Lumières de l'ombre

Bienheureux les fêlés, ils laissent passer la lumière... Des photos au fil des jours pour essayer de dire.

15 janvier 2010

La tristesse des statues

.

J'ai mis hier sur ce blog une image du jardin des beaux arts à Lyon.  La statue de l'homme à la pieuvre, qui me parlait particulièrement à ce moment.

Mais en fait si j'étais dans ce jardin hier, c'était pour rendre visite à ma statue favorite. J'y vais souvent, je lui demande ce qui ne va pas, pourquoi elle a l'air si triste. Elle ne me répond jamais, et pourtant à chaque fois elle me raconte une histoire différente.

Je la partage ici en me demandant ce qu'elle vous dira à vous...

.

StatueC__2077

.

.


Commentaires

  • C' est un indien qui contemple ses contemporains et leur demande : Où va ce monde?

    Posté par Philippe, 16 janvier 2010 à 00:04
  • J' aurai dû dire a native american, comme ils disent par chez eux, pour rattraper le coup.

    Posté par Philippe, 16 janvier 2010 à 00:05
  • Elle me dit :

    "A quoi bon ? Avec le temps tout fout le camp !"
    Elle écouterait du Ferré dans son walkstone que je ne serais pas surprise.

    Posté par veronique, 16 janvier 2010 à 00:05
  • Quel regard ! Bonne journée.
    JP

    Posté par jpla, 16 janvier 2010 à 08:22
  • visiblement , elle a l'air de s'ennuyer cette statue , c'est cool de ta part de lui rendre visite , et par la même , de nous la présenter.
    excellent week end à toi

    Posté par Jean-Luc, 16 janvier 2010 à 09:09
  • Quelle beauté, ton angle est superbe, grand dialogue*

    Posté par k@, 16 janvier 2010 à 14:33
  • Belle photo, elle semble dire: " Toi qui semble si heureuse, fais moi un sourire que je puisse retrouver le mien un jour..."

    Posté par piou piou, 16 janvier 2010 à 14:58
  • Mystérieuse

    C'est la statue la plus mystérieuse de ce jardin, car elle est la seule à ne pas avoir d'"étiquette". J'ai quand même fini par retrouver qui elle est.

    @ Philippe : Il s'agit effectivement d'un d'indien. La statue date de 1836. Je me demande ce qu'il se dirait aujourd'hui.

    @ Véronique : Sans doute la seule chanson de Ferré que je n'aime pas. La prochaine fois je lui arrache le walkstone.

    @ JPLA : Merci. Un peu tard pour aujourd'hui, mais bonne journée de demain.

    @ Jean-Luc : Merci infiniment d'avoir pris le temps de laisser un mot ici. La prochaine fois que vous irez à Lyon, n'oubliez pas de lui rendre une petite visite, elle sera contente.

    @ K@rine : Merci. Elle est belle sous pas mal d'angles cette statue, mais j'aime quand elle semble me regarder bien en face. Là on peut parler.

    @ Piou Piou : Merci de ton regard.

    Posté par Pastelle, 16 janvier 2010 à 21:58
  • Nulle faiblesse dans mon cœur, lourd du dépit.
    Vivre sans toi, c’est vivre une nuit sans répit.

    Posté par Kristen Chaman, 16 janvier 2010 à 22:33
  • Le cloître de palais St Pierre est vraiment un bel endroit.
    Je l'ai souvent arpenté en espérant faire de belles photos car ce lieux m'inspirait. Mais pourtant je ne suis content que d'une photo qui ressemble à s'y méprendre à la tienne de cet indien (tu la trouveras postée en fév. 2008 sur mon blog).
    Donc je ne peux que la trouver très belle et en plus elle me parle car à cette époque sa tristesse faisait bien échos à la mienne, même si cette tristesse n'est pas due aux mêmes raisons.
    Concernant cet indien je pense que la réponse se trouve dans ce que l'on ne voit pas sur ta photo, à savoir une croix posée à ses pieds. Du coup, j'ai toujours pensé que cette statut représentait les méfaits de la christianisation forcée des "bon indigènes". Mais ce n'est que mon interprétation très personnelle. A chacun son ressentit et son interprétation

    Posté par Laurent, 16 janvier 2010 à 22:36
  • Kristen

    Oui, c'est bien pour ça qu'il est triste. Entre romantiques, on se comprend ?
    Merci pour la touche de poésie.

    Posté par Pastelle, 17 janvier 2010 à 12:49
  • Laurent suite

    "Cloître du palais St Pierre" et "Jardin du musée des beaux arts", déjà on pourrait croire qu'on ne parle pas du même endroit.
    Pour l'indien je crois que c'est chez toi que je l'ai découvert et eu mon premier coup de coeur. Alors sans doute mon cadrage a t-il été influencé par toi. C'est le regard qui m'attirait, drôle de regard pourtant car il est aveugle cet indien. Mais je viens de l'apprendre.
    Je viens d'aller revoir ta photo, tu l'as prise de plus près encore, et traitée en noir et blanc, mais elles se ressemblent oui. Sauf que la tienne est mieux, plus concentrée sur le sujet.
    J'espère que ta tristesse est plus légère à présent.
    Pour l'interprétation, comme tu dis, chacun son ressenti, c'est pourquoi je ne donne pas la "bonne réponse" ici. Effectivement il y a une croix, mais elle n'est pas importante en réalité, l'expression serait la même sans la croix.
    Allez, un petit indice...
    Il y a un rapport avec Chateaubriand.

    Posté par Pastelle, 17 janvier 2010 à 13:03
  • Sans chercher d'interprétation particulière, ton cadrage met bien en valeur ce visage si expressif.
    J'ai également pensé à un indien, sans doute le collier, les tresses et l'aspect charpenté du personnage. Enfin, je ne vois pas nécessairement de la tristesse dans ce regard mais plus de la fatigue, un besoin de repos. Et là, c'est sans doute la position de ses mains qui m'évoque cela.
    Amitiés.

    Posté par Nico, 17 janvier 2010 à 17:06
  • merci pour ton explication, j'ai eu la réponse également sur mon blog. C'est effectivement assez éloigné de ce que je pensais et des sentiments que j'éprouvais au moment où je l'ai posté.

    En tout cas heureux de t'avoir inspiré pour le cadrage car je ne me connaissait pas ce talent.
    Je réponds aussi concernant la technique sur mon blog

    Posté par Laurent, 17 janvier 2010 à 22:01
  • très beau

    Posté par laurence, 18 janvier 2010 à 15:10
  • Partage

    @ Nico : Merci de ton interprétation. Effectivement, chacun y voit ce qu'il veut selon son état d'esprit.

    @ Laurent : Merci de ta réponse sur la technique. Mais je vais te répondre là bas.

    @ Laurence : Contente qu'elle te plaise aussi.

    Posté par Pastelle, 19 janvier 2010 à 10:14
  • Bonjour,

    Je me suis toujours posé la même question en allant au Musée. J'adore ce petit coin paisible en plein centre-ville...

    cette photo est magnifique : vous avez bien su capter le regard de la statue. Vous devriez la partager sur notre site internet dans la rubrique :
    http://photo.opusfocus.fr/groups/Passionnés_de_photos/

    Nous organiserons régulièrement des jeux concours pour récompenser les plus belles photos.

    OpusFocus.fr

    Posté par OpusFocus.fr, 19 janvier 2010 à 14:45
  • OpusFocus

    Merci.

    Posté par Pastelle, 20 janvier 2010 à 09:42
  • Un indien dans la ville

    Elle me touche cette photo et je ne sais pas encore pourquoi.
    D'abord, elle est superbe et superbement prise.
    Son regard est troublant, enfin son expression.
    On ne saura jamais guérir sa tristesse je crois.
    Mais peut-être qu'il reste là, assis, pour nous le dire silencieusement : Est-ce ainsi que les hommes vivent (Aragon, chanté par Ferré)

    Posté par Amélie, 24 janvier 2010 à 23:27
  • L'indien, l'humain

    "Coeur léger coeur changeant coeur lourd
    Le temps de rêver est bien court..."

    Mais leurs baisers au loin les suivent...

    Je t'emmènerai la voir.

    Posté par Pastelle, 25 janvier 2010 à 17:30
  • Elle ne peut être aimée que du regard, car le sien est inerte et son cœur est de pierre.

    Posté par Lireine, 07 janvier 2019 à 20:34
  • Oui mais elle est si belle... L'aimer du regard me suffit. Comme toutes les oeuvres d'art.

    Posté par Pastelle, 07 janvier 2019 à 20:47
  • Il est vrai. Bien dit.

    Posté par Lireine, 08 janvier 2019 à 11:05

Poster un commentaire







Englishblogger Englishblogger