Lumières de l'ombre

Bienheureux les fêlés, ils laissent passer la lumière... Des photos au fil des jours pour essayer de dire.

16 mars 2012

Ce portrait

 

J'ai longuement répondu à tous vos commentaires sur ma note précédente, en essayant de n'oublier personne. Merci encore de toute l'émotion que vous avez déposée là, vos souvenirs et vos réflexions. 

Mais ce portrait que j'ai incrusté dans le passage méritait mieux que ça je crois. Le voilà. Aurore dans la lumière du soir. 

 

lumiere_9882_

 

Et en cadeau ces mots de Marie Dorléan, trouvés ce matin chez un autre blogueur qui lui a rendu hommage, Pant

« Coule de tes yeux cette encre rare et unique, bouleversante et colorée de pur, de merveilleux, de cruel, de languide, de prodigieux, de doux, de violent, de vrai, de vie. Roule de tes yeux la vie sur tes joues que je voudrais tenir entre mes mains quand tu pleures. Et pleurer avec toi, pleurer notre non-sens, notre absurde, notre inhumanité. Coule la vie dans ma gorge, dans mes mains, sur mon cou, mon corps, mon cœur, coule la vie d’un humain, le seul que j’ai aimé. « J’ai aimé », ce passé merveilleusement composé rassure mon présent cadenassé aux sentiments, dire « j’aime » me bouleverserait tant. Vivre avec quelqu’un au-dedans de soi, tu ne me quittes jamais, tu es là, ancré dans mon vague à l’âme, roulis de nostalgie, déferlement d’amour qui s’écrase au silence des rochers froids que j’ai rassemblés tout autour de ma plage. »

Marie Dorléan

 

Posté par Pastellle à 14:45 - Des humains - Commentaires [37] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Commentaires

    Comme déjà dit ailleurs, ces mots de Marie sont très beaux. Et la photo qui les accompagne ne gâche rien

    Posté par Patrick, 16 mars 2012 à 14:51
  • superbe ce portrait
    Merci pour les coms je vais persister mais à la lumière du jour !
    J'ai fait un tour sur ta rubrique "les humains" ça me laisse rêveuse !
    Bonne continuation pastelle

    Posté par gigi, 16 mars 2012 à 15:07
  • Ils y en a qui savent ecrire !!!
    ce visage incrusté dans la pierre n'est pas si lumineux mais a une part de mystère que celui çi ne dégage pas (lumiere un peu trop forte sur le front)(ce n'est que mon avis)). michel

    Posté par michel85, 16 mars 2012 à 15:41
  • J'aime ce portrait et ce regard qui semble rechercher quelque chose à quoi se raccrocher , un peu demandeur , un peu perdu mais plein d'émotions , Phil

    Posté par Philippe, 16 mars 2012 à 16:23
  • Nostalgie.....!

    C'est une très belle transition, le passé et toute la nostalgie qui peut l'entouré, merveilleuse illustration du souvenir avec ce visage fantômatique dans le passage et le retour au présent avec ce même joli visage qui illustre la vie d'un présent plein d'espoir. Bravo, j'aime beaucoup toute cette délicatesse qui en découle.

    Posté par Pierre-Yves, 16 mars 2012 à 16:55
  • Emouvant hommage. Oui des liens se tissent entre nous que certains jugent virtuels mais les émotions que nous éprouvons à nous rendre visite elles ne sont pas virtuelles

    Posté par ulysse, 16 mars 2012 à 17:35
  • Bonsoir

    Une transition entre un visage insaisissable dans ce passage, et celui d'aujourd'hui d'une grande pureté dans la réalité. Un air songeur cependant.
    Bon week-end

    Posté par luluberlue06, 16 mars 2012 à 17:36
  • Simplement merci pour ce partage du coeur. J'aime te lire et la sincérité dans tes mots... qui induisent beaucoup.
    Bises et très belle soirée à toi

    Posté par Nokomis, 16 mars 2012 à 17:58
  • Nostalgie en ce moment et pourtant le soleil revient...

    Posté par Loqman, 16 mars 2012 à 18:05
  • Le rédactionnel est très apprécié et de qualité !!
    Comme ce portrait, naturel et communicatif !
    Du bel ouvrage pour moi !
    Bon week end

    Posté par wolfen, 16 mars 2012 à 18:08
  • Bonsoir Pastelle,
    Ce modèle féminin est très joli dans la lumière du soir . La lumière du soir apporte de la poésie aux gens, aux bâtiments, aux paysages que l'on photographie
    Bonne soirée
    Yoshimi

    Posté par Yoshimi-Paris, 16 mars 2012 à 18:25
  • Un très beau modèle, beaucoup de classe

    Posté par Marie LC, 16 mars 2012 à 18:56
  • Oups ! et bien sûr une belle capture

    Posté par Marie LC, 16 mars 2012 à 18:56
  • Ce regard capte le notre avec cette lumière dans les pupilles

    Posté par larhune64, 16 mars 2012 à 19:17
  • Peu à peu l'émotion me prend, elle m'imprègne, s'insinue, lente, obstinée ; elle gagne du terrain, je la laisse faire, je pars à la dérive, je ne suis plus rien d'autre qu'elle. En silence.
    Merci.

    Posté par MyZ, 16 mars 2012 à 19:27
  • Merci de nous offrir en cadeau le vrai visage de celle qui a été l'ombre du passage. Bravo pour le montage, j'ai bien aimé ce léger fantôme...

    Ici Michel a raison, la lumière frappe inégalement le visage. L'ombre sur le bas du visage déséquilibre l'ensemble. Elle est très jolie ta modèle, néanmoins.

    Posté par nathalie, 16 mars 2012 à 21:49
  • J'avais trouvé très beau le visage comme un hologramme sur la pierre mais le "vrai" visage est vraiment magnifique.
    Les mots de Marie Dorléan sont très beaux, pleins de douceur, de poésie et d' infiniment de tristesse aussi. Merci de les avoir partagés avec nous.
    Bises à toi Pastelle.

    Posté par Oxygène, 16 mars 2012 à 22:32
  • Je t'avoue que je préfère ce visage en pleine lumière que d'avoir à le deviner sous ce porche

    Posté par Gérard, 16 mars 2012 à 23:08
  • Une grand émotion en ce moment chez toi. Ce visage est très beau mais le sentiment qui s'en dégage est étrange en moi, cette jeune femme m'inquiète, l'expression de son regard et de sa bouche est triste... il y a quelque chose derrière...
    Je te souhaite un bon samedi, gros bisous tout enrhumé mais de loin tu ne crains rien.

    Posté par chantal, 17 mars 2012 à 07:49
  • René Char :

    - "Comment vivre sans inconnu devant soi ?"

    Posté par JEA, 17 mars 2012 à 07:59
  • Belle idée de l'avoir sortie de l'ombre , elle est belle cette photo Pastelle
    Beaucoup de réactions sur ton billet précédent , qui forcement renvoie à l'aspect éphémère de la vie des blogs ( pas celle des blogueurs )
    Soyons réalistes , il est facile d'investir la relation , peut être plus facile que dans la vraie vie , et on s'attache les uns aux autres , c'est vrai , on se connait bien
    J'ai vu de drôles de départs aussi , des ruptures , je tente de me préserver un peu , mais j'ai pas mal d'anciens copinautes sur FB , au moins je sais qu'ils vont bien
    et si le blog de Pastelle s'éteignait hein ??? Tu imagines le nombre de lecteurs dans l'attente d'un signe ?
    Tu as ce talent de lier l'image et la réflexion , c'est indéniable , c'est ça aussi le succès d'un blog , Bon WE Pastelle

    Posté par Jeanne, 17 mars 2012 à 09:40
  • bonjour Pastelle . c'est surtout l'expression qui m'enchante sur ce cliché . ce qui n'enlève absolument rien a la beauté du modèle . je te souhaite un beau samedi avec de gros bisous

    Posté par jean-pierre, 17 mars 2012 à 11:08
  • Très beau portrait marqué par la douceur et par un léger voile de tristesse et de nostalgie sous une très belle lumière.

    Posté par khalil, 17 mars 2012 à 11:36
  • Un portrait vraiment superbe. Bel hommage que tu lui rends. Bonne journée.

    Posté par tede, 17 mars 2012 à 12:07
  • Un portrait superbe dans la lumière naturelle qui illustre parfaitement l'émotion qui se dégage du texte qui l'accompagne.

    Posté par Jean-Louis G, 17 mars 2012 à 14:13
  • portrait.

    J'aime bien ta façon de "fermer" ton sujet sur les blogs en replongeant dans la réalité avec un portrait "vrai".. Très belle image. Un regard qui parle. Elle est très belle, la photo aussi. La lumière au niveau du haut du visage, c'est bien fait.. ça confirme que je fais bien de ne pas m'attaquer au domaine du portrait..trop difficile

    Posté par dominique, 17 mars 2012 à 14:27
  • Quel portrait quel hommege et ce regard superbe cpatage une lumière naturelle qui met parfaitement son visage en valeur. bravo.
    Belle journée

    Posté par Nicou, 17 mars 2012 à 15:15
  • de très jolis mots, je comprends pourquoi elle te manque ...

    Posté par isabelle, 17 mars 2012 à 15:17
  • Il est superbe ce portrait

    Bonne journée

    Posté par PascalXLD, 17 mars 2012 à 15:33
  • ce discret maquillage..

    Posté par caro.carito, 17 mars 2012 à 17:47
  • Un portrait magnifique d´une très belle fille!
    Amitiés

    Posté par Elisa, 17 mars 2012 à 22:20
  • Bonsoir Pastelle,

    Un joli portrait, tellement simple, tellement vrai. Le cadrage n'est pas posé, ni académique. Mais il fait tellement naturel. Que dis-je? Il est naturel et surtout, le modèle le vaut bien.

    Je t'embrasse.

    Posté par albert, 18 mars 2012 à 00:01
  • mi-close prend sur ces lèvres une bien jolie mesure

    Posté par telos, 18 mars 2012 à 08:22
  • bonjour Pastelle . le regard nostalgique de ton modèle va bien avec la couleur de notre ciel . il est prêt a pleurer . je te souhaite une bonne journée avec de gros bisous

    Posté par jean-pierre, 18 mars 2012 à 09:50
  • Transition

    Merci de vos commentaires.

    Effectivement j'ai voulu cette photo à la fois comme une transition et une suite logique à la précédente.

    Elle représente le présent après ma séquence nostalgie précédente, et la note suivante qui je le savais déjà porterait sur ma visite au salon du robot, le futur, donc.

    Pour la lumière, c'était le soleil couchant, et le rayon ne touchait que le haut du visage, le reste était déjà dans l'ombre. Je trouvais ça joli car il éclairait juste ses yeux, mais effectivement c'est un peu clair sur le front, je ne l'avais pas vu.

    Je suis heureuse que certain(e)s aient été particulièrement touché(e)s par ce portrait, elle me fait le même effet.

    Merci d'avoir aimé les mots, aussi.

    Quant à la beauté du modèle,je suis d'accord avec vous, merci pour elle.

    Posté par Pastelle, 18 mars 2012 à 15:41
  • En effet c'est un trs joli portrait que voici. Avec une lumière extérieur qui s'y prête bien. Cela fait du bien de revoir du naturelle. Bravo au photographe et à cette agréable jeune femme.
    Par ailleurs j'aime beaucoup aussi l'article sur les robots et son clin d'oeil à ces "ingenieurs"

    Posté par bvroyer, 20 mars 2012 à 20:58
  • Cette femme est belle, elle en est troublante et le texte est magnifique. Que dire de plus devant ces évidences?

    Posté par Mind The Gap, 26 mars 2012 à 08:42

Poster un commentaire







Englishblogger Englishblogger