires. Ravie que tu aies lu tout ça et sois venue mettre un mot. Et j'espère qu'on sera prévenus, pour le livre.
    A bientôt, ici ou là....

    Posté par Pastelle, 14 novembre 2012 à 21:16
« Premier   1  2 

Poster un commentaire







Englishblogger Englishblogger