Lumières de l'ombre

Bienheureux les fêlés, ils laissent passer la lumière... Des photos au fil des jours pour essayer de dire.

30 octobre 2010

L'escalier en prison

.

La photo a été prise à Lyon Saint Jean, encore une fois.
Dommage, je n'ai pas pu le regarder de plus près, cet escalier...
Et pourtant, qu'il est intrigant... Où va t'il ? Pourquoi ces trous ?
Pas pu toucher. Pas pu passer la main dans toutes ces ouvertures.
Une torture pour une curieuse...
L'escalier en prison, et moi aussi.  :)
Je me demande ce que j'aurais trouvé...
Vous avez une idée ?

Prison_10_16_10_1741

.

Posté par Pastellle à 17:05 - Dans les villes - Commentaires [53] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Commentaires

    Intrigant cet escalier, mais ça donne une belle photo !
    Bonne journée Pastelle

    Posté par 365 Photos, 30 octobre 2010 à 17:12
  • des trous !

    Pas facile ta colle sur les contremarches percées !
    La seule idée tordue, cela va de soi, qui me soit venue, est que les pierres qui ont servi à la construction de cet escalier soient issues d'un ancien pigeonnier.
    A une époque, il était très fréquent de récupérer les pierres d'une ancienne construction pour en bâtir une nouvelle. Dans cette veine, tu peux remarquer dans le marais de magnifiques stèles dans les murs des habitations qui ont été récupérées lors de la destruction de l'abbaye ...

    Posté par cat, 30 octobre 2010 à 17:30
  • C'est le genre de grille que l'on a envie d'escalader pour voir ce qu'elle nous cache. Ceci dit les escaliers doivent mener à un endroit qui présente des dangers pour le public ou que les visiteurs pourraient endommager.Original ces trous à la base des marches

    Posté par larhune64, 30 octobre 2010 à 17:46
  • curieux en effet, mail il doit y avoir une autre sortie. néanmoins cet couleur nous fait penser que Lyon est bien la plus Florentine des ville française
    ha ma ville comme je l'aime et comme je suis fière d'être lyonnaise
    Moune

    Posté par mouneluna, 30 octobre 2010 à 17:49
  • intriguant

    moi je dirais qu'on a percé des trous pour l' aération de la cave
    Bravo le coup d'oeil est superbe

    Posté par gigi, 30 octobre 2010 à 17:54
  • Bonsoir Pastelle. Je croyais bien connâitre St Jean et je suis étonné de découvrir ces escaliers avec des trous dans les contremarches. Je pense que c'est pour alléger la montée d'escaliers. La photo est très jolie. Passe une bonne soirée. Amitiés Claude

    Posté par Henquel, 30 octobre 2010 à 18:07
  • Des tits trous de souris lol????Mais qui as donné une belle photo !!

    Posté par capucine, 30 octobre 2010 à 18:24
  • Une propriété privée peut-être car il y en a, paraît-il, de très belles dans ce quartier!!! Mais les petits trous sous les marches... Quel utilité??? Je n'avais jamais vu (ou fait attention).

    J'ai vu ta proposition pour demain mais hélas je ne serai pas encore rentrée de mon Ardèche... Cela aurait été avec plaisir! Merci beaucoup pour ta proposition.

    Posté par LeJournaldeChrys, 30 octobre 2010 à 18:34
  • C'est vrai qu'il est très beau

    Bonne soirée

    Posté par PascalXLD, 30 octobre 2010 à 18:49
  • Superbe photo, et quel coup d'oeil! Je n'ai jamais remarqué cela lors de mes promenades à Saint Jen... Je vais ouvrir l'oeil, désormais! Peut-être est-ce une ré-utilisation de pierres qui supportaient des poutres (ça me fait fortememnt penser aux trous de boulins qu'on voit notamment dans les églises) ou comme dit dans un commentaire précédent, une réutilisation d'un pigeonnier... Dans tous les cas, je partirais sur une réutilisation, mais je suis loin d'être une pro!

    Posté par Sophie, 30 octobre 2010 à 18:50
  • Beau travail de ferronnerie en tout cas!
    Bien à toi.

    Posté par Patrick, 30 octobre 2010 à 18:55
  • Cet escalier et très intriguant en effet ! Les multiples trous qui le compose en partie me suggèrent une sorte d'échappatoire, de recoin derrière, et d'êtres qui nous regardent derrière, nous montant les escaliers. Bonne soirée

    Posté par Déficience Menta, 30 octobre 2010 à 19:03
  • Je sèche

    J'ai bossé en fondations spéciales, la maçonnerie n'est pas ma spécialité, mais j'ai souvent sévit dans des bâtiments très anciens et je n'ai jamais vu cela. Si un jour tu trouves l'explication merci de la communiquer. Bon Week-end
    JMB

    Posté par JMB, 30 octobre 2010 à 19:12
  • La grille est montée sur charnière...
    Retournes y.
    Il nous faut la réponse.
    Bonne soirée.
    Amitiés.

    Posté par JCBiker Photogra, 30 octobre 2010 à 19:21
  • On dirait le même que celui que tu avais pris dans tes premières pages de blog...D'ailleurs, lors notre week end à Lyon, on en avait vu un aussi...quartier St Jean, dans...je n'sais plus l'nom...un de ces ptits passages qui traversent des bâtiments...où il y a des cours intérieures.(?)...bref...j'adore les escaliers aussi!Et c'est encore une bien belle photo que tu ns montres là

    Posté par bizzie, 30 octobre 2010 à 20:13
  • La photo me plait pour ce côté énigmatique qui doit être également historique. Peut être que les rats ont mangé les pigeons dont cet escalier devait être leur repère ? Aller, trouve nous la réponse

    Posté par Elsaxelle, 30 octobre 2010 à 20:19
  • C'est pour faire parler les petites curieuses )

    J'aime ton image qui allie la chaleur de la couleur aux piquants de la grille !

    Posté par fifi, 30 octobre 2010 à 20:44
  • Un escalier pigeonnier?

    Posté par BillyBop, 30 octobre 2010 à 21:38
  • Etonnant, intrigant cet escalier et tous ces petits trous sur les contre marches, à quoi sevent-ils?
    Très jolie couleur.

    Posté par MCamille, 30 octobre 2010 à 21:44
  • à partir de la 9ème marche il n'y a plus de trous ...peut-être est-ce tout simplement pour éclairer et aérer le dessous de la cage d'escalier qui est
    ? un local fermé comme une sorte de cagibi ?
    ? un autre escalier descendant ?
    En tout cas ce n'est pas le poinçonneur des Lilas qui a fait ça !!!
    Ta photo est très belle, j'aime beaucoup les coloris assez chauds

    Posté par toun33, 30 octobre 2010 à 22:42
  • Beaucoup de questions et pas de réponse, alors juste le plaisir de la découverte...

    Posté par Jean Claude, 30 octobre 2010 à 23:13
  • Je mae réjouis d'avoir la réponse.
    J'aime beaucoup ce genre de photos. Passe un bon dimanche.
    Bises.

    Posté par MAMYNI, 30 octobre 2010 à 23:19
  • C'est fantastique comme tu sais capter des endroits insolites et les prendre en photo pour notre plus grand plaisir !

    Posté par Christelle, 30 octobre 2010 à 23:35
  • Escalier pour le caniveau

    Les trous sont la pour que le sang puisse s'évacuer plus rapidement. Bonne nuit Pastelle. Fais de beaux rêves. Et fais nous encore d'aussi belles photos ouvertes à l'imagination.

    Posté par Lepropre, 31 octobre 2010 à 00:04
  • Les trous ?

    Pour que l'escalier soit moins lourd à transporter et installer à une époque où les grues n'existaient pas - même celles dans les rues portaient un autre nom.

    Posté par Mister Gaga, 31 octobre 2010 à 01:44
  • Peut-être pour stocker et faire vieillir des micros bouteilles de côtes du Rhône ???

    Posté par PhotOpus, 31 octobre 2010 à 05:03
  • Une aération pour les cachots sous les escaliers ?

    Posté par Heyoka, 31 octobre 2010 à 08:43
  • Aérations

    Peut-être des aérations pour un sous-sol ???? ou pour faire enter un peu de lumières.....

    Posté par Diagonale, 31 octobre 2010 à 09:59
  • Une belle cité

    2 fois par an, nous prenons un petit week-end dans la capitale des Gaules. Je reviens toujours avec des centaines d'image, des souvenir et des odeurs d'histoire et de... bouchon (mes papilles s'en souviennent).
    L'architecture de cette cité est magnifique tout en étant simple.

    Posté par Le Chevalier, 31 octobre 2010 à 10:07
  • heureusement la rampe est en contre bas!

    Posté par telos, 31 octobre 2010 à 10:12
  • Jamais vu des escaliers avec des trous, à quoi peuvent-ils bien servir? Superbe ton cliché, la lumière est splendide. Bon dimanche.

    Posté par tede, 31 octobre 2010 à 10:39
  • Cet escalier me fait penser au château du haut-Koenigsbourg.

    Posté par oth67, 31 octobre 2010 à 11:08
  • prison dorée....NON?

    Posté par cristofkorn, 31 octobre 2010 à 11:17
  • INTERDITS

    c'est peut être un escalier judéochrétien ... l'escalier des interdits
    l'escalier de la luxure et de la torture...
    faut pas y aller...!

    Posté par patrick-Lucas, 31 octobre 2010 à 11:24
  • vi vi vi, je comprends ton désarroi....des toiles d'araignées, sans doute , au bout de cet escaliers. Bon dimanche Pastelle

    Posté par christine, 31 octobre 2010 à 12:26
  • il est vrai que ça titille la curiosité !!! ce qui n'empêche pas que la photo soit belle !!

    Posté par phyll, 31 octobre 2010 à 13:00
  • Vive les traboules !

    Vive Lyon. Vive la photo ! Merci de mettre aussi en valeur notre patrimoine local !

    Posté par IsoAsa, 31 octobre 2010 à 14:26
  • J'aurais reconnu le quartier Saint-Jean… Une très belle photo

    Posté par Calusarus, 31 octobre 2010 à 15:17
  • Pastelle, poses-tu vraiment la question ?

    J'ai appris ça lors d'une visite du quartier Saint-Georges
    Ces encoches dans les murs (ce ne sont pas des trous) étaient faites pour l'éclairage, pour y mettre des bougies, avant que la fée électricité invente le fil et l'interrupteur !

    Quelle photo magnifique !
    Quel est votre secret de ces grandes photos ?
    Chez Canalblog, mes photos sont réduites...

    Je n'ai pas eu le courage d'aller découvrir la Zombie Pride, avec la pluie...

    Bisous

    Posté par Plume, 31 octobre 2010 à 17:29
  • Je reviens !
    Que je suis bêtasse !
    Tu es aussi chez CB !!!
    Ca ne s'arrange pas dans le cerveau de la Pluminette !

    Posté par Plume, 31 octobre 2010 à 17:42
  • les trous :
    Pour aérer et éclairer ?
    Par philanthropie envers les souris ?
    Et imagine qu'il en sorte des taureaux !

    Posté par AniLouve, 31 octobre 2010 à 17:46
  • je ne sais plus

    Nicole nous l'a expliqué lors de la visite... mais j'ai une coupure d'électricité dans mon néon favori ... je ne sais plus !!! si je laissais courir mon imagination, j'y vois une cage pour les rats de la "flûte enchantée" hihi ça va pas mieux pour la luminosité bizzzz Pastelle !!

    Posté par tricotine, 31 octobre 2010 à 19:27
  • Imagination

    Merci de tous vos commentaires et de votre imagination. J'ai bien aimé l'évacuation du sang et rêvé sur les micro bouteilles de côte de Rhône.... Sans parler des cachots sous l'escalier. Et tous vos délires, pratiques ou philosophiques...
    Merci à Plume d'avoir donné la bonne réponse. Je ne le savais pas, non. C'est quand même bizarre, ça veut dire qu'au bout de 9 marches on peut se casser la figure ?
    Oui, Bizzie, la photo est prise dans une traboule, le passage est à gauche pour aller d'une rue à l'autre, et l'escalier est privé.
    Il va vraiment falloir que je fasse une visite guidée de toutes ces traboules un de ces jours, pour pouvoir vous raconter des choses sérieuses, un peu...

    NB : Grandes photos à cause du mode avancé... Répondu en privé Plume, je t'aide quand tu veux.

    Posté par Pastelle, 31 octobre 2010 à 19:53
  • Ben c'est pour monter avec de grandes chaussures et y loger la pointe

    Posté par Bob, 31 octobre 2010 à 19:57
  • la lumière bien sur, étrangeté de l'époque, dans les hauts étages il est donc possible de se casser la margoulette lol

    Posté par Nat, 01 novembre 2010 à 14:02
  • J'adore la compo et les couleurs de cette photos.....Bravo !!!

    Posté par Tigre21, 01 novembre 2010 à 23:04
  • :)

    @ Bob ! Mais bien sûr ! Merci. Et à partir de la 9ème marche on enlève les chaussures.

    @Nat : Vi, car personne ne le verra.

    @Tigre : Merci et sois la bienvenue ici.

    Posté par Pastelle, 02 novembre 2010 à 09:03
  • Vive les traboules ! Voilà un nouveau mot pour moi . )
    Et la photo est vraiment superbe mais ça c'est pas vraiment étonnant . Nettement moins que la solution à ta question en tout cas .

    Posté par Lannic, 02 novembre 2010 à 19:29
  • Escalier à vis

    Tout d'abord, je te félicite et t'encourage à continuer avec nous tous. Ton succès n'est pas le fruit d'un parcours solitaire, mais bien celui d'un coeur tourné vers les autres. Encore une fois, je t'en remercie...

    J'ai l'idée que les trous dans les marches cessent pour reprendre un peu plus haut et ainsi de suite surtout à chaque fois que l'escalier ouvre sur le vide de la cour. Comme quoi à l'époque, ils avaient déjà le souci de l'économie. Il semblerait que deux sources lumineuses éloignées l'une de l'autre se rejoignent par leur lumière ; et l'addition de leur lumière éclaire l'ombre qui les sépare aussi bien qu'à leur endroit.

    Toutefois, cela n'est qu'une hypothèse...

    Bonne route @ toi, Pastelle!

    Posté par Kristen Chaman, 03 novembre 2010 à 01:13
  • Ah les traboules et la frustration des grilles fermées et des portes digicodisées (je sais, néologisme barbare!). C'est vrai que cet escalier mérite une visite et ta photo est parfaite, connaissant les problèmes de lumière dans ces endroits!
    Bonne soirée.

    Posté par DomLortha, 03 novembre 2010 à 18:08
1  2    Dernier »

Poster un commentaire







Englishblogger Englishblogger