Lumières de l'ombre

Bienheureux les fêlés, ils laissent passer la lumière... Des photos au fil des jours pour essayer de dire.

20 mars 2012

Printemps écarlate

 

Parce que j'ai du mal à penser au printemps aujourd'hui, parce que mes pensées vont vers les enfants, vers les parents, vers le Sud, vers Toulouse, vers Montauban, vers la Belgique aussi, vers tous ceux pour qui le printemps ne signifie rien, parce que je n'ai pas les mots, j'ai fait une photo. 

 

EcarlateP2_12 20 03_3475

 

Hommage, tristesse et immense compassion... 

 

Posté par Pas_telle à 13:50 - Hors catégories - Commentaires [77] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

Commentaires

    Un trop plein de tristesse qui tire les larmes sans qu'on puisse les retenir ...
    Condoléances ... pensées sincères pour toutes ces personnes qui souffrent ...

    à cette heure-ci je crois que l'abominable personne qui a commis ces monstruosités, est en passe d'être arrêtée .... et c'est bien.

    Merci Pastelle.

    Posté par aginou, 21 mars 2012 à 15:46
  • L'emblème de l'amour et de la pureté est souillée par les actes ignobles que la vengeance et la haine font commettre au nom d'une pseudo idéologie.
    Je m'associe à cet hommage pour toutes les victimes innoncentes en formant le voeu qu'elles soient, enfin, les dernières.

    Posté par dan, 21 mars 2012 à 16:10
  • Une rose qui pleure des larmes de sang... ta photo est magnifique et reflète bien l'air du temps. Que de malheur en ce premier jour du printemps...
    Bonne soirée à toi et que demain soit meilleur

    Posté par Annick, 21 mars 2012 à 17:31
  • Une très belle composition pour cet hommage
    Auquel je m’associe.

    Posté par Yflash, 21 mars 2012 à 18:00
  • Très belle pdc !!

    Posté par Bruno F, 21 mars 2012 à 19:02
  • merci à toi pour cette photo de circonstance très bien retranscrite et qui parle d'elle-même.. bonne soirée à toi..

    Posté par Marcelline, 21 mars 2012 à 19:09
  • Superbe photo qui résume le tout...
    Le monde est fou..
    La vie est fragile...

    Posté par Bruno, 21 mars 2012 à 22:26
  • émouvante et délicate attention que tu as..avec cette rose qui saigne......

    Posté par Gérard, 22 mars 2012 à 01:05
  • Bien triste ce monde parfois ... De plus en plus malheureusement

    Posté par PhotOpus, 22 mars 2012 à 03:43
  • Coucou

    une rose ensanglantée ...pas de mots pour decrire tous ces drames ... bonne journée bises @micales

    Posté par Ghis, 22 mars 2012 à 07:51
  • Etrange traitement! On dirait que les pétales ont durci pour aquerrir la consistance de coquille d'oeuf !
    Bonne journée lumineuse et printanière!

    Posté par thami, 22 mars 2012 à 10:41
  • Bonjour Pastelle,

    Une image qui exprime bien l'actualité (surmédiatisée tout de même) de ces derniers jours.
    Bravo pour l'image ...
    Yoshimi

    Posté par Yoshimi-Paris, 22 mars 2012 à 11:20
  • Les mots sont vains en de tels moments et ta photo si belle et si sobre dit le lourd silence qui pèse sur tous les coeurs...
    Merci pour ce bel hommage Pastelle.

    Posté par Oxygène, 22 mars 2012 à 13:53
  • Comme toi Pastelle j'avais préparé un post "printanier" mais ce printemps a été entaché de meurtres et restera à jamais dans nos mémoires.
    Difficile d'être heureux ce printemps 2012

    Posté par Claire, 22 mars 2012 à 15:26
  • tristesse

    ...

    Posté par isabelle, 22 mars 2012 à 20:13
  • Il est sur qu'en ce moment on vit plus de souffrance que de bonheur .Jusqu’où nous mènera cette folie .Il faut réagir en profitant de tous ces petits moments de bonheur que nous offre la vie au quotidien

    Posté par larhune6, 22 mars 2012 à 21:34
  • Très belle, pleine de l'émotion que l'on trouve dans ton texte...

    Posté par Clepsydre42, 22 mars 2012 à 22:04
  • Merci à tous.
    Nous avons été tellement gavés et submergés de mots à propos de cette affaire que je n'en rajoutera pas un seul.
    Juste un silence désolé.

    Posté par Pastelle, 22 mars 2012 à 22:05
  • PERLIMPINPIN

    Voilà.... Il y a des paroles datant de plus de 25 ans, écrits par une grande dame, qui me sont venues en admirant ta photo et en lisant tes mots.


    Perlimpinpin
    (BARBARA)


    Pour qui, comment quand et pourquoi ?
    Contre qui ? Comment ? Contre quoi ?
    C'en est assez de vos violences.

    D'où venez-vous ?
    Où allez-vous ?
    Qui êtes-vous ?
    Qui priez-vous ?
    Je vous prie de faire silence.

    Pour qui, comment, quand et pourquoi ?
    S'il faut absolument qu'on soit
    Contre quelqu'un ou quelque chose.

    Je suis pour le soleil couchant
    En haut des collines désertes.
    Je suis pour les forêts profondes,

    Car un enfant qui pleure,
    Qu'il soit de n'importe où,
    Est un enfant qui pleure,
    Car un enfant qui meurt
    Au bout de vos fusils
    Est un enfant qui meurt.

    Que c'est abominable d'avoir à choisir
    Entre deux innocences !

    Que c'est abominable d'avoir pour ennemis
    Les rires de l'enfance !

    Pour qui, comment, quand et combien ?
    Contre qui ? Comment et combien ?

    À en perdre le goût de vivre,
    Le goût de l'eau, le goût du pain
    Et celui du Perlimpinpin
    Dans le square des Batignolles !

    Mais pour rien, mais pour presque rien,
    Pour être avec vous et c'est bien !

    Et pour une rose entr'ouverte,
    Et pour une respiration,
    Et pour un souffle d'abandon,
    Et pour ce jardin qui frissonne !

    Rien avoir, mais passionnément,
    Ne rien se dire éperdument,
    Mais tout donner avec ivresse
    Et riche de dépossession,
    N'avoir que sa vérité,
    Posséder toutes les richesses,
    Ne pas parler de poésie,
    Ne pas parler de poésie
    En écrasant les fleurs sauvages
    Et faire jouer la transparence
    Au fond d'une cour au murs gris
    Où l'aube n'a jamais sa chance.

    Contre qui, comment, contre quoi ?
    Pour qui, comment, quand et pourquoi ?

    Pour retrouver le goût de vivre,
    Le goût de l'eau, le goût du pain
    Et celui du Perlimpinpin
    Dans le square des Batignolles.

    Contre personne et contre rien,
    Contre personne et contre rien,

    Mais pour toutes les fleurs ouvertes,
    Mais pour une respiration,
    Mais pour un souffle d'abandon
    Et pour ce jardin qui frissonne !
    Et vivre passionnément,
    Et ne se battre seulement
    Qu'avec les feux de la tendresse

    Vivre,
    Vivre
    Avec tendresse,
    Vivre
    Et donner
    Avec ivresse !

    Posté par Amélie, 23 mars 2012 à 09:16
  • Un hommage poignant qui vous touche en plein coeur... Paix à leur âme!

    Posté par Monik, 23 mars 2012 à 11:45
  • Une photo qui symbolise bien toutes ces fleurs fauchées.

    Posté par Patrick, 23 mars 2012 à 13:18
  • Horrible !

    C’est terrible de voir qu’un gamin est devenu un extrémiste au point de massacrer des âmes innocentes ! En fait, je me demande ou notre planète bascule !
    Amicalement/Lucie-y.

    Posté par Lucie-y, 23 mars 2012 à 17:32
  • On n'a plus de mots pour exprimer ce que nous ressentons après ces horreurs. Ton pays comme le mien a été sous le choc...quand les hommes s'aimeront-ils pour ce qu'ils sont et pas pour ce qu'ils croient. La violence est partout, cela n'arrive pas qu'aux autres.
    Amicalement!

    Posté par MAMYNI, 24 mars 2012 à 23:22
  • Superbe hommage à tous ces parents qui sont dans cette affreuse tourmente!!Cela ne devrait jamais arriver! Bisoussssssssssssssss

    Posté par gootchai, 26 mars 2012 à 10:00
  • ♥♥♥

    Posté par Corinne ^^, 26 mars 2012 à 12:01
  • oui le printemps est parfois très triste !
    on l’interprète comme on veut
    belle photo Patelle tu dis si bien les choses en photos !

    Posté par gigi, 04 avril 2012 à 20:57
  • Superbe composition pour ce triste événement...

    Posté par Rue Du Lavoir, 17 avril 2012 à 16:07
« Premier   1  2 

Poster un commentaire