Lumières de l'ombre

Bienheureux les fêlés, ils laissent passer la lumière... Des photos au fil des jours pour essayer de dire.

10 juin 2012

Le labyrinthe de la mémoire

 

Et vous, est-ce comme ça dans votre cerveau ? 

Memoire_12 09 06_0807

 

Est-ce que votre mémoire ressemble à ça ? 

Memoirebis_12 09 06_0832

 

Est-ce que les sacs de noeuds vous empêchent d'y voir clair ? 

Memoirefloue_12 09 06_0871

 

Est-ce que vous vous sentez enfermés en vous même, dans votre mémoire, vos souvenirs ? 

Memoireencore_12 09 06_0881

 

C'est une exposition à la Sucrière à Lyon, l'artiste est Chiharu Shiota, ça s'intitule "Labyrinth of Memory".  Ca interroge, ça m'interroge, alors j'aime.  Il s'agit de 16 robes blanches, suspendues, reliées les unes aux autres, et entourées d'un immense réseau de fil noir. 600 kilomètres de fils, sur 1700 m2. Quinze jours à une équipe de 10 personnes pour réaliser le travail. Ca vaut le coup d'oeil, ça fait réfléchir, ça fait rêver... J'étais avec Chrystel, la petite silhouette ci dessous, merci à elle de m'avoir entraînée, j'ai vraiment apprécié. J'ai choisi cette photo pour vous montrer l'ampleur de l'installation. 

Allee_12 09 06_0794

 

Et puis pour le plaisir, parce que le prénom de l'auteur m'y fait penser, une robe shibarisée... 

RobeShibari_12 09 06_0874

 

Je mettrai plus tard en commentaire ou en rajout les explications de l'auteur sur son oeuvre, je crois que c'est à chacun son ou ses interprétations... La preuve, je le vois différemment d'elle. 

A chacun sa mémoire.  Et ses propres noeuds. 

 

---o@o---

 

Edition de mardi : les explications de l'artiste : 

 

La robe est  une seconde peau. 
Il arrive que parfois cette seconde peau nous décrive mieux que notre peau elle-même. La robe  « seconde peau » est en nous. Je pense que tout est à l'intérieur du corps – famille, peuple, nation et religion.... Cette relation est intrinsèque, c'est parfois confortable, mais ce peut être aussi contraignant et paralysant. À l'aide de fils qui  entourent  la robe  « seconde peau », je fais un environnement qui décrit ces relations.

Le tissage obscurcit la vue du spectateur, et les robes deviennent plus difficiles à voir. Les visiteurs sont complètement immergés dans l’installation, ils naviguent  à l’intérieur de la relation entre la robe et les tissages et ils marchent dans un labyrinthe. Cette expérience vise à démontrer la complexité  d’être,  en confrontant les visiteurs à eux même et au travail. Espace, temps, gravité et pensée humaine forment une relation. Toutes ces relations sont représentées dans mon exposition.

---o@o--- 

 

Pour les lyonnais ou ceux qui passent par ici : l'installation est là jusqu'au 31 juillet. 

 

---o@o--- 



Commentaires

    j'ai toujours aimé le fil et ses différents usages, mais là je m'interroge...je ne saurais dire si j'aime ou pas, si ça m'inspire quelque chose ou pas, si ça m'effraie ou pas, bref, c'est presque comme si je ne me sentais pas concernée...

    Posté par martichat, 11 juin 2012 à 17:06
  • celà donne des images magnifiques !!
    chez moi c'est beaucoup moins bien rangé !!

    Posté par didier, 11 juin 2012 à 17:53
  • Un imbroglio dans tous ce neurones!!! Superbe ces images et magnifiques oeuvres. Belle soirée.

    Posté par tede, 11 juin 2012 à 21:40
  • Bonsoir Sophie,
    L'homme à la douce histoire se délecte de ce reportage. Etonnant et splendide travail de l'artiste, rehaussé par la qualité de tes prises de vues. Alors avant d'imaginer à quoi ressemble mon cerveau, j'admire. Preuve que les neurones sont encore en place...

    Je t'embrasse

    Posté par albert, 11 juin 2012 à 23:45
  • j'aime bcq l'extravagance de cette création, elle nous emmène dans un monde inconnu!
    Très original!
    Bonne fin de semaine, @ bientôt

    Posté par haude, 12 juin 2012 à 08:06
  • exactement comme mon cerveau ,très embrouillé en ce moment ,mardissime

    Posté par keyouest, 12 juin 2012 à 08:31
  • MAGNIFIQUE

    quelle jolie création !!!
    la mémoire ??? grande interrogation ......
    grand dédale de couleurs avec des détours en "noir et blanc" ....
    douce journée à toi

    Posté par mamylor, 12 juin 2012 à 09:33
  • je ne retrouve pas vraiment mon cerveau dans ces photos.. du moins c'est ce que je me suis dit en voyant la première, puis petit à petit cela m'a semblé possible que ce soit un peu comme "ça".. quoi qu'il en soit cela donne envie de voir cette exposition..

    Posté par clepsydre, 12 juin 2012 à 10:28
  • Etonnant, angoissant même, ça me fait penser à une immense toile d'araignée

    Posté par Danièle Nguyen, 12 juin 2012 à 17:07
  • C'est superbe, j'aime beaucoup, la lumière est magnifiquement bien captée !

    Posté par Marc L., 13 juin 2012 à 19:45
  • Je m'identifie assez bien à ce concept...sauf que pour moi, les fils seraient plutôt les connexionx avec des souvenirs,communs et heureux, qui ont existés entre les différentes périodes ( les robes) de ma vie

    Posté par MAMYNI, 14 juin 2012 à 09:24
  • Fabuleux

    Mon modeste petit cerveau ressent spontanément ce que je traduit : De douces prisons de fils pour êtres fragiles, éclairages puissants mais tamisés,et des photos extraordinaires. Félicitations Pimprenelle ! et merci pour cet exceptionnel partage. Bises

    Posté par mamie Claude, 15 juin 2012 à 07:38
  • Surprenant et fort intéressant. Il en reste des fils à démêler autour de ce symbole féminin !

    Posté par Danièle, 17 juin 2012 à 09:46
  • Merci

    Merci à vous qui avez commenté, rêvé, réfléchi, aimé, ou pas... Mais qui vous êtes arrêtés ici et avez laissé une trace. Merci de tout coeur. ♥

    Posté par Pastelle, 17 juin 2012 à 22:09
  • Et au fait...

    Au fait le parallèle avec le symbole féminin me plait particulièrement, allez comprendre pourquoi...

    Mais Danièle malheureusement le lien vers votre blog ne fonctionne pas.

    Posté par Pastelle, 17 juin 2012 à 22:14
  • superbe ambiance
    et beaux graphismes
    le noir et blanc est parfait et laisse l'imaginaire prendre le dessus

    felicitation

    Posté par Michel, 22 juin 2012 à 16:27
  • Ta série labyrinthique est également très sympa !!

    Posté par Nath, 24 juin 2012 à 14:20
  • Ouah ! quelle étrangeté et quel cerveau alambiqué pour imaginer une telle réalisation ! c'est magnifique de créativité mais un peu angoissant tous ces fantômes emprisonné dans les mailles du filet ! et quel travail ... merci de ce partage en espérant qu'il y a moins de toiles d'araignée dans mon cerveau, je comprends mieux pourquoi je cogite tant maintenant !

    Posté par Joëlle, 01 juillet 2012 à 14:13
  • ....

    des photos si belles, des textes forts, oui dans ma tête dans ma mémoire...

    Posté par Zadoue Zaz, 01 août 2012 à 22:22
  • C'est juste magnifiques, et artistiquement, et de sens...

    Posté par Gilsoub, 07 septembre 2012 à 14:00
« Premier   1  2 

Poster un commentaire