Lumières de l'ombre

Bienheureux les fêlés, ils laissent passer la lumière... Des photos au fil des jours pour essayer de dire.

10 juin 2012

Le labyrinthe de la mémoire

 

Et vous, est-ce comme ça dans votre cerveau ? 

Memoire_12 09 06_0807

 

Est-ce que votre mémoire ressemble à ça ? 

Memoirebis_12 09 06_0832

 

Est-ce que les sacs de noeuds vous empêchent d'y voir clair ? 

Memoirefloue_12 09 06_0871

 

Est-ce que vous vous sentez enfermés en vous même, dans votre mémoire, vos souvenirs ? 

Memoireencore_12 09 06_0881

 

C'est une exposition à la Sucrière à Lyon, l'artiste est Chiharu Shiota, ça s'intitule "Labyrinth of Memory".  Ca interroge, ça m'interroge, alors j'aime.  Il s'agit de 16 robes blanches, suspendues, reliées les unes aux autres, et entourées d'un immense réseau de fil noir. 600 kilomètres de fils, sur 1700 m2. Quinze jours à une équipe de 10 personnes pour réaliser le travail. Ca vaut le coup d'oeil, ça fait réfléchir, ça fait rêver... J'étais avec Chrystel, la petite silhouette ci dessous, merci à elle de m'avoir entraînée, j'ai vraiment apprécié. J'ai choisi cette photo pour vous montrer l'ampleur de l'installation. 

Allee_12 09 06_0794

 

Et puis pour le plaisir, parce que le prénom de l'auteur m'y fait penser, une robe shibarisée... 

RobeShibari_12 09 06_0874

 

Je mettrai plus tard en commentaire ou en rajout les explications de l'auteur sur son oeuvre, je crois que c'est à chacun son ou ses interprétations... La preuve, je le vois différemment d'elle. 

A chacun sa mémoire.  Et ses propres noeuds. 

 

---o@o---

 

Edition de mardi : les explications de l'artiste : 

 

La robe est  une seconde peau. 
Il arrive que parfois cette seconde peau nous décrive mieux que notre peau elle-même. La robe  « seconde peau » est en nous. Je pense que tout est à l'intérieur du corps – famille, peuple, nation et religion.... Cette relation est intrinsèque, c'est parfois confortable, mais ce peut être aussi contraignant et paralysant. À l'aide de fils qui  entourent  la robe  « seconde peau », je fais un environnement qui décrit ces relations.

Le tissage obscurcit la vue du spectateur, et les robes deviennent plus difficiles à voir. Les visiteurs sont complètement immergés dans l’installation, ils naviguent  à l’intérieur de la relation entre la robe et les tissages et ils marchent dans un labyrinthe. Cette expérience vise à démontrer la complexité  d’être,  en confrontant les visiteurs à eux même et au travail. Espace, temps, gravité et pensée humaine forment une relation. Toutes ces relations sont représentées dans mon exposition.

---o@o--- 

 

Pour les lyonnais ou ceux qui passent par ici : l'installation est là jusqu'au 31 juillet. 

 

---o@o--- 



Commentaires

    Hou là là, tu me fais flipper. Tes photos sont splendides et l'installation aussi mais j'espère de tout coeur qu'il n'y a pas autant de toiles d'araignées dans mon cerveau. Ni autant de spectres vides. Enfin, j'ai peur que ce soit pourtant comme ça.

    Posté par AniLouve, 10 juin 2012 à 01:18
  • Outch!
    Je pense que ça me plairait ça !
    Dommage que c'est loin...

    Posté par Nova, 10 juin 2012 à 01:33
  • Je ne connaissais pas !! Quel travail !! Etonnant.. et beau ! L'interprétation est différente, pour moi, selon que je vois les oeuvres une par une, ou l'ensemble avec le tunnel de toile d'araignée.. brrrr.. Merci de nous faire partager en tous cas..

    Posté par Evelyne, Tt Simp, 10 juin 2012 à 01:34
  • L'avant dernière photo est juste géniale, démente ... typiquement je vois la vie plus en couleurs mais là c'est une expo qui vaut le coup d'oeil et qui m'intrigue.
    bises

    Posté par Cécilia, 10 juin 2012 à 01:52
  • Impressionnant ! et j'apprécie toute cette installation et le rendu que tu en as tiré par contre, au sujet de ta dernière phrase (tu me connais un peu ) je me fiche du mode d'emploi de l'auteur... je pourrais t'en faire 3 pages là-dessus sur les pseudo-intello-motivations-masturbations des artistes conceptuels...

    Posté par Patrick, 10 juin 2012 à 02:01
  • Au début je me demandais si tu allais bien ... Et si tu ne passais pas une phase d'interrogations sur l'existentiel... Je croyais que tu nous montrais des tableaux et au fil de tes photos on prends conscience du réel de la scène et même derrière l'écran on a du mal à en découdre tant cela pas titanesque.
    Dans tous les cas ta transmission synaptique via tes prises a fonctionné et a bien excité nos cellules. Bravo

    Posté par PhotOpus, 10 juin 2012 à 05:01
  • Et en plus l'artiste n'a pas réalisé son oeuvre toute seule ! Elle exagère, tout se perd ma bonn'dame !

    Posté par sophie, 10 juin 2012 à 06:31
  • Ma fi ma foi...

    ...mon esprit est claire comme la source qui vient de naître ou comme le nouveau-nez qui coule limpide
    Mais c'est pas mal, y a de l'idée, je dirais qu'y a plus qu'à suivre le fil rouge
    Bisous endimanchés

    Posté par H-IL, 10 juin 2012 à 06:32
  • Pour moi..je reconnais que c'est parfois comme ça....
    Les circonstances de la vie font que !!!
    Mais hormis ces considérations personnelles, c'est original...
    Bn dimanche,
    Bien amicalement à tous les deux.

    Posté par Clarisse/Cordée, 10 juin 2012 à 06:51
  • comment ai je pu oublier de me rendre à cette expo, merci de la piqure. C'est somptueux bisettes

    Posté par nicolenini, 10 juin 2012 à 06:59
  • Passionnant ce travail. Dommage que j'habite loin. En ce qui me concerne, la dernière fois que j'ai pris une photo de ma mémoire - eh oui, ça se fait - je ne m'en suis pas remise !

    Posté par gballand, 10 juin 2012 à 07:34
  • Tes photos sont splendides, quant à l'expo, je ne sais pas si j'aimerais, je suis plus basique que ça!

    Posté par Martine, 10 juin 2012 à 08:03
  • Créatif et enchanteur, comme un conte entre les fils !

    Posté par k@, 10 juin 2012 à 08:18
  • Quel travail c'est vraiment de l'art
    Bravo
    Gros bisous Pastelle (bises aussi à ton mari

    Posté par nicole, 10 juin 2012 à 08:23
  • ma mémoire serait plutôt le négatif de la première photo...

    Posté par JEA, 10 juin 2012 à 08:44
  • A chaque intersection du réseau, j'aurais bien vu une petite LED qui s'éclaire chaque fois que la synapse transmet ;o)

    Posté par Walrus, 10 juin 2012 à 08:47
  • Etonnant

    Quelle folie artistique !

    C'est oppressant et ouvert, c'est la transfiguration d'un espace et ses dimensions.

    Merci pour cette découverte surprenante

    Posté par Gentleman W, 10 juin 2012 à 08:51
  • Quel bazar. Et qui va enlever les nœuds ensuite ? En tous les cas, c'est un sacré boulot. Et merci aussi à ChRystel (tu as oublié un R) de s'être mise au loin. Cela donne encore plus de dimension à l’œuvre.
    bise, à bientôt.

    Posté par TomRemBas, 10 juin 2012 à 08:53
  • C'est très beau, vraiment.
    Comment sont marqués les trous de mémoire ?

    Posté par Bonheurdujour, 10 juin 2012 à 09:08
  • Le matin oui c'est comme cela, quelles iamges et effet une immense toile superbe captage.
    Belle journée

    Posté par Nicou, 10 juin 2012 à 09:15
  • ahh superbe... merci.. merci.. les us à bannir pour moi..simplement pour moi..

    Posté par telos, 10 juin 2012 à 09:17
  • Je ne connais ni cet artiste ni cette expo! Honte sur moi!
    Ceci dit, il y a 2-3 photos qui sont géniales, notamment les 2 dernières... Par contre, ça fait un peu toile d'araignée, et ça me fait presque peur, ce genre de chose... Pas sur que j'aille la voir, cette expo... Je dois être hermétique à certaines formes d'art...
    A part ça, ma mémoire va très bien, des fils bien tendus délimitant des allées... Je l'imagine très ordonnée... Affaire à suivre dans 50 ans!

    Posté par Sophie Rififi, 10 juin 2012 à 09:28
  • Quel travail !
    Il faut sacrément croire à ce qu'on fait pour se lancer dans une telle entreprise ! Il faut avoir confiance en son message, et faire confiance au public !
    J'admire cela entre autre.
    Le message me plait également.

    Posté par pakita, 10 juin 2012 à 09:45
  • Belle réalisation, merci de nous la montrer. Pour répondree à ta question il y a des jours où....
    Bon dimanche à vous deux - bisous
    Monelle

    Posté par Monelle, 10 juin 2012 à 10:22
  • Superbe réalisation, superbe travail !
    Je dois dire que non, moi, ma mémoire ne me semble pas être un sac de nœuds. Des tiroirs où tout est bien rangé, des fils, oui, pourquoi pas pour aller du contenu d'un tiroir à l'autre...
    Tu sais quoi, ça ne m'étonne pas que j'ai des tiroirs... je suis trop "cartésienne". Et ce qui m'embête, c'est que cette œuvre ne me fait pas poser de question !?! mais j'aime beaucoup. Je t'envie d'avoir toujours l'esprit ailleurs et vagabond... Reste comme tu es, sur ton nuage.
    Gros bisous et bon dimanche.

    Posté par chantal, 10 juin 2012 à 10:25
  • Wahouuu, c'est incroyable !
    J'en reste pieds et poings liés.
    Je pense surtout aux heures de conceptualisation et de mise en place d'un tel travail. Franchement, ça vaut le détour. J'aurai adoré y vagabonder et m'y perdre.

    Posté par Elsaxelle, 10 juin 2012 à 10:28
  • Surprenant, un peu oppressant peut être, sombre et lumineux en même temps....
    J'aime en tous cas, et oui, je pense que dans mon esprit, cela a du ressembler parfois à ça... de temps à autres. Mais je me soigne
    Bises et bonne journée

    Posté par Nokomis, 10 juin 2012 à 10:42
  • A vrai dire, ma mémoire est parfois comme ça.
    Sinon, une réalisation très originale.
    Merci de la partager avec nous.
    Bisous de nous 2 à vous , et bon dimanche.
    Yoyotte et Fanfan

    Posté par Yoyotte, 10 juin 2012 à 11:04
  • Malgré la noirceur du décor, je vois plutôt des choses positives dans ces fils entremêlés ..les liens qui nous raccrochent à nos ainés, nos souvenirs, notre passé ..oui notre mémoire

    Posté par edwige, 10 juin 2012 à 11:10
  • C'est marrant cela

    Bonne journée

    Posté par PascalXLD, 10 juin 2012 à 11:26
  • Autopsie de ma pensée

    En me torturant un peu les méninges, je parviens à y entrevoir la représentation des neurones et synapses ainsi que les fantômes du passé qui tissent notre mémoire.
    Une sorte de toile d'araignée paraissant complètement déstructurée au premier abord, mais qui symbolise bien la complexité des connexions mémorielles.
    Une expo que je préfère voir au travers de tes photos. Je crois bien, qu'autrement, je serais en proie à une crise sévère de claustrophobie, un mal être certain.

    Tout simplement : un thème original à photographier

    Posté par Ksenia, 10 juin 2012 à 12:39
  • Y a des noeuds mais on pourrait dire aussi des liaisons, des réseaux...C'est un peu sinistre mais beau: l'un n'empêche pas l'autre ! La mémoire c'est bien souvent un sac de noeuds

    Posté par fifi, 10 juin 2012 à 13:24
  • Géniale cette série, très graphique. Mais ça ne donne pas vraiment envie de se pencher sur sa mémoire ou son cerveau ,-)

    Posté par fabien, 10 juin 2012 à 16:25
  • J'aime beaucoup cette série de photo, je les trouve très esthétiques ; par contre je ne me suis jamais posé autant de questions sur le pourquoi du comment de ma mémoire... je suis plutôt terre à terre !
    Bon dimanche
    Annick

    Posté par Annick, 10 juin 2012 à 16:34
  • bonjour Pastelle . un superbe travail des personnes ayant confectionné cet ensemble et de la photographe . c'est parfois le souk chez moi dans ma petite tête mais je m'y retrouve encore . bon dimanche a toi avec de gros bisous

    Posté par jean-pierre, 10 juin 2012 à 16:48
  • La mémoire se déROBE = alzheimer ....

    Posté par sixfrancs21, 10 juin 2012 à 17:27
  • Un travail qui me touche beaucoup ! Dommage que ce soit si loin : j'aurais volontiers regardé cela "pour de vrai" !
    Belle fin de journée !

    Posté par naline, 10 juin 2012 à 17:35
  • Un vrai régal

    Oui cette expo était un vrai régal! Je suis heureuse que tu aies apprécié. J'ai ressenti beaucoup de sérénité dans ce lieu, je ne sais trop pourquoi. Peu de monde, le silence, la lumière très faible hormis sur les robes...
    Tu as été très rapide pour les photos, j'ai tout juste eu le temps de les mettre sur mon ordi. Dans un tout autre style, aujourd'hui je suis retournée voir Robert Combas au MAC.

    Merci pour le clin d'oeil!

    Bonne soirée Pastelle.

    Posté par LeJournaldeChrys, 10 juin 2012 à 19:26
  • Superbes ces images , le jour ou ma mémoire ressemblera à ça je me ferais du soucis

    Posté par larhune64, 10 juin 2012 à 21:22
  • Ca doit être à peu près autant le bazar dans ma tête... et pourtant, ça marche...
    Mais par contre, quel boulot de la part de l'Artiste...
    Quand on dit parfois que la vie ne tient qu'à un fil, là, pour tout dénouer, il y a du travail...
    C'est original... Mais ça prend de la place..!
    )
    Bonne nuit...

    Posté par Roger, 10 juin 2012 à 22:27
  • Je dirais une sensation d'être prisonnier dans une immense toile d'araignée

    Posté par Gérard, 10 juin 2012 à 22:50
  • Un reportage très intéressant et très bien réalisé photographiquement. Ma préférence va à la photo 5 mais toutes sont bien.
    Quant à l'interrogation sur ma mémoire, je dirais que certains jours elle est un peu trouée. Je cherche des noms, des trucs que j'ai rangés, parfois longtemps avant de les retrouver, ce qui ne m'arrivait jamais autrefois quand j'avais une mémoire plutôt éléphantesque. C'est l'âge dit-on... à moins que ce soit le début du chemin vers Aloïs Alzheimer... en tout cas j'espère que non car j'ai vu trop de gens bouffés par cette saleté de maladie.

    Posté par Marie LC, 11 juin 2012 à 07:40
  • de très belles photos!
    j'aime ce labyrinthe mais j'espere que c'est pas comme ça dans nos tête!
    quoi que je pense que cela dois y ressembler!
    bon lundi a toi

    Posté par atena, 11 juin 2012 à 09:48
  • Magiques tes prises de vue, l'atmosphère ! Excellente série !

    Posté par Tatiana, 11 juin 2012 à 10:13
  • Impressionnante expo et oeuvre et très belles photos !

    Posté par lew, 11 juin 2012 à 10:17
  • non dans mon cerveau il y a plein de couleurs.

    Posté par caro.carito, 11 juin 2012 à 11:15
  • Argggh la toile d'une araignée... Une veuve noir(e)et blanc...
    Ça fout la trouille, et si ça représente un cerveau, c'est encore plus effrayant et je comprends mes migraines...

    Belle série de photos, j'aime particulièrement l'avant dernière avec le petit personnage au fond du tunnel qui arrive à s'extraire de cette toile labyrinthique .

    Merci de ce partage.

    Posté par Big-Bear-Photos, 11 juin 2012 à 11:23
  • quel travail ! impressionnant ces oeuvres.
    et oui parfois ma mémoire doit bien ressembler à cela ; embrouillée pas étonnant toutes ces migraines, je comprends mieux maintenant que j'ai vu tes photos !!!
    superbe en tout cas.
    Bon après-midi.

    Posté par Sylvie, 11 juin 2012 à 14:10
  • bonjour Pastelle . demain tu verras le haut ! pour le vertige . bonne journée et gros bisous

    Posté par jean-pierre, 11 juin 2012 à 15:39
  • Un véritable sac de noeuds!!! C'est aérien, c'est irréel mais ça déménage...
    Toutefois, je considère comme une fameuse gageure que de comparer cela à la mémoire. Cependant devant un tel spectacle tout es permis.

    Posté par Nicky, 11 juin 2012 à 16:15
1  2    Dernier »

Poster un commentaire