Lumières de l'ombre

Bienheureux les fêlés, ils laissent passer la lumière... Des photos au fil des jours pour essayer de dire.

27 novembre 2011

Examen de fin d'année

 

L'examen est un véritable examen, véridique et authentique !  C'est ma fille Isabelle qui l'a passé en juin, matière droit pénal spécial. Par contre le modèle ici représenté n'est pas ma fille, c'est Alicia. Merci à elle d'avoir joué le jeu de l'étudiante aux prises avec ce sac de noeuds, pour me permettre d'illustrer ce devoir. 

Je précise cependant que l'énoncé n'est pas le modèle officiel, seulement la manière dont ma fille me l'a raconté sur Msn. En italiques donc le résumé d'Isabelle. 

Ca commence ainsi : 

 "Des ouvriers sont en train de se disputer "amicalement" en haut des échafaudages pour la rénovation des façades de la faculté Lyon III. Après des échanges qui s'échauffent le premier pointe un pistolet à clous sur les parties intimes du second en lui disant : "Ta gueule ou je tire !". Le second lui lance en un éclair : "T'es pas cap !" avant de se prendre un clou de 6 cm dans les parties génitales. Il va avoir un arrêt de travail de quelques semaines et on ne sait pas encore s'il va pouvoir faire des petits crétins un jour. 

Doute_11 16 11_6231

 

 On se trouve donc sur des échafaudages mal arrimés, car l'Université de Lyon III est un bâtiment classé, et dans sa douleur l'ouvrier lâche son seau de gravats. Celui ci en tombant fait vibrer une partie de l'échafaudage et fait trébucher un autre ouvrier qui ne portait pas son casque. Jour de chance pour l'ouvrier sa chute est amortie, il s'en sort avec quelques contusions. Moins de chance pour l'étudiant qui amortit sa chute et meurt sur le coup. 

Hum_11 16 11_6232

 

L'étudiant était allé fumer une cigarette en passant en dessous des rubans de signalisation des travaux, rubans qui sur les conseils d'arrêtés (mais pas des instructions précises), auraient dus être des barrières solides.  Les travaux sont réalisés par deux sociétés différentes, et les ouvriers impliqués sont issus des deux différentes sociétés. 

Déterminez les responsabilités de la fac, des ouvriers, des entreprises, du chef de chantier et du contremaître. 

Reflexion_11 16 11_6230

 

Mais attention, ce n'est pas fini ! Le père de l'étudiant, dans sa tristesse et sa colère, déclare que le doyen de l'Université est un meurtrier. Affirmation orale reprise par un journal qui en fait un article. Procès en diffamation de l'Université vis à vis du père de l'étudiant et du journal... Déterminez s'il y a diffamation et les parts de responsabilités.

pdt_11 16 11_6235

 

Bon courage à mes lecteurs, je repasse dans deux jours ramasser les copies. 

Et clin d'oeil à Maître Eolas, si vous passez par là  ! ;)

 


Commentaires

  • Les disputes amicales qui te font perdre un testicule.. euh déjà y a une coquille dans l'énoncé ) M'est aussi avis que les deux sociétés et le doyen sont responsables !! Et je comprends le père d'accuser le doyen de meurtrier dans sa peine et sa colère, la cour comprendra surement ça, non ?
    Une superbe série de portraits ! Alicia est très jolie et elle a bien jouer le jeu en changeant d'expressions ! Du bon boulot à vous deux et bravo pour la lumière !

    Posté par Tatiana, 27 novembre 2011 à 18:03
  • Quelques décennies passées sur des chantiers classés à risques, me permettent de dire que cette équipe de crétins n'avait pas de chef digne de ce nom et devait sans doute faire partie de sociétés "merdiques"...Je ne vois pas ce que le doyen de la faculté vient fiche la dedans. Il me semble que le boulot des entrepreneurs serait de refaire la façade en respectant la sécurité et celui du doyen de former ses étudiants à leurs futures responsabilités. Mais aujourd'hui j'avoue que lorsque j'écoute les politiques qui font les lois et lis la presse qui commente tout ça, je dois être issu d'une autre planète.
    Bizzzz
    JMB

    Posté par JMB, 27 novembre 2011 à 18:27
  • On croit rêver en te lisant... ahurissant !
    Mais je ne veux que retenir les images, très belles et naturelles. Le modèle d'abord est franchement superbe (en voilà une dont les fées se sont penchées sur le berceau) et ensuite tes cadrages, le côté naturel de la série. Je te dis un grand bravo et c'est en toute sincérité.

    Posté par Marie LC, 27 novembre 2011 à 18:42
  • S'il fallait choisir, c'est la 3 qui emporterait ma préférence.

    Posté par Marie LC, 27 novembre 2011 à 18:43
  • Mais,Pastelle, Alicia, par ses regards , a tout dit.
    Inutile de répéter...
    Merci beaucoup.

    Bonne soirée.
    Bisoous

    Posté par herbert, 27 novembre 2011 à 18:55
  • Ce sera donc la future tete de ma fille d'ici quelques temps puisqu'elle se dirigera aussi dans cette voie là ...Très jolie modèle tantôt pensive , tantôt perplexe !

    Posté par Christelle, 27 novembre 2011 à 19:03
  • Mince mais c'est trop complexe pour moi là!!!
    J'ai pas fait assez d'études!!

    Posté par Bruno, 27 novembre 2011 à 20:40
  • Je suis une scientifique, je ne m'aventurerai pas hors de mes compétences... malgré tout, je pense qu'il n'y a pas de responsables ici... mais une belle brochette d'irresponsables Quand à savoir lequel est le plus irresponsable...
    Avec tout ça, j'en avais presque oublié de regarder tes photos, ce qui aurait été dommage : ton modèle est très nature et tu as su la mettre en confiance pour obtenir ce joli résultat ! Félicitations à toutes les deux !

    Posté par Céline, 27 novembre 2011 à 21:02
  • Je laisse les spécialistes du droit répondre à toutes ces questions (car tout s'emberlificote et que, même si nul n'est sensé ignorer la loi, il y en a qui sont spécialistes).

    J'ai une préférence pour la dernière photo: la position des bras probablement.

    Belle soirée à toi Pastelle

    Posté par LeJournaldeChrys, 27 novembre 2011 à 21:19
  • J'ai pas tout suivi pour l'histoire car comme d'hab, je passe en courant, mais les photos sont terribles, le modèle Alicia joue sont rôle vraiment tres tres bien, bravo pour les portraits. @+ Thierry

    Posté par nIssoup, 27 novembre 2011 à 22:10
  • Si je n'ai pas la marque du pistolet à clous je ne peux rien faire !!!!

    Posté par Gérard, 27 novembre 2011 à 23:28
  • C'est normal que je tombe amoureux de tous les modèles que tu prends en photos ?? A croire que tu fais exprès de faire chaque fois de superbes photos ..quelle série magnifique avec une si belle lumière , un excellent piqué et surtout ta mise en scène parfaite ...

    Posté par Demaho, 27 novembre 2011 à 23:29
  • Tout ce que je peux dire c'est que cette demoiselle est plus que charmante et que tes photos sont pleines de vie.
    + un éclairage tip-top, un étalonnage des couleurs parfait , etc...


    Je viens de lire le com. de Gérard et mon sourire s'élargit, quel humour ce Gégé !

    Posté par brigitte, 27 novembre 2011 à 23:41
  • Excellent !

    Rien à rajouter !
    Merci pour ce grand éclat de rire et ces magnifiques photos !!!

    Posté par Boudeuse2011, 27 novembre 2011 à 23:47
  • Wow... Pas facile facile le sujet... De quoi se faire une ptite gastro psycho-somatique pour y échapper... Par contre le sujet féminin est ravissant, particulièrement ce regard sur le premier cliché.

    Posté par pagenas, 28 novembre 2011 à 02:28
  • jolie

    Posté par telos, 28 novembre 2011 à 05:57
  • Je comprend pourquoi ta modèle se prend la tête Belle journée Pastelle.

    Posté par Bruno, 28 novembre 2011 à 06:31
  • bon, moi je me tirerais une balle dans la tête avec un sujet pareil ;.)

    Posté par gballand, 28 novembre 2011 à 07:25
  • après cet énoncé, je suis dans un état bien pire que la belle demoiselle ! Je vais prendre une aspirine !!
    J'aime bien la dernière : ça me prend le choux !!

    Posté par lautreje, 28 novembre 2011 à 07:35
  • Surtout, surtout, qu'elle ne s'arrache pas les cheveux. Elle est superbe cette demoiselle et rien qu'en la regardant, on suit l'histoire. Une série naturelle et pleine de grace. Chapeau à vous deux.

    Posté par Elsaxelle, 28 novembre 2011 à 07:37
  • Ah la bêtise humaine nous mènera toujours plus loin
    Un modèle d'un naturel extraordinaire !
    Le luxe c'est la simplicité, et ta série et délicieusement luxueuse

    Posté par Danièle Nguyen, 28 novembre 2011 à 08:30
  • Super portraits

    super portraits de ta fille eelle est charmante, et ces différentes attitudes, c'esd tune artiste, ces énoncées me donnent la migraine que c'est compliqulé, vraiment à s'arracher les cheveux, super duo.

    Belle journée

    Posté par Nicou, 28 novembre 2011 à 09:27
  • Une superbe série Bravo au modèle aussi

    Bonne journée

    Posté par PascalXLD, 28 novembre 2011 à 09:50
  • Ah ah excellent, je vais signaler ton billet à la mienne de fille qui passera son exam. de pénal en mai prochain Ton modèle a très expressive. Rien à redire sur tes portraits, tu maîtrises à donf, bravo!

    Posté par spiruline, 28 novembre 2011 à 09:51
  • bonjour Pastelle . une série remarquable . les expressions différentes du visages marquent bien les différentes phases de l'intense réflexion . en parlant de réfléchir as-tu une réponse pour le séjour de Pentecôte dans le Vercors ? on aimerai bien t'avoir avec nous . bonne journée avec de gros bisous

    Posté par jean-pierre, 28 novembre 2011 à 10:26
  • J'ai oublié le texte car la série de portraits est superbe. Un modèle très joli, très expressif et bien mis en valeur. J'aime beaucoup la troisième photo.

    Posté par Jean-Louis G, 28 novembre 2011 à 10:40
  • Superbe, si naturelle et vraie.

    Posté par k@, 28 novembre 2011 à 10:47
  • Autre charge

    Très jolis portraits.

    Concernant le doyen de l'Université, un étudiant porte plainte contre lui pour pédophilie.

    N'ayant pas pu démontrer, preuves à l'appui, la véracité de ses accusations, l'étudiant (29 ans) sera-t-il sanctionné (exclusion à vie de toutes les facs de France et de Navarre) ou des tests ADN doivent-ils être pratiqués sur les deux parties en présence ?

    Posté par D. Hasselmann, 28 novembre 2011 à 10:56
  • Wahou !!!... quelle prise de tête !!! mais grace à ton modèle, c'est une jolie prise de tête !!!
    bonne semaine ! ;o)

    Posté par phyll, 28 novembre 2011 à 11:38
  • Superbe portraits et très belle gestion de la lumière , j'ai des cours a prendre avant d'arriver a ce niveau et ce qui ne gâche rien en plus le modèle est très jolie j'aime vraiment beaucoup votre travail a toutes les deux .

    Posté par panamephotos, 28 novembre 2011 à 11:45
  • Alicia et belle, tu en as fait de beaux portraits pour illustrer un sujet bien difficile... je rends copie blanche....
    J'espère que ta fille a réussi.

    Posté par tanette2, 28 novembre 2011 à 13:00
  • Mon garagiste répare ma voiture.
    Mon jardinier me coupe mes arbres et taille mes haies.
    L'infirmière vient faire des prises de sang à Malu.
    Moi je fais de jolis plans, et tente de mettre au point des nouveaux systèmes.

    A chacun son métier. Pourquoi veux tu que l'on réponde à ça ? Ce n'est pas notre métier. Cependant, je dirai rapidement
    "Le tireur" coup et blessure.
    Celui qui chute, rien.
    Celui qui ne peut plus se reproduire, coup et blessure entrainant la mort, sans intension de la donner.
    Le père amende pour diffamation. Il pourra se retourner vers le journal le cas ou.
    Les assurances des entreprises prenant en charge les indemnités, n'ayant pas respecté les règles de sécurités, voir même le coordinateur santé sécurité s'il y en avait un, ce qui dégage la responsabilité des entreprises, le coordinateur n'ayant pas fait respecter ses règles de sécurité.

    Posté par TomRemBas, 28 novembre 2011 à 13:40
  • belle illustration ... et vous Pastelle, votre examen est validé ! vous êtes une vraie pro !

    Posté par véronique, 28 novembre 2011 à 15:29
  • Bonsoir, Pastelle.
    Les parts de responsabilités ?
    Mais c'est le hasard de Cournot...
    A partir de là...Faire la plaidoirie...

    Bonne soirée.

    Et tout et tout.

    Posté par herbert, 28 novembre 2011 à 15:35
  • Ah, moi, le droit....

    J'ai fait mes études tout de travers, alors parler de droit..
    Sérieux, je suis en admiration devant ces photos. Grosse maitrise de la lumière, de la mise au point. Du travail de pro. vraiment.
    Et que dire du talent du modèle. expressive.

    Posté par dominique, 28 novembre 2011 à 15:38
  • Un joli article, plein de portraits magnifiques.
    Amitiés
    Elisa, en Argentine

    Posté par Elisa, 28 novembre 2011 à 17:34
  • Je vais soumettre le problème à mon avaocat!
    Magnifiques expression ce modèle. Elle n'a pas sû résoudre l'énigme???
    Bisous

    Posté par MAMYNI, 28 novembre 2011 à 18:26
  • Et ça vous fait rire ?
    Jolis yeux.

    Posté par Gérard Beullac, 28 novembre 2011 à 18:42
  • Reflexion quand tu nous tiens...

    Posté par Robert, 28 novembre 2011 à 19:51
  • Eolas passe voir ton blog , oh lala , quel succès
    j'essaye de lire tous ses billets , mais parfois , je ne comprends pas tout !
    C'est rigolo ces expressions de visage , bien joué , bien photographié
    j'aime bien regarder les étudiants , lycéens qui peinent devant une copie , parfois ils en font des tonnes !!
    Félicitations à ta fille en tout cas , faut en avoir du courage pour défendre une histoire pareille

    Posté par Jeanne, 28 novembre 2011 à 20:53
  • ;;)

    waouw
    de magnifiques portraits
    avec un superbe model!
    vraiment belle
    bonne soirée a toi

    Posté par atena, 28 novembre 2011 à 21:39
  • Ça commence fort ;)

    Ah dès le premier commentaire, que vois-je ?

    "Les disputes amicales qui te font perdre un testicule.. euh déjà y a une coquille dans l'énoncé"

    Eh oui, on ne nous dit pas tout !

    - d'abord il me semble que l'origine du mot coquille vient de l'omission de la lettre "q" faite un jour dans un journal, en voulant écrire "coquille"... Le contexte, si je puis dire, est posé. Quant à l'ouvrier, s'il lui en reste tout de même une, force est de constater que, lui aussi, n'a pas de cul.

    - s'il - l'ouvrier - avait eu une coquille, justement, dans son pantalon, il aurait pu peut-être éviter la cruci-fiction texticulaire et de se retrouver monorchite d'emblée.
    A t-il crié comme Jésus sur la croix "je glisse" pour que son collègue considère que l'urgence de le clouer sur place prime sur la perte d'une glande par ailleurs et fort probablement disposant d'une jumelle en bourses (dont la cote a du remonter sérieusement sa sœeur faisant le clou du spectacle ?).

    Mais nul (ce que je suis en droit comme en gauche) doute que le droit dira ce qui est d'équerre, black ou autre couleur.

    Enfin je dis ça, je dis rien.

    Posté par Terre@terre, 28 novembre 2011 à 22:55
  • Superbe série de photos pour une histoire super tordue ....
    Très beau rendu et modèle expressif, j'aime beaucoup la deuxième.

    Merci du partage très amusant.
    Bonne soirée.

    Posté par big-bear-photos, 28 novembre 2011 à 23:39
  • simplifions

    Soit deux voitures garées sur un trottoir en toute légalité l'une derrière l'autre.

    Soit un enfant qui joue sur le trottoir devant la première voiture garée.

    Soit une troisième voiture qui loupe son virage et rentre dans la deuxième voiture garée, celle ci est projetée sur la première qui bien entendu écrase l'enfant .

    A qui revient la responsabilité de la mort de l'enfant ?

    La première voiture est responsable mais pas son propriétaire, c'est le conducteur de la troisième le responsable.

    Après à la fac on peut aussi mettre en cause le chef des travaux qui n'a pas fait mettre les barrières et le donneur d'ordre : la fac qui n'a pas contrôlé la sécurité du chantier. Sans oublier qu'alors ce serait l'ouvrier qui est tombé qui serait mort . Donc de toutes façons : un mort . Par le même responsable .

    Après le connard d'étudiant à qui ça ne suffit pas d'être dehors pour fumer mais qui en plus doit passer sous un ruban pour se sentir vraiment libre, ben il aurait du utiliser son neurone, pas une grande perte.
    Si c'est pas ça, il ne reste qu'Hercule pour dénouer l'affaire.

    Posté par billeversée, 29 novembre 2011 à 01:11
  • un régal....

    ...Pastelle:pour toit: l'énoncé, déjà, ensuite ces portraits: ( oui peu pas regarder les 2 ensembles: faut tout apprécier...) et les commentaires qui suivent: par ce que là aussi, cela fait le tout à ce poste orignal......te répondre?? mais impossible pour moi: je suis trop rêveuse pour savoir qui a tord ou non... en tout cas cet étudiant il aurait mieux fait de regarder ou il allait....et eux les 2 "couillons": ils n'avaient pas d'autres jeux???
    ..du coup: je plains le président de cette fac et les patrons...
    bon: on va attendre cette conclusion...


    bravo pour ton modèle qui a bien joué son rôle.. ....extra je te dis!!
    mille bisous à toi.;

    Posté par manola, 29 novembre 2011 à 07:19
  • Je laisse cet imbroglio aux compétences en devenir ou confirmées... mais ça serait bien d'avoir la réponse.
    Les expressions de la jeune fille sont très parlantes, on comprend bien qu'elle se prend la tête...
    Bonne journée, bisous.

    Posté par chantal, 29 novembre 2011 à 10:08
  • Sujet complètement surréaliste mais non dénué d'humour ! Je suis content de ne pas avoir fait du droit, moi ... ni maçonnerie !
    Photos sont magnifiques, j'adore les expressions de la jolie Alicia. Fait-elle de la comédie ?

    Posté par Faidit, 29 novembre 2011 à 11:55
  • Bon Jour Pastelle

    Tout d'abord bravo a toi pour tes photos et pour le modèle.
    Pour le reste, jolie brochette de crétins qui se disputent la palme. La bêtise humaine et l'irresponsabilité n'auraient donc vraiment pas de limite ?????
    Bonne journée.

    Posté par Nokomis, 29 novembre 2011 à 12:50
  • bonjour Pastelle . tu es vraiment douée pour les portraits et une bonne maîtrise de l'éclairage . c'est du tout bon . bonne journée et de gros bisous

    Posté par jean-pierre, 29 novembre 2011 à 13:40
  • j'avoue que j'adore cette histoire à tiroir qui sont vraiment bien illustrées par ta fille,de quoi s'arracher les cheveux .Alors l'ouvrier qui est tombé sur l'étudiant devrait offrir une gerbe de fleurs pour remercier l'étudiant (mais oui,je sais c'est pas dans l'enonce ),bon peut-etre aussi que la femme de l'ouvrier maltraité va remercier l'ouvrier qui a abimé son amri si celui-ci voualit une grande famille(la je m'egare),bon aprés les entreprises sont elles en sous-traitance ou pas ??L'histoire ne le dit pas ,quand aux ouvriers sont-ils déclarés ou pas .Ben tiens je corse un peu l'histoire lol

    Posté par taka, 29 novembre 2011 à 15:10
1  2    Dernier »

Poster un commentaire







Englishblogger Englishblogger