Lumières de l'ombre

Bienheureux les fêlés, ils laissent passer la lumière... Des photos au fil des jours pour essayer de dire.

12 avril 2011

Go, Malu, go ! Et go Franck...

 

Qui sont Malu et Franck  ? 

C'est une histoire que je voudrais vous raconter, que j'ai envie de partager.
Il y a une une dizaine de jours, j'ai reçu un commentaire sur mon blog, de TomRemBas. Comment il est arrivé là c'est une autre histoire, et ce sera une autre note.

Curieuse comme je suis, à chaque fois que j'ai un nouveau visiteur, je clique sur son lien, ou je l'enregistre pour y revenir dès que j'ai du temps. C'est ce que j'ai fait pour TomRemBas, alias Franck.

Quant on clique ainsi sur des liens, parfois on survole, on papillonne, et parfois on est accroché, on est obligé de se poser. C'est ce qui m'est arrivé sur ce blog. J'ai lu deux ou trois notes, et puis je me suis dit qu'il était impossible d'en rester là, alors je suis repartie en arrière, et j'ai tout lu, petit à petit, à chaque fois que j'avais un moment. Comme un roman. Un peu surprise d'abord car Franck parle de lui à la 3ème personne, en se prénommant "Moi". Il m'a expliqué par la suite que c'était parce qu'il avait voulu écrire l'histoire de façon impersonnelle, en se situant comme observateur. "Moi" remplace un prénom. J'ai pleuré plusieurs fois. Souri aussi, parce qu'en plus c'est plein d'humour.

Le roman, c'est l'histoire de Malu. Et de sa famille. Jusqu'en 2006, la famille était "tout ce qu'il y a de plus normal", comme dit son mari. Il y a Malu, professeur, agrégée, enseignante en droit des sociétés et économie d'entreprise, Franck, ingénieur, sportif aussi, et trois enfants de 5, 7 et 9 ans, dont les initiales constituent le pseudo de TomRemBas. Et la vie toute simple, comme pour chacun de nous, avec ses hauts et ses bas.  Les passages en bleu et en italiques sont des citations de Franck.

Et puis en 2006, bing, la vie bascule pour Malu. Méningite virale. "Le 16 août 2006 au soir, arrivant en hurlant à l'hôpital de Paris, sans pouvoir déglutir, et ayant du mal à retrouver sa respiration, le corps médical sur place décide de la mettre dans un coma artificiel.
"Bonne nuit Malu, dors bien, fais de beaux rêves.""

Le coma va durer un an, c'est long un an, avec divers épisodes d'opération d'un tératome, de chimiothérapie, de soins divers, d'interrogations médicales pour trouver quel était le responsable de cette méningite et des symptômes annexes, et pendant ce temps l'organisation matérielle de Frank et de ses trois enfants, lui qui doit continuer à travailler, mais se rend à l'hôtpital régulièrement, eux qui vont à l'école et doivent aussi poursuivre leur vie d'enfants, tout en ne voyant plus leur mère et en étant préparés à la possibilité de sa disparition d'un jour à l'autre.

"Moi espérait encore et toujours. Chaque jour qui passait était un jour de plus où il pouvait voir Malu. L'embrasser, la caresser, lui parler. Il continuait à garder espoir, car dans tous les malheurs de Malu, le cerveau n'avait pas bougé, il n'était pas atrophié, donc tous les espoirs restaient permis. Ses enfants, bien que cela faisait déjà beaucoup de temps qu'ils n'avaient pas vu leur mère, continuaient à très bien travailler à l'école, et continuaient à être gérés par la mère de Moi et son petit ami, ainsi que par une partie du village. Ils semblaient bien vivre la situation. Moi continuait à les mettre au courant de toutes ces réunions, sans jamais leur faire oublier qu'à n'importe quel moment Malu pouvait disparaitre."

Au bout d'un an Malu sort du coma, peu de temps après qu'on se soit interrogé sur la question de la "débrancher" et d'abandonner le combat. Là aussi il faut aller lire l'histoire, comment est arrivée cette sortie du coma, elle en vaut la peine et je ne peux tout raconter ici.

"Puis il reprend la route. Et repense à toutes ces fois où il roulait sur cette même route avec Malu. Et toutes les fois depuis un an qu'il a roulé sur cette route. Combien de fois il est passé par là, gonflé d'espoir ? Autant de fois qu'il est repassé par là en hurlant sa douleur. "

Mais Malu ne sait plus rien faire, et doit tout réapprendre. Réapprendre à respirer sans aide déjà, et puis manger, s'asseoir, marcher, s'exprimer, lire, écrire, reprendre chaque sens et chaque capacité physique à zéro, les uns après les autres. Et retrouver ses souvenirs. Cette période va encore durer un an, un an de rééducation, de kinésithérapie, d'orthophonie, d'ergothérapie, et je dois en oublier de ces mots en "ie", et aussi d'essais médicamenteux divers et variés, faisant parfois plus de mal que de bien...
Dans ce passage,  Franck encourage Malu qui se désespère et pleure de ne pas réussir à marcher correctement...

"Tu n’es pas nulle Malu. Tu as juste besoin d’entrainement. Je ne fais pas un marathon en me levant le matin et en décidant d’y aller. Je m’entraine. Tous les jours un peu plus. Je trouve le courage de me lever à 5h00, je vais courir 2h00 et je reviens. 5 fois par semaine. Tout ça pour participer à une course. Et cette course je veux juste la finir. Pas premier, car je n’ai rien à prouver à personne. Juste pour moi. La finir. Ta course à toi, c’est te déplacer. Et ta course c’est de rentrer à la maison. Contrairement à moi, tu n’as pas la date de ta course. Et cette date, c’est toi qui va la fixer Malu. Avec ton entrainement. Alors aujourd’hui, tu as trouvé ça dur, mais c’est normal, tu débutes. Demande à un enfant s’il trouve ça facile de marcher à 1 an. Mais il s’entraine. Et c’est ce que tu vas faire. Nous on t’attendra. On sera là, comme on l’a toujours été. On est fiers de ce que tu fais, en ce moment, même si tu ne dois pas le faire pour nous."

Petit à petit, Malu a des autorisations de sortie les week end, et finalement, c'est le retour définitif à la maison. Le réapprentissage de la vie normale, avec toujours des allers retours en hopital de jour, et des séances avec les mêmes que précédement. "Tout le monde est heureux, mais une autre vie doit s'organiser."  Cette autre vie dure depuis 3 ans à présent, et tout cela est dans le blog. Malu est devenue accro à la télévision, combat quotidien de Franck, ainsi que la prise d'initiatives. Encore un extrait, avec un sourire malgré tout...  :

"Alors parfois, j'en ai marre de me battre, et deux fois déjà, j'ai laissé faire. Je la laisse devant sa télévision, dans le salon, et avant d'aller me coucher, je la couvre avec une couverture polaire. Je lui fais un petit bisou, en lui rappelant d'aller se coucher dès que l'émission est terminée. Et bien, ces deux fois, c'est moi qui éteins la télévision le matin, lorsque je me lève. Malu s'endort devant cette télévision. Et même si elle vient à se lever pendant cette nuit pour aller aux toilettes, plutôt que de venir se coucher dans la chambre, devant laquelle elle passe forcément pour aller aux toilettes, elle retourne devant sa télévision. Il faudrait que nous les mariions."

Le blog, c'est Franck qui l'a créé, au départ comme moyen d'expression ou de rééducation pour Malu.

"Le but, ou l'espoir de ce blog, c'est de la laisser autonome sur ce qu'elle souhaite raconter. Ce qu'elle vit, ce qu'elle ressent. Je l'informe des visites sur le blog, et elle est contente de voir que son histoire intéresse des gens.
Nous avons eu un premier commentaire hier. Elle était super heureuse. Par contre elle ne voulait pas faire de commentaire là dessus. Elle ne l'a pas non plus partagé avec les enfants. Mais là aussi, j'espère que cela changera. Qu'elle s'approprie pleinement ce blog, et qu'elle fasse partager son évolution avec et ses sentiments quant à son évolution."

L'histoire de Malu débute là : "Au commencement". Il y a 25 pages. Et quand on commence on ne peut pas s'arrêter. Même en le faisant sur plusieurs jours comme moi. Et puis après on voit la vie différemment. On ne ressort pas intact de cette lecture.

Le principal problème après des accidents neurologiques, et ce sont les passages qui m'ont fait pleurer dans le blog, c'est l'atteinte des émotions et des sentiments.  A déchirer le coeur. Mais aussi Malu fait des progrès chaque jour, son esprit critique s'est à nouveau développé, et elle est pleine d'humour, Malu... Tout comme Franck. Coquette aussi, attentive aux regards des autres, elle cherche un bijou pour cacher sa trachéotomie, elle me touche. A ce sujet si des créatrices de bijoux passent par là...  :)

Ce blog est pour moi d'abord une histoire d'amour, une leçon de courage, de force et de ténacité.  D'espoir.
"Go, Malu, Go. J'sais qu't'es capable", c'est ce que va sans cesser répéter Franck, toujours là pour l'encourager, la motiver, la féliciter. Ca se lit comme un roman, elles ont raison tes copines Franck, il te faut en faire un livre. C'est une belle histoire, et une merveilleuse leçon aussi... J'ai une énorme admiration et un immense respect pour Franck. Ma note est pour lui rendre hommage, et dans l'espoir de l'aider ne serait ce qu'un tout petit peu dans son combat quotidien. Parce que depuis toutes ces années, il se bat chaque jour, pour tout. Et il assume tout. Malu, les enfants, le travail, le jardin, le sport, et d'autres activités car il est aussi entraîneur de roller.

 

Malu aime les fleurs. Je lui en offre une. Je t'offre cette fleur Malu, tu me fais une photo de fleur toi aussi ?  :)

 RosepourMalue_11_09_04_1530

 

 Franck aime les fleurs aussi. Mais je voulais lui faire un clin d'oeil spécial à travers ce cadran solaire. Je l'ai déjà posté sur ce blog, il y a longtemps. J'ai appris qu'ils en avaient un sur leur maison, avec le même thème "Carpe Diem". Et ces mots de Franck: 

"Mon objectif, Carpe Diem, faire en sorte que Malu vive au mieux et que nous puissions encore profiter de beaux jours. "

 carpediem_9767

 

Je vous le souhaite aussi. De tout coeur.

Et puis encore une chose, vous qui m'avez lue jusqu'ici, et qui me faites le plaisir de commenter. Au lieu de mettre un mot chez moi, je serais heureuse que vous alliez déposer un petit message d'encouragement à Malu, à Franck... Ici par exemple, clic, ou au dernier post ou n'importe où sur leur blog. Le blog du clan, car ils forment un clan.

 

Posté par Pastellle à 08:50 - Hors catégories - Commentaires [72] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

Commentaires

  • J'y vais de ce pas...

    Posté par Marc, 12 avril 2011 à 08:57
  • coucou,
    un mot pour toi "merci"...
    pour ce partage.....
    que ta journée soit belle, belle, belle...
    et un mot,
    la bas.....
    j'y vais de ce pas.....
    bizzzzzzzzz claire

    Posté par claire, 12 avril 2011 à 09:48
  • merci pour ce partage

    Posté par mme la mouette, 12 avril 2011 à 10:05
  • Je vais aller lire aussi.. ton billet et remarquable d'émotions et de partage, je suis touchée...

    Bonne journée Pastelle.

    Posté par julia Heim, 12 avril 2011 à 10:34
  • re............
    il ne faut pas avoir peur,
    j'ai fini, mon bricolage.....
    choisi une couleur...hihihii
    re BZZZZZZZZZZZZZZZZ

    Posté par claire, 12 avril 2011 à 10:36
  • je vais vite lui rendre visite ..

    et toi
    tu es invitée par mes soins
    à m'accompagner
    pour fêter un anniversaire
    en réponse à ton commentaire
    j'ai réagi
    bises

    Posté par Michèle, 12 avril 2011 à 10:38
  • J'ai déjà les larmes aux yeux et la chair de poule à te lire, je vais chercher ma boite de kleenex avant d'y aller. Mais merci.

    Posté par Godnat, 12 avril 2011 à 11:10
  • Je ne pensais pas, en me levant ce matin que j'allais verser ma larme... au bureau en plus. Il faut maintenant que je ferme la porte avant que quelqu'un n'entre. Il ne comprendrait pas, et dire que j'ai une poussière dans l'œil, ce serait l'excuse un peu bidon.
    Merci pour cette gentille attention, et ces deux beaux clichés.
    A bientôt, ici ou ailleurs.

    Posté par TomRemBas, 12 avril 2011 à 11:38
  • Si je m'obstine à aimer ce monde, où la haine, l'injustice, la détresse et la bêtise se déclinent de mille manières, c'est parce qu'il est aussi peuplé de bien belles personnes... Merci pour ton humanité, Pastelle. Merci, vraiment.
    Je te quitte ici; je vais chez Franck et Malu.

    Posté par MyZ, 12 avril 2011 à 12:53
  • juste un bonjour embué de larmes avant d'aller chez Malu et Franck

    Posté par brigitte, 12 avril 2011 à 12:54
  • bonjour Pastelle . je crois que je vais faire le voyage vers l'autre blog . merci a toi . bonne journée et gros bisous

    Posté par jeanpierre, 12 avril 2011 à 13:49
  • Bjr pastelle. Très émouvant.
    Bonne journée

    Posté par Nadege M., 12 avril 2011 à 14:52
  • belle ambassadrice, je t'embrasse !

    Posté par Lautreje, 12 avril 2011 à 14:54
  • Magnifique compte rendu du blog de Malu et moi.
    Je comprends que Franck a versé sa petite larme d'émotion car vous avez très justement su reproduire le pourquoi nous y sommes toutes accrochées.
    Si j'arrive ici c que depuis ce matin j'ai sans cesse des notifications de réponse... Et curiosité oblige suis venue voir de quoi il en retournait.
    Pour en Revenir a Malu, son histoire ma fait craquer comme tout a chacun, Cet homme est sur tous les fronts à la fois, il est bien dans sa tête et de sa tête il en a grand besoin.J'avoue que peu d'homme arrive a sa cheville, beaucoup aurait laisser tomber devant l'ampleur du travail a accomplir.
    Merci Pastelle.Suis sur que vous ne pourrez plus quitter ce blog non plus...
    Bonne journée a vous.

    Posté par maracudja, 12 avril 2011 à 14:58
  • et bien ... quelle surprise aujourd'hui ! et quelle émotion aussi ... suis allée bien sûr sur ce lien magique, plein d'espoir et de vie !
    c'est un cadeau, une belle leçon que nous prenons là
    merci à vous, merci à Franck !

    Posté par véronique, 12 avril 2011 à 15:21
  • Un très bel hommage que tu lui fais là ... Je vais aller lui laisser aussi un mot, toute cette famille le mérite vraiment.

    Posté par CLAIRE, 12 avril 2011 à 15:37
  • Le monde de la blogosphère nous fait vivre et partager des sentiments forts. Les mots laissent souvent des traces…

    Posté par Armando, 12 avril 2011 à 16:20
  • Un témoignage fort, dont je retiens le courage et l'espoir. Merci de nous faire partager cette terrible... et néanmoins belle expérience.

    Posté par Ötli, 12 avril 2011 à 17:08
  • C'est très touchant. La blogosphère sert aussi à partager des moments forts, des moments de vie intenses. Je vais aller voir ce blog.
    Très bonne soirée.

    Posté par dimitri, 12 avril 2011 à 17:21
  • Tu me remerciais pour cette jolie rencontre, mais c'est moi qui te suis redevable maintenant. Très beau et émouvant cet hommage, vraiment. C'est une bien jolie famille soudée par l'amour, et portée par un "Franck" exceptionnel en tous points. Merci pour cette pause qui me remet les idées bien en place.

    La bise,
    Claudine

    Posté par Claudine, 12 avril 2011 à 17:42
  • Coucou de la Réunion

    Magnifique reportage très émouvant d'une famille formidable, d'une Malu qui a fait d'énormes progrès grâce à l'Amour de Tom (un homme formidable) et de ses enfants, je suis une habituée de ce beau blog et je retrouves des amies (is) sur ton beau blog que je suis super heureuse de découvrir grâce à ma Clo (je reviens de son blog). Merci pour cet émouvant hommage à une famille courageuse si pleine d'amour. Bonne semaine et des bisous de Fany de la Réunion

    Posté par zoreille fany, 12 avril 2011 à 17:57
  • Très émouvant ! J'ai peur d'y aller, même pour faire un petit coucou, j'avoue être beaucoup trop émotive, mais je suis de tout cœur avec eux tous jusqu'au plus profond de mon âme !!!

    Posté par Mathilde Primave, 12 avril 2011 à 18:35
  • alors je vais allez deposer mes mots merci milles foi pour cet article ....

    Posté par Virginie ヅPhoto, 12 avril 2011 à 19:05
  • Bonsoir

    Très belles photos et joli texte.
    Merci de votre visite sur mon blog et à très bientôt j'espère
    Bien cordialement
    Paul

    Posté par Paul, 12 avril 2011 à 19:26
  • Merci pour cet article…

    Posté par Calusarus, 12 avril 2011 à 19:40
  • Pour le bonheur de tous je vais donc aller là bas ! merci d'avance car je sais tes mots sincères... bonne soirée !

    Posté par Déficience Menta, 12 avril 2011 à 20:07
  • Excuse-moi, je n'ai pas pu lire ton article jusqu'au bout, cela réveille en moi trop de vieux souvenirs douloureux: le décès de mon petit-fils à 2 ans en 2000.
    D'habitude je clique toujours sur les liens, mais là, j'en suis incapable, bien que je pressente un message d'espoir à travers ces écrits.
    Désolée

    Posté par Clo, 12 avril 2011 à 20:40
  • Bonté d'âme

    Quand la vie est une douleur, ce n'est pas sa force le plus dure à vivre mais souvent sa longueur, ses doutes et son regain face à nos faiblesses. Vous avez retranscrit la beauté, la sensibilité et surtout l'acte d'amour de cette bataille pour la vie.

    BRAVO à tous
    Que nos pensées positives aident encore à passer de nouvelles étapes. Vivre encore, encore un peu plus !

    Posté par gentleman W., 12 avril 2011 à 20:51
  • Vivre...en lutte, en espérance, en souffrance, en victoire...Vivre !

    Posté par Josiane57, 12 avril 2011 à 21:42
  • station des sens

    bonjour Pastelle,
    encore un grand merci pour ton assiduité sur mon blog, ainsi que tes commentaires
    je réponds ici à ta question sur le lieu de ma photo, c'est à REIMS..
    salutations amicales
    seboine

    Posté par seboine, 12 avril 2011 à 22:07
  • Ca ne peux pas laisser indifférent et ça donne envie d'aller le lire .
    Merci pour ce partage

    Posté par larhune64, 12 avril 2011 à 22:16
  • voilà bien une vie pas facile... !!je n'irais pas de suite, chez lui..laissant le temps faire le reste.. mais oui, tout cela n'est pas facile: et c'est comme cela que ce genre d'aventure déboule chez certains ,sans crier garde!!!avec force fracas pour cette famille heureuse ..
    ...tu as très habillement, raconter ce que tu as lu et surtout ressenti...merci pour ce partage émouvant.... ...et c'est pour tout cela.. que je prend cette vie au quotidien le plus gaiement possible ..ras le bol des gens qui rouspettent à longueur de journée ...et surtout appréciér les gens qu'on aime.et leur dire qu'on les aime!!!
    ;))
    je t'embrasse Pastelle.; et bonne nuit.;)

    Posté par manola, 12 avril 2011 à 22:29
  • C'est un article très émouvant Pastelle et une belle découverte que ce blog où je viens de laisser un petit commentaire. Belle journée.

    Posté par Bruno, 13 avril 2011 à 06:30
  • Malu et Franck

    Tout d'abord je dirai que tu as une belle plume, ce qui est de moins en moins fréquent de nos jours, plus personne ou presque ne sachant écrire correctement et tenir son lecteur en haleine.
    Ce fut le cas ici, j'ai tout lu à la virgule près, du début à la fin de ce beau récit que tu nous fais en "digest" de Malu et de Franck.
    Quel courage de la part de Franck et quelle vie à réapprendre pour Malu...
    Je vais bien sûr leur déposer un petit mot en te disant merci de nous avoir fait partager cette découverte pleine d'émotions, de courage et d'amour.

    Posté par Marie LC, 13 avril 2011 à 10:13
  • tres beau message, vraiment touchant...

    Posté par paule, 13 avril 2011 à 10:18
  • Bonjour

    un bel article que tu nous offres là
    je vais lui rendre visite d'ici un moment
    bonne journee à toi

    Posté par Ghis, 13 avril 2011 à 10:25
  • Merci Pastelle, tu as bien fait de mettre ce lien pour Malu et Franck, pour leur famille.

    Je n'ai pas de blog et je venais de chez Clo après avoir découvert ton bijou de fourchette ...

    Félicitations, et merci ...

    Posté par midolu, 13 avril 2011 à 10:25
  • Super

    quelle image, une emrveille, fantastique réalisation et cet article touchant et émouvant, bravo.
    Belle journée

    Nicou

    Posté par Nicou, 13 avril 2011 à 11:02
  • Tres beaux clichés et angles de prise de vues
    Excellente journée
    Noel

    Posté par noel, 13 avril 2011 à 11:08
  • Bonjour... j'ai pris le temps de lire et d'aller chez TomRemBas : très émouvant et belle leçon de vie et d'amour. Bravo pour ta solidarité envers ce clan qui porte sa croix sans broncher ! bravo pour cet article plein d'amitié. Bisous ensoleillés mais frisquets aujourd'hui.

    Posté par Chantal, 13 avril 2011 à 11:34
  • PS :

    Concernant l'alliaire, ce sont les feuilles qu'il faut manger ciselées dans la salade, c'est pas mal, cuites je ne sais pas. Bisous.

    Posté par Chantal, 13 avril 2011 à 12:22
  • j'aime ces moments flottants

    Pastelle je te remercie pour cette belle découverte. Un voyage au coeur de l'émotion et du mot résonnant, vibrant... merci.


    Ps : Pastelle serais tu ok pour prêter des images à mes très modestes mots ?

    Posté par Les Héphémères, 13 avril 2011 à 12:32
  • Je ne regrette pas d'avoir une nouvelle fois cliqué sur ton lien, ce récit est très émouvant et re-clic sur ce nouveau blog. Et tes photos sont magnifiques, je viens encore de passer un excellent moment chez toi.
    Et bravo pour la fourchette !
    Bisous
    Annick la Picardie

    Posté par mamychachat, 13 avril 2011 à 12:45
  • Pastelle, tes photos sont belles et accompagnent tendrement ce billet ...
    Merci ...
    Bonne journée.

    Posté par midolu, 13 avril 2011 à 13:13
  • j'ai tout lu
    il y a peu de choses a dire seulement merci et je poursuis mon chemin vers le clan !
    Biz

    Posté par gigi, 13 avril 2011 à 14:51
  • c'est vraiment un très bel article que tu as fait sur ce couple, cette famille extraordinaire... Combien serait arrivé là après toutes ces épreuves , peu très très peu ...
    Nous avons en face de nous un couple d'exception qui avance à petits pas mais qui avance sans se plaindre bien au contraire tout est prétexte à émerveillement, à discussion ... ils forcent l'admiration et ce n'est que justice de les louer et de leur faire savoir comme tu viens de le faire même si Franck est une personne pudique qui au départ à commencer à faire son blog tout seul dans son coin et tous les jours il postait et peu ou pas de commentaires , je m'en souviendrai toujours parce que je lisais sans oser poster quoi que ce soit tellement je trouvais le récit intime puis petit à petit certaines personnes ont commencé à mettre des petits mots et nous avons tous compris qu'il en était heureux qu'il n'était plus tout seul

    Posté par Framboise, 13 avril 2011 à 17:12
  • fleurs d'une douceur qui apaise

    Posté par telos, 13 avril 2011 à 17:35
  • Bonjour Pastelle
    tes photos sont magnifiques, pour le texte je ne sais que dire c'est très émouvant.
    Amitiés, Bruno

    Posté par Bruno de Grenobl, 13 avril 2011 à 17:48
  • Que d'émotions !
    J'y vais !
    Bisous
    lori

    Posté par lorilaire, 13 avril 2011 à 18:19
  • Bravo pour cet article très bien écrit sur le blog d'une famille pour qui j'ai de l'estime et surtout d'un homme pour qui j'ai beaucoup d'admiration. Je suis ce blog depuis sa création, ou pratiquement, et je ne le lâche pas car ce n'est pas possible. De plus, j'ai eu le plaisir, comme deux autres blogueuses, de faire la connaissance du "clan K", comme il se nomme lui-même, l'an dernier à l'été et je peux t'assurer qu'il est encore mieux que ça, ce clan. Je crois qu'à compter d'aujourd'hui, il va y avoir encore plus de visiteurs sur le blog de Malu et Moi.
    Amicalement.
    Pascale

    Posté par Pascale, 13 avril 2011 à 18:35
1  2    Dernier »

Poster un commentaire







Englishblogger Englishblogger