Lumières de l'ombre

Bienheureux les fêlés, ils laissent passer la lumière... Des photos au fil des jours pour essayer de dire.

25 octobre 2011

Histoire sans paroles

 

Une histoire en 3 images sans paroles, je vous laisse l'inventer...  :)

 

Bisounours_11 05 07_9941

 

 

Tuersemal_11 05 07_9937

 

 

Bisounours_11 05 07_9950

 

---o@o--- 

 Edition de vendredi : Je colle ici 2 commentaires que j'ai beaucoup aimés : 

---o@o--- 

Il s’appelle Bhyzou. Rose, rond, moelleux, rassurant. Du genre à te faire croire d’un regard que la vie lui ressemble. Papillons, petites fleurs, il se trimballait avec tout l’attirail du séducteur, et avec l’air serein de celui qui n’a jamais connu la faim, la solitude, la peur, la trahison.
Salaud.
Menteur !
Regarde ce qu’elle te fait la gentille naïve que tu as trompée pendant toutes ces années ! Elle te massacre ! 
Elle se libère !
Elle devient enfin une femme, une guerrière !
Plus besoin de toi, ni de tes petits bras mous qui ne protègent de rien.
Elle est grande, elle est forte. Passée au feu du réel, les yeux ouverts, le cœur vainqueur. 

C'est l'histoire d'une rupture. Et d'une belle naissance.

Posté par vilaine fille, 28 octobre 2011 à 09:34

---o@o--- 

Quand elle aura mûri, elle acceptera mieux de se réconcilier avec son enfance, si précieuse - belle mise en scène !

Posté par k@, 25 octobre 2011 à 12:30

 ---o@o--- 

Edition de samedi : La suite de l'histoire, vue par Dominique Bouver.

---o@o---

Avertissement : Attention, images difficilement soutenables pour les coeurs tendres. 

Bhyzou n'a pas supporté... 

 ---o@o--- 

 

Posté par Pastellle à 11:53 - Studio et photos avec modèles - Commentaires [63] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Commentaires

  • Bon anniversaire le blog !

    Et longue vie, plein de satisfactions et continue à nous laisser rêver à une histoire grâce à tes photos.
    Bises

    Posté par Exigeant, 28 octobre 2011 à 00:36
  • Il s’appelle Bhyzou. Rose, rond, moelleux, rassurant. Du genre à te faire croire d’un regard que la vie lui ressemble. Papillons, petites fleurs, il se trimballait avec tout l’attirail du séducteur, et avec l’air serein de celui qui n’a jamais connu la faim, la solitude, la peur, la trahison.
    Salaud.
    Menteur !
    Regarde ce qu’elle te fait la gentille naïve que tu as trompée pendant toutes ces années ! Elle te massacre !
    Elle se libère !
    Elle devient enfin une femme, une guerrière !
    Plus besoin de toi, ni de tes petits bras mous qui ne protègent de rien.
    Elle est grande, elle est forte. Passée au feu du réel, les yeux ouverts, le cœur vainqueur.


    C'est l'histoire d'une rupture. Et d'une belle naissance.

    Posté par vilaine fille, 28 octobre 2011 à 09:34
  • (je n'avais pas vu que j'étais juste en dessous d'Exigeant... Un joli hasard symbolique. Sourire.)

    Posté par vf, 28 octobre 2011 à 09:53
  • Je sens un ras le bol contre ses gentils petits montres que l'on appellent: des enfants.

    Posté par EasyDoor, 28 octobre 2011 à 10:52
  • De retour de l'expo "des jouets et des hommes " tes photos me parlent
    pour sortir du monde de l'enfance , il faudrait donner ou brûler ses jouets
    ou tout simplement les piétiner ?

    Beaucoup de symboles dans tout ça , ça se lit dans les nombreux commentaires
    c'est donc réussi

    Posté par Jeanne, 28 octobre 2011 à 11:12
  • T'as pas encore compris??

    Bonjour,
    L'impression d'entendre la fille dire à son père..
    Mais t'as pas encore compris que je suis une femme maintenant ??

    db

    Posté par dominique, 28 octobre 2011 à 12:43
  • Pauvre Bisounours... elle l'a carrément massacré... Quelle tigresse ! Il faut la laisser derrière les mailles de son filet..
    Merci à toi pour ce petit jeu pour stimuler notre imagination.
    Bon après midi

    Posté par Karine, 28 octobre 2011 à 13:46
  • carré blanc pour les tout petits ??? pauvre nours !
    les femmes sont pestes parfois ! moi j'aime les ours mais blancs sur la banquise !
    bisous pastelle
    super weekend à toi

    Posté par marty, 28 octobre 2011 à 14:14
  • Merci ♥

    Merci de toutes vos réponses, vos messages, vos interprétations, votre humour, votre décalage parfois.
    C'est vraiment un régal à lire !
    Je ferai encore des photos de ce type ne serait ce que pour le plaisir de tous ces commentaires !
    J'en ai rajouté deux dans la note parce qu'ils me parlent particulièrement, mais j'ai adoré l'ensemble.
    Merci, vraiment. ♥

    Posté par Pastelle, 28 octobre 2011 à 18:01
  • Prise dans les filets

    Elle devra faire des concessions, laisser son enfance derrière elle certes, mais elle devra aussi terrasser son anxiété, son angoisse du lendemain. Poignarder son côté doudou pour devenir forfor !

    Hourra, plus de filets ! S'exclame t-elle ! Ce dont elle ne se doute pas, c'est que maintenant elle vient vraiment de tomber dans le piège !

    Que de coincoinades pour une histoire sans paroles !

    Coincoins

    Posté par elcanardo, 29 octobre 2011 à 13:13
  • Doudou

    Pauvre doudou !

    Posté par Luc, 03 novembre 2011 à 17:36
  • A la place de son mec, je me ferai du souci !
    Lol !
    Je viens d'admirer tes derniers billets et tes photos sont toujours un vrai régal.
    Bravo pour ton premier studio à toi toute seule, je trouve que vous vous en êtes super bien sorties toutes les deux !
    Bises d'O

    Posté par Soène, 04 novembre 2011 à 19:17
  • Boouuuhhhhh ! Pauvre petit nounours qui est trop doux et trop mignon...
    Ah c'est bien les femmes ça. Sans doute aurait-elle préféré une poupée ?

    Posté par Lireine, 23 janvier 2019 à 15:49
« Premier   1  2 

Poster un commentaire







Englishblogger Englishblogger